Chilling life to the fullest □ Finn McIntosh [FINISHED]

avatar
Agent d'entretien
Date d'inscription : 04/07/2016
Messages : 113
Age (du personnage) : 27 ans
Orientation sexuelle : Bisexuel
Etudes/Métier : Agent de nettoyage
Pounds : 1317
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Juil