Please forget me not

Invité
Invité
Lun 13 Juin - 15:43


Myo SOTIS
NOM : Sotis
PRÉNOM : Myo
ÂGE :   21 ans, raconte sa carte d'identité.
18, assure son corps.
15, gémit son esprit.
SEXE : autrefois F comme Familier, désormais M comme Malentendu.
NATIONALITÉ : Anglaise mais d'origine Péruvienne.
ORIENTATION SEXUELLE: Attraction certaine pour les pénis mais peut on dire que c'est de l'hétérosexualité ou de l'homosexualité ?  
SITUATION AMOUREUSE : En pente glissante allant droit vers la séparation sans retour.
GROUPE : Marginaux
ANNÉE / MÉTIER : Sans abri sentant la pluie et la poussière.
AVATAR : Sans humain (vers. Todd) de Undertale
IN REAL LIFE
PSEUDO : Sherll, Soupir
ÂGE : 19 ans
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? une petite grande souris musclée nommée Lawrence m'en a parlé
PETIT MOT : La mise en page est très belle mais elle me perturbe beaucoup !
CODE : ♕ Mangé par Nolan ♕

PHYSIQUE / MENTAL
Il se souvenait d'elle comme si c'était hier. Il se souvenait de ses cheveux noir de jais coulant sans retenu dans son dos tandis qu'ils formaient comme un casque autour de sa tête, sans pour autant étouffer ses joues. Il revoyait sa peau couleur chocolat au lait souillée par des marques plus claires de maillot de bain, souvenir de vacances annuelles. La manière dont ses mèches dansaient dès l'instant où le vent s'engouffrait dedans...

Ce n'était pas la plus jolie fille qu'il ait pu voir. Son front et son nez étaient trop larges et ses sourcils (trop ?) épais au goût de nombreux garçons, pourtant elle avait un petit quelque chose en elle. Ce petit détail qui la rendait presque attirante.
Qu'est-ce que cela pouvait être, se demandait il. Peut-être sa manie de ramener son châle, de ses petites mains moites, sur le bas de son visage lorsqu'elle était nerveuse ? Son rythme de marche si caractéristique (clip-clap clip-clap) ou sa petite taille bien qu'elle soit une adulte ? A moins que ce soit son regard de biche dont l’œil droite était d'un brun banal et le gauche avait la teinte épurée et troublante de ces mers où le sable est blanc et les oiseaux d'arc-en-ciel.

Malgré tout, cela faisait si longtemps. Il tenta de se rappeler de sa voix, de la courbe de ses flancs et de ses hanches larges. Il essayait si fort, quitte à s'en briser le cœur. Trop de douleurs. Il aurait pu supprimer les photos, stockées dans la carte mémoire de son portable, de son dernier séjour en France juste avant qu'elle ne change mais il ne pouvait pas. Trop de douleur.

Il releva la tête. Un éclair bleuté déchira l'obscurité. Un jeune homme le dévisageait de ses yeux bicolores. Son œil azur avait dû accrocher un rayon de lumière et sa lueur fantomatique troublait la noirceur de la pièce.
Il serra ses dents blanches, bloquant ses insultes de se déverser par flots. Il haïssait ce type ! Cette merde sans nom ! Ce déchet qui ne méritait pas de vivre. Rien que le voir le dégoûtait. Cet amas de chair au ventre gonflé comme une baudruche et au visage bouffi. Ses tempes rasées et ses quelques mèches redressées sur le haut de son crâne, sensées le rendre plus attractif le rendait ridicule. Même ses yeux vairons ne pouvaient pas le sauver de la honte d'être vivant. Qu'est que cet être était ? Un homme à l'entre-jambe de femme.  
Il ouvrit la bouche plusieurs fois avant de vomir un "Go fuck yourself ! Asshole !" étouffé par une gorge usée par le silence et les sanglots.

