Long live the Frappuccino Queen | pv : Kayleigh

Invité
Invité
Jeu 2 Juin - 14:45
Long live the Frappuccino Queen
Vendredi soir, 18h. WEEK-END. Semaine de cours ? Finie. Les devoirs ? On verra ça dimanche à 22h. Repas de ce soir ? Pizza. Ouais. C’est ce qui est généralement prévu si on met de côté les appels souvent peu attendus (ou pas, ça dépend de l’humeur) de sa chère amie aux courbes parfaites et accroc aux Frappuccino de chez Starbucks.

Aujourd’hui, ça ne déroge pas à la règle. Elle veut qu’il vienne « réviser » chez elle ce soir. Mouais. Dans des cas de force majeure comme celui-ci, il faut au moins prévoir une serviette et sa brosse à dents. Parce que c’est toujours comme ça avec Kayleigh. Quand Madame veut, Madame a, et c’est pas Aurélien qui s’en plaint, après tout, ils se connaissent depuis un moment (aussi longtemps pour avoir dépassé le stade de l’awkwardness du premier dérapage sous la couette).

Il ne lui faut pas longtemps pour arriver dans le quartier résidentiel dont il connait le digicode par cœur ni pour monter deux à deux les escaliers menant à l’appartement de la jeune femme, sac sur le dos et cours dans une pochette (il est là pour « réviser » après tout). Un peu essoufflé de son ascension, il toque à la porte, comme un bourrin.

- Kay’, c’est moi !

Juste pour être sûr qu’elle ne l’a pas appelé pour mieux filer sous la douche et le laisser poireauter dehors pendant 45 min. Ca serait bien sa veine tiens.
avatar
Graphiste Junior
Date d'inscription : 24/02/2016
Messages : 21
Pounds : 1480
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 4 Juin - 23:45
Ce soir, c'est un soir comme les autres. Un soir comme les autres ou tu as convoqué ton ami slash amant slash cuisinier. Ton petit français préféré, avec sa touffe de cheveux bleus et son humour acerbe. Un soir ou t'as sorti ton téléphone dernier cri pour envoyer l'ultime appel au secours. "Aureeeel jm'ennuie viens réviser chez moi."

Chez toi, c'est le grand appartement. En ce moment, pas de colocs.  T'es censée en avoir, bientôt. Mais en ce moment c'est vide, et t'en profites pour te promener en petite tenue en sortant de la douche, avec la musique à fond pour accompagner tes mouvements. On dirait un épisode de Sex and the City, mais avec 35 ans de moins.

Te voila sortie de la douche depuis bien cinq minutes. Serviette des aisselles au bas des fesses, et serviette sur la tête, tu plonges dans ton dressing. Parce que si Aurélien vient, pas question d'être mal habillée. Cela dit, pas question d'être mal habillée même si tu es seule.

En plus des habituels sous vêtements -de la même couleur, tu comptes les montrer plus tard- t'enfiles un t-shirt trop grand, un jean trop serré et tu visses sur ton crâne une casquette pour te donner un genre. Il faut que lorsque tu ouvres la porte, son esprit soit..."Ouah.".

Et en parlant de porte, la voila qui tremble. Une voix que tu reconnais et que tu apprécies, avec un accent français des plus charmants -mais tu n'admettra jamais ça devant lui, ça lui plairait trop-. Tu rebondis sur chaque pieds en chantonnant et tu t'arrêtes à l'entrée de ton appartement.

- Moi qui ? Je ne connais pas de moi ! Vous devez faire erreur !"

Et tu pouffes de rire. Tu aimes bien ça, pouffer de rire. Parce que le rire, c'est important. Tu le laisses en plan quelques instants, et tu ouvres la porte.

- Oh! Ce moi la. Allez, rentre mon grand ! Tu dois avoir des tonnes de pages à lire.

Invité
Invité
Mer 8 Juin - 10:46
Long live the Frappuccino Queen
Lui qui pensait poireauter pendant vingts bonnes minutes devant la porte, le voilà qui était surpris.

Wow, elle sait se presser ?

Ses yeux s’écarquillent à cette pensée. La connaissant, elle aurait normalement du être en train de sortir le fond de teint et le mascara pour être présentable quand il venait chez elle (en fait, il ne remarque jamais quand une fille est maquillée ou pas tant il se fiche de la chose). Sa voix se fait entendre à la porte et Aurélien ne peut s'empêcher de répondre avec un sarcasme amusé :

- Ah ah très très drôle. C'est votre chevalier servant, Votre Majesté. Ouvrez ! Au nom du Roi ! ( lol.)

Il attend encore un peu, sans cacher son sourire, jusqu'à ce que la demoiselle finisse par lui ouvrir.

Ouah. Comme elle s'y attendait.

Il reste une seconde planté sur le paillasson comme un abruti. C'est pas vraiment long une seconde quand on y pense mais quand le cerveau freeze comme ça, ça l'est presque autant que 3000 ans passé dans un cryogénisateur, à la Fry dans Futurama.

Il passe la porte et jette ses affaires sur le canapé, il était un peu chef lui ici aussi.

- Si tu savais. Des calculs avec des x, des y, des z et on commence même à s'amuser à y mettre toutes les lettres de l'alphabet grec. Tu sais, pour le fun.

Leurs profs voulaient leur mort, c'était connu.

- Mais je parie que je ne vais pas bosser grand chose ce soir, si tu t'ennuies de moi au point de m'appeler quand c'est le jour de la pizza chez moi...

T'as vu, il loupe la soirée pizza pour toi steuplé. Si c'était pas une belle marque de Kiss Kiss Love Love.

Il la dévissage d'un air un peu moqueur en s'approchant dangereusement pour mieux poker l'un des côtés de sa hanche.

Tu sais, c'est la tête qu'il a quand il est sur le point de dire une connerie plus grosse que les fesses de Kim K pour autant que c'est possible.

- Ouais en fait, tu t'ennuies pas, t'as besoin de moi pour te faire une bonne salade.

Et de lever le bras pour se protéger de la frappe vexée qui allait sûrement s'abattre sur lui, tout en rigolant.
avatar
Graphiste Junior
Date d'inscription : 24/02/2016
Messages : 21
Pounds : 1480
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 10 Juin - 17:57


Tu le laisses rentrer et s'installer. Après tout, ce n'est pas la première fois qu'il se pointe, et ce n'est pas la première fois que tu l'accueilles. C'est ton invité préféré, d'ailleurs. Celui que t'invite quand t'as faim, quand tu t'ennuies ou quand t'as envie de t'éclater.

- Oooooh tu pourrais me parler de maths aussi longtemps que tu le souhaites, tu le sais bien.

Tu passerais le plus clair de l'explication à le regarder dans les yeux -et autre part- qu'à écouter ses trucs de matheux, pour être honnête. T'as pas vraiment le temps d'écouter tout ce qu'il s'approche très proche de toi. Est-ce qu'il va déjà te sauter dessus ? Hm, ça serait surprenant. Non, évidemment. Il se moque. Tu tend le bras pour aller lui taper l'épaule d'une claque, et tu fait mine de bouder.

- Hmpf. Bien sur, tu penses ! Pourquoi est-ce que je t'inviterais, sinon? Imbécile.

Et tu te retournes pour bouger. Pas question de rester à côté de lui, il faut qu'il bouge ses fesses, aussi appétissantes soit elles.

- Je retiens que tu ne m'a même pas embrassée, Pizza ou pas.

Toi, tu parles de la bise. Lui, peut être qu'il va comprendre autre chose. En jouant avec les mots, tu veux voir sa réaction et sa motivation pour ce soir.


Invité
Invité
Ven 10 Juin - 20:58
Long live the Frappuccino Queen
Mouais, pas sûr que les maths l’intéressent vraiment mais pourquoi pas. Il ne croit pas trop à ce qu’elle dit et se laisse plutôt gentiment frapper (lol) par les bras en mousse de la demoiselle visiblement (faussement) vexée par sa remarque.

Elle se retourne d’un air boudeur et il l’entend se plaindre tout en se détachant de lui. Bah tiens, il ne manquait plus que ça. Il soupire doucement et s’approche à nouveau pour l’enlacer par derrière, sans qu’elle ne s’y attende.

- S’il n’y a que ça pour te faire plaisir, t’es pas difficile à combler. Je ne suis pas sûr de bien le prendre pour les fois où….

Ou voilà, elle avait compris. Et il se penche pour déposer ses lèvres sur sa pommette. Si elle s’attendait à autre chose, c’était raté.

Il sourit à nouveau et la lâche pour mieux se diriger vers la cuisine. Bon, il était 18h et des patates mais si Mademoiselle voulait quelque chose de particulier, autant s’y mettre tout de suite. Sans demander son avis, Aurélien fait un peu comme chez lui. Il fouille les placards et le frigo en se demandant ce qu’il pourrait faire avec tout ça.

- Alors ? Je révise ou je te fais une salade ? Quoique, t’as pas de salade. Qu’est-ce qui ferait plaisir à Votre Majesté ce soir ? Mis à part du Français en dessert.

Il se retourne pour sonder son regard à la recherche d’une petite étincelle. Non parce qu’il la connaissait quand même.
avatar
Graphiste Junior
Date d'inscription : 24/02/2016
Messages : 21
Pounds : 1480
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 17 Juin - 10:11


Grmpf. Il n'a pas réagit comme tu l'attendais. Il l'a probablement fait exprès, le connaissant. Impossible de résister à ton popotin d'amour, normalement, surtout pas Aurélien. Déjà, t'as eu le droit au câlin par derrière, c'est quelque chose.

- Si tu me le propose si adorablement, je t'autorise à me faire à manger. Un truc léger, comme d'habitude.

Une salade, quelque chose du genre. Parce que comme ça, tu pourra aller défoncer un mcdo quand il sera parti, demain. T'as une réputation à tenir, mais faut pas déconner, un peu de poulet fait de mal à personne.

- Quand au dessert, tu es un peu présomptueux, non ? Je parie que c'est plutôt toi qui veut de l'anglaise. Et je te parle pas de la crème.

Un jeu de mot de qualité, très clairement. Tu t'avances vers lui et tu poses ton royal fessier sur un des tabourets de la cuisine en le regardant à la tache. C'est vrai que y'a un petit truc que t'aimes bien, quand il fait des efforts pour toi.

- Tu vas devoir abandonner ta pizza, toi ? Quel dommage.


Invité
Invité
Ven 17 Juin - 16:33
Long live the Frappuccino Queen
Faire à manger, il veut bien lui, mais avec ce que Kayleigh a dans ses placards, ça va ête du « je mets tout dans l’assiette en espérant que tu trouves ça bon ». Il sort une assiette et quelques ingrédients. Il allait faire un mix de salade grecque avec quelques trucs en plus. C’est pas qu’il n’a pas trop l’inspiration ce soir, mais question « salades légères », il n’en fait que pour elle et il n’a pas tant l’habitude que ça. Enfin, jusque-là, elle ne s’était jamais plainte.

- Oh pour le dessert, on verra si t’as encore faim après ça.

Le problème de ce cordon bleu d’Aurélien, c’est qu’il a du mal à doser la quantité, surtout pour une fille. Il s’atèle sur sa planche à découper, face à elle, avec un sourire amusé.

- Si tu crois que j’abandonne l’idée de la pizza, t’aboies après le mauvais arbre. (Il s’essuie les mains sur le torchon et sort son téléphone, qu’il lui tend) Tu serais un amour si tu pouvais appeler Domino’s et me prendre une Texas BBQ en large. Oh, et un Coca, et une glace Ben & Jerry’s Chocolate Fudge Brownie. Merci !

Sachant pertinemment qu’elle allait taper dans sa glace à un moment ou un autre.

Hop, il ne cherche même pas à savoir si elle le fait bien, elle sait qu’il est capable de lui souffler du poivre à la figure juste pour l’embêter ou pour (gentiment) se venger.

- Si t’es gentille, t’auras le droit de piquer un peu de glace. Mais seulement si je juge que t’es gentille.

Il reprend le couteau et se remet à cuisiner.

- J’espère que t’as pas fait de bêtises cette semaine, sinon : t’auras même pas de dessert.

Glace ou pas.
avatar
Graphiste Junior
Date d'inscription : 24/02/2016
Messages : 21
Pounds : 1480
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 4 Aoû - 4:55


Tu pouffes de rire et tu regardes avec plaisir son joli petit fessier quand il te prépare à manger. Pas de soucis pour le téléphone que tu rattrapes avec douceur et délicatesse. Est-ce qu'il te prend pour sa secrétaire? Il te cache peut être un petit fétiche inconnu, après tout !

- Ah non! T'as pas intérêt à me priver de glace. Je t'attaquerais avec toute ma force si il le faut, mais je l'aurais !

Tu pouffes de rire avant de décrocher le téléphone pour commander. La même rengaine habituelle, avec le même numéro, la même adresse, la même commande -ou presque-. Tu reposes le téléphone sur ta table et tu croises les jambes.

- Je passe la journée au boulot, tu sais. C'est difficile d'être vilaine quand on travaille et qu'on rentre é-pui-sée.

Tu parles, ces derniers jours, c'était facebook et snapchat plus que Photoshop et l'imprimante. Mais c'est bientôt les vacances, et ton maître de stage est une gentille personne. Une gentille personne trop occupée pour voir ce que tu fais.

- Et qu'est-ce que je peux bien faire pour que môsieur Bellamy me trouve sage et gentille? hein?

Entre nous, t'as hâte de manger ce qu'il t'a fait. Et si c'est pas bon, tu dévorera sa pizza sans aucune honte. Et tant pis pour ta ligne, t'ira faire du sport plus tard.
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» HWANG TASYR ✎ Long live the king
» long live of king $ fiches
» Arielle Queen, des années plus tard...
» Croisé pékinois poil long 5/6 ans orphelin Béthune (62)
» Sujet a long terme: ork sauvage.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Millenium :: Londres ▬ La ville :: Quartier résidentiel :: Appartements :: Appartement de Kayleigh Fitzroy-