C'était si rare qu'il agisse ainsi, avec autant de colère. Lui, qui était si calme, auparavant, sentait un tourbillon d'émotions en lui ! Il avait envie de sortir. Il avait envie de rester seul. Il rêvait du passé et pleurait le futur. Il lui sembla que tout se mélangeait. Il était à fleur de peau constamment. L'alcool aidait... parfois...
Il en oubliait ses problèmes et les cachait tout au fond de lui. Apeuré, il ne voulait plus rencontrer de nouvelles personnes. Il est plus facile de se faire des ennemis que des amis.
La colère montait en vague avant de redescendre en sanglot. Il lui arrivait d'être cassant, moqueur avec les autres jusque dans ses pires instants où il insultait tout le monde. Même le silence. Il est toujours plus simple d'insulter les autres. Cunt, Son of a bitch quelques échantillons d'insultes qu'il lançait à tous ceux qui le dévisageaient un peu trop. C'était pour cela qu'il ne faisait pas la manche...
Heureusement, il criait mais n'était jamais violent. Cependant, les maux s'accumulaient peu à peu et un jour, et il savait qu'il atteindra le Breakpoint. Le moment où toute cette colère ressortira !

Il ferma les yeux, la gorge nouée.

Pourquoi devait-il l'oublier, elle, et pas ce type ?! Pourquoi ce n'était pas lui qui disparaissait ? Il en avait marre... Il avait tenté plusieurs fois de tuer cette horreur de la nature mais n'avait jamais réussi. Trop de douleur.
Il déglutit. Il devait oublier... Ses doigts tremblants se refermèrent sur la bouteille à ses pieds, son regard toujours fixé sur celui bicolore comme s'il avait peur que son ennemi se jette sur lui, mais le jeune homme resta assis.

Il but une longue gorgée et l'alcool lui brula la gorge. En face, l'autre fit de même.

"Why are you here ? To tease me ?!"

Silence. L'alcool commençait à embrouiller son esprit. Il n'avait envie de rien. Juste oublier. Même elle. Trop de douleur.

Peut-être que lorsqu'il serait sobre, il sortirait Upper. Le bâtard avait bien besoin d'être promener : un chien n'est pas fait pour pouvoir vivre en intérieur. Il irait peut-être voler quelque chose dans un magasin. Des kinder. Ou des haribo. Oui, c'était une bonne idée. Il aimait le sucre... Il s'arrêterait peut-être devant un magasin de jeu vidéo et s'imaginerait jouer au dernier Pokémon. A moins qu'il ne traîne dans le parc en évitant de croiser le regard des passants pour ne pas envier leur vie.
Un sourire étira ses lèvres. Oui, c'était une excellente idée ! Tout était bon pour oublier le sale type.

En face, le jeune homme aux yeux vairons souriait aussi.
Il se redressa d'un coup, les poings serrés de rage.

"Why are you smiling, Trashbag ?! I gonna kick your ass !"

Il n'avait pas finit sa phrase qu'il se jeta vers son interlocuteur tellement haï, les mains tendues vers le cou bronzé.

Une pluie de reflet brisé tinta sur le parquet. Myo tomba à genoux, sa paume droite ouverte à plusieurs endroits. Ses larmes coulèrent sur ses joues rondes avant de rejoindre les restes du miroir. Cela allait... Ce n'était pas grave si tous les os de son squelette se brisait. Cela importait peu si tout son corps se vidait de son sang. Tout était bon pour oublier la douleur...

Il était seul. Il avait toujours été seul dans cette pièce avec seulement son reflet contre lequel s'énerver et converser.

Au fond de la chambre en ruine, un chien geignit.


HISTOIRE
Paresseusement le sang coulait sur ses genoux et Myo ne pouvait pas se détacher du ruisseau écarlate qui s'échappait de ses doigts. Allait-il se vider entièrement jusqu'à ressembler à un ballon crevé ? Bien sûr que non. C'était impossible de mourir à cause de si inoffensives blessures, mais Myo se raccrocha à cette idée stupide. Il espéra un instant. Il se fichait d'avoir des cicatrices. Il n'était plus cette fille aux rêves incertains. Il aurait voulu revenir à cette époque, lorsqu'elle vivait à Islington entourée d'une famille aimante.
Sa langue passa sur ses lèvres sèches.
Les parties d'échecs avec son père lui manquait. Même les disputes incessantes et stupides avec son frère lui étaient de bons souvenirs. Il voulait une nouvelle fois goûter aux bras chauds et rassurants de sa mère. Savoir qu'il n'était pas seul et que tout irait bien.
Elle avait toujours crû qu'elle aurait une place auprès d'eux. C'était pour cela qu'elle avait été adoptée, non ? Parce qu'ils avaient besoin d'un autre enfant. Le Pérou lui avait toujours semblé un lointain pays aux contours flous. Elle avait approché l'idée de retourner là-bas et creuser dans l'histoire de son existence mais on le lui avait refusé. " Later, when you be able to appreciate your story and its land "

C'était peut-être par cela qu'elle était devenue ce monstre. Parce qu'on lui avait refusé de chercher sa véritable identité. Elle ne connaissait même pas son véritable âge ! Les autorités avaient considéré qu'elle devait avoir six ans. Un chiffre parmi d'autres pioché par hasard, sans aucun doute. Il était dur d'estimer l'âge d'une gamine abandonnée et timide.
Malgré ses non-six ans, elle s'était fait un nid douillet auprès de ces gentilles personnes qui venaient d'ailleurs.  Elle avait appris à parler leur langue et à apprécier l'humidité de leur climat. Elle était intelligente (plus que son frère), sa vie était toute tracée : études-mariage-enfants. THE END

Mais comme dans chaque bon roman, il y a toujours un retournement de situation. Elle n'était qu'une adolescente lorsque cette idée germa dans un creux de sa cervelle. Une idée folle ! Si folle, que telle une tornade, elle valdingua tout dans son existence. Les vêtements de son cadet étaient légèrement trop grand pour elle mais elle s'y sentait bien. Elle avait remonté le col du sweat pour cacher la bretelle de son soutien gorge. Comment un simple pantalon pouvait être aussi différent sur quelqu'un ? D'un geste, elle avait coiffé d'une main sa crinière sombre dans son cou.  Elle osa s'imaginer avec des traits plus durs, plus libres et elle se trouva belle...
Ce n'était qu'une jeune adolescente. Elle se cherchait. Elle n'aimait pas son corps et n'avait jamais eu de petit ami. Elle croyait trouver le bonheur dans un autre rêve. Quelle idiote...    
Pourquoi ne voit on jamais nos opportunités lorsqu'elles sont à portées de main ?

C'était devenu son petit secret : s'habiller avec les vêtements de son frère et rester allongée... les yeux fixés sur le plafond sans vraiment le voir ou devant de miroir. Elle ne faisait rien de mal. Elle ne faisait qu'emprunter ces habits. Elle les rendrait plus tard.
Parfois, elle caressait du bout des doigts l'idée d'en parler mais cela ne serait plus un secret, n'est-ce pas ?  

" I want to become someone else. I want to be a man ", avait-elle dit un soir à table. Sa gentille famille l'avait regardée avec leurs yeux verts et une seconde, elle avait crû qu'ils la jetteraient dehors. Elle avait tellement lu d'articles sur Internet de jeunes personnes chassées par leurs parents pour ne pas être nées comme elles l'avaient souhaité. Elle ne rencontra que des sourires. Elle pleura ce soir-là. De joie et de soulagement.

Myo se mit à trembler, ses doigts s'agitant comme pourvu de frémissements incontrôlables. Pourquoi n'avait-elle pas voulu rester comme avant ? Elle aurait dû comprendre....
Son souffle devint hératique. Il eut les plus grand mal à déglutir sans étouffer.

Elle avait consulté un psychologue dès la majorité. Du physique ou du nom de cet homme, il ne s'en souvenait plus. Ces deux ans de consultations et de pilules de testostérone avaient été fauchés à la souche pour ne laisser que des racines nécrosées et amères.
Pourtant à l'époque, elle était heureuse... Elle avait trouvé son nouveau prénom. Myo. Avec son nom de famille, cela faisait un étrange mélange mais il appréciait le côté poétique quand il avait vu qu'il s'agissait du nom français d'une fleur délicatement bleutée. Comme son œil gauche. Un jeu de mot involontaire qui l'avait fait sourire à l'époque.
Forget me not.

Peu à peu il avait crû pouvoir reprendre à plein temps ses études. Elle avait toujours voulu intégrer l'établissement Millénium…
Il n'eut pas le temps de donner son dossier d'inscription.
Le doute s'était infiltré tel une gangrène, pourrissant l'image de rêve doré qu'il s'était fait de cette nouvelle vie. Cela n'avait été que des petits signes sans grande importance avant de se changer en horreur douloureuse : une réticence certaine à jeter ses vêtements pastels et aux volants trop légers ; des coups d’œil un peu trop nombreux vers des photos d'antan, le remplissant d'une étrange sensation ; la fierté qu'il voyait dans le miroir s'usa et il pensa un instant à arrêter de prendre ses pilules de testostérone…

Il ne fallut qu'un regard appréciateur sur un passant pour comprendre la sensation qui lui tordait les boyaux.
Il se souvint vaguement des nuits à psychoter seul dans le noir, déchiré entre les regrets grandissants et la colère envers lui-même. La honte qui l'imprégnait tout entier. Il s'enfonça dans la dépression comme on s'enfonce dans des eaux troubles. Rien n'arrivait à apaiser son état sauf la nourriture. Il pouvait manger jusqu'à en vomir, cela lui permettait d'avoir mal autre part que dans sa poitrine. Si ses proches remarquèrent sa prise de poids et son état, ils n'en firent rien.
Il apprit à pleurer en silence…

Myo mordit ses lèvres gercées par la chaleur. Avait-il bien fait de fuir ses problèmes ? Il avait décidé de partir sur un coup de tête. Un chemin sans retour qui avait pour destination le courant froid de la Tamise. Il n'avait rien laissé à sa famille. Il se souvient avoir murmuré un Please forget me not dans le vent avant de quitter la maison.
Sur un pont perdu, il avait décidé s'envoler. Dans l'obscurité, il était longuement resté assis sur la rambarde, écoutant. Est-ce que cela ferait mal ? Il espérait que non et se maudit pour ne pas avoir regardé sur Internet. Son corps avait commencé à glisser et il ferma les yeux.
Please don't go, murmura la brise d'automne et il crû avoir imaginer cette voix avant que deux mains ne caressent ses épaules.

Elle s'appelait Cassandre et avait les yeux verts.
Avec quelques versets, elle lui demanda de s'accrocher encore un peu. Il s'accrocha avec désespoir à ses doigts qui le conduire à un endroit sûr. " We could live together. "

Myo en était certain : il n'avait pas envie de mourir. Il préférait se morfondre seul en attendant le retour de la jeune fille. Elle savait faire la manche et chantait avec merveille. Le plus souvent, il se sentait seul et au bout d'un mois cloîtré dans la chambre délabré, il s'extirpa dans le monde extérieur. Au début, timidement, il ne voulait pas être vu.

Ce fut au cours d'une de ses sorties qu'il trouva un chiot. Une boule de poil sale qui geignait dans une ruelle. Il s'était agenouillé et avait laissé le chiot venir mâchouiller ses doigts. Lui aussi avait faim. Lui aussi était en piteux état…
Cassandre s'énerva un peu en le voyant revenir avec l'animal. Une bouche à nourrir en plus !

Myo réussit à calmer sa respiration lorsqu'un museau humide caressa sa joue. Upper était doux avec lui. Il aboyait beaucoup mais le jeune homme ne lui en voulait pas. Il reposa sa tête sur celle du chien. Soudain, l'animal recula, allant s'allonger plus loin. La porte s'ouvrit alors.

" Myo ? Oh my god ! What did you do ? " Il leva ses yeux fatigués vers la demoiselle. Il ne l'avait pas entendu rentrer et il tenta de cacher ses blessures avant de s'efforcer d'affronter les conséquences, un sourire tremblotant sur ses traits. "Don't worry it's nothing." Sa voix défaillit une seconde. Il se reprit. "I just cut myself with the mirro-" Ses mots moururent lorsqu'une main blanche saisit la sienne blessée. Porcelaine délicate sur boue ensanglantée. "You're such a dumbass. You could hurt yourself pretty bad."  Myo détourna le regard refusant de voir cet ange s'abaisser à son niveau, salir ses ailes de bonté par des honteux péchés.  Avec délicatesse, elle retira quelques échardes de verre, le faisant grimacer. Avec assurance, elle le força à déplier les doigts pour bander sa paume blessée.  Avec fermeté, elle saisit son menton pour le détourner des éclats de lumière dispersés sur le sol. Aussitôt, il fondit face au regard flamboyant de gentillesse.

"Promise me you will never do that again. Promise me, Myo"
Il hocha faiblement la tête, incapable de formuler ses pensées.

Elle sourit avec douceur et caressa la joue du jeune homme avant de se rapprocher de son visage. Ses doigts fragiles caressaient la main pansée. "Oh, Myo. What would you do without me ? » Sa voix n'était qu'un souffle léger sur ses lèvres tremblantes. « You would be alone." Il déglutit. "All alone... and you know why ?" Il articula un "yes" silencieux mais elle continua tout de même. "Because you're a failure. Nobody like you Myo." Une larme coula sous les mots brûlants de vérité. Car oui, Myo savait que c'était la vérité. Presque maternellement, elle embrassa son front. "You should be grateful that I'm here for you. Are you grateful Myo ?" Il hocha faiblement la tête. "So... What should you say ?"

"Thank you Cassandre"

"Good boy"

Leurs lèvres se rencontrèrent et pour la première fois depuis le début de la journée, Myo se sentit vivant.
avatar
Chanteur
Date d'inscription : 26/02/2016
Messages : 96
Age (du personnage) : 22 ans
Orientation sexuelle : Bi'
Etudes/Métier : Chanteur- Musicien
Pounds : 968
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Juin - 15:55
Bienvenu parmi nous !

J'suis le premier o/
Bref bon courage pour ta fiche et tu sais que j'ai hâte de te lire encore !

J'vais t'éviter cette vision d'horreur de moi entrain de faire la pom-pom girl hein
allez plus vite ça sera fait et plus vite je pourrais lire !

Bonne chance !


avatar
Senior
Date d'inscription : 22/12/2015
Messages : 87
Age (du personnage) : 19 ans
Orientation sexuelle : Homosexuel, visiblement
Etudes/Métier : Lycéen
Pounds : 1124
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Juin - 16:12
Hello toi, bienvenue !

Bon courage pour ta fiche et si tu as un quelconque souci, n'hésite pas, on est là pour ça ~
Invité
Invité
Lun 13 Juin - 18:43
Bienvenue à toi !

Bon courage pour ta fiche ! :yeah:
avatar
Etudiant en linguistique
Date d'inscription : 17/05/2016
Messages : 243
Age (du personnage) : 20 YO
Orientation sexuelle : HOMOSEXUEL
Etudes/Métier : LINGUISTIQUE - LANGUES ANCIENNES
Pounds : 2101
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Juin - 19:00
T'as quasiment rien écris encore, mais j'aime déjà. /meurs
Bienvenue & bon courage pour ta fiche. :friend:


the sun embracing the darkness
Light illuminates darkness, all of our sadness provides us a home I said I'm gonna make you, completely reshape you, make you my own. I didn't mean to curse you or make you sacrifice, your patience, it's a virtue but time, it is my vice ©️alas.
Invité
Invité
Mar 14 Juin - 0:28
Merci beaucoup pour votre accueil ! Je n'ai pas fait grand chose mais j'espère que la suite vous plaira :write:
Invité
Invité
Mar 14 Juin - 2:30
Je te vois tellement sur la CB que je ne t'ai pas officiellement dit bienvenu sur ta petite présentation !
#shameonme

SO WELCOME TO MILLENIUM CUTIE. ♥
and good luck to finish your introduction. o/
avatar
Sophomore
Date d'inscription : 08/09/2015
Messages : 2118
Age (du personnage) : 17 ans
Orientation sexuelle : Ace.
Etudes/Métier : Lycéenne.
Pounds : 10733
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 14 Juin - 18:44
Hoho, je sens que cette fiche va être sublime... J'ai hâte d'en lire, je te donnerai mon avis après, fufufu. Peut-être. //bam
Très bon début, en tous cas.
Vraiment bon.

Bienvenue ici, sweetie. ~
Hâte d'en lire plus.



Thanks le vioque. ~

Event de Pâques 2016:
 

Event Noël 2016:
 
avatar
Étudiant en art
Date d'inscription : 09/08/2015
Messages : 1463
Age (du personnage) : 19 y.o
Orientation sexuelle : Bisexuel.
Etudes/Métier : Art ; design graphique.
Pounds : 24303
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Juin - 10:39
Hello & bienvenue cutie !

Damn Sans en humain... J'adhère. /die

Bon courage pour ta fiche et n'hésites surtout pas si tu as des questions ! :sheep:


Invité
Invité
Mar 21 Juin - 22:39
Yann : Merchi ! J'ai hâte de finir.

Catherina : tu es démasqué ! Donc tu connais ce que cette fiche donnera mais j'espère qu'elle arrivera à te surprendre et à te plaire.

Cléanthe : Sans pour toujours !!!!! :love:

J'ai fini le mental/physique j'espère que ça ira et que c'est compréhensif.
avatar
Sophomore
Date d'inscription : 08/09/2015
Messages : 2118
Age (du personnage) : 17 ans
Orientation sexuelle : Ace.
Etudes/Métier : Lycéenne.
Pounds : 10733
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 22 Juin - 11:06
Maintenant que j'y pense, le Sherll m'avait aussi fait tilté haha.
Always a good writing, a pleasure to read my dear. ~



Thanks le vioque. ~

Event de Pâques 2016:
 

Event Noël 2016:
 
avatar
Éducateur de jeunes enfants
Date d'inscription : 18/06/2016
Messages : 213
Pounds : 1219
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 30 Juin - 21:35
Hello !

Tes trois semaines de délai sont bientôt terminées. Est ce que tu as besoin d'un délai supplémentaire? N'hésite pas à demander !

Love ♥
Invité
Invité
Jeu 30 Juin - 22:22
Hi ! Oui, j'aurais besoin d'un petit délai, je suis rendu à la moitié de l'histoire. Je coince un peu en ce moment mais j'ai reçu un peu d'aide et je pense que ça ira :yes:
avatar
Éducateur de jeunes enfants
Date d'inscription : 18/06/2016
Messages : 213
Pounds : 1219
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 30 Juin - 22:50
Je t'accorde donc un délai jusqu'au 11 Juillet ! ♥
Invité
Invité
Sam 9 Juil - 12:17
Voilà j'ai fini ma fiche ! Seulement, s'il y a des choses à changer, je ne pourrais pas les faire tout de suite car je suis absent du 10 au 17 juillet.

J'espère que cela ira !

Aussi désolé de la taille de la fiche ...
avatar
Éducateur de jeunes enfants
Date d'inscription : 18/06/2016
Messages : 213
Pounds : 1219
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 11 Juil - 13:26


ANALYSE DE FICHE
Coucou toi ! Désolée d'avoir mis le temps pour passer sur ta fiche, mais comme je suis la seule admin présente (ou presque) en ce moment c'était un peu chaud :CC

Bref ! Passons à ta fiche ~

Sincèrement, j'ai tellement dévoré ton histoire. J'aime trop. Bon j'ai eu du mal avec les dialogues en anglais (parce que j'suis naze en anglais @_@) mais j'pense avoir compris la majorité quand même, donc bon ! Myo est tellement touchant, j'ai vraiment hâte de voir ce que tu vas en faire en rp ♥

Par contre, je trouve qu'on ne sait pas assez de chose sur ton mental dans ta description. En plus j'ai pas vraiment compris le passage avec la personne a qui il parle (on a du mal a savoir si c'est Myo ou quelqu'un d'autre qui parle du coup c'est assez perturbant :cc)
J'ai juste cette remarque à te faire, autrement le reste est vraiment nickel !

Préviens moi quand tu auras repris, ou si tu as des questions ♥

Love sur toi !
Invité
Invité
Mer 13 Juil - 16:47
Aucun problème ! Moi-même, je ne suis pas vraiment disponible pour le moment.

Merci ! Je suis heureux que la fiche te plaise. je me suis bien amusé à l'écrire même si j'ai eu quelques difficultés. Pour les dialogues, désolé. Si tu as des doutes, il y a toujours Google trad. ou Reverso mais pour les rp je compte mettre en fin de page (caché) la traduction. C'est juste que je préfère écrire les dialogues en anglais (j'y arrive mieux qu'en français ces temps-ci, ne me pose pas de question XD)

J'ai rajouté un paragraphe de mental (je ne l'avais pas mis car je ne savais pas exactement comment serait Myo) et une phrase pour mieux expliquer qui parle à la fin du physique/mental.
avatar
Éducateur de jeunes enfants
Date d'inscription : 18/06/2016
Messages : 213
Pounds : 1219
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 15 Juil - 12:39


VALIDATION
C'est tout bon pour moi ! Je te valide sans plus attendre (parce que t'as déjà assez attendu je pense, hein e_e

Prépare toi à ce que je te stalk dans tes rp ahah, je veux voir ce que tu vas en faire de ce petit personnage ♥

Maintenant que tu as ta couleur et ton rang, tu vas pouvoir t'acquitter de tâches administratives !

♙ Aller recenser ton avatar ;
♙ Créer ta fiche de relations ;
♙ Demander un rp ;
♙ Demander un logement, mais uniquement si tu penses en avoir besoin pour rp,
♙ Créer ton téléphone et ton Twitter si tu le souhaites ;

Encore une fois... BIENVENUE !
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» ENEYA • « never forget where you came from »
» ♥ - Forget Your Past
» || Come save me, unbreak me, cause I just can't forget you ;

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Millenium :: Zone de détente :: Archives :: Fiches membres supprimés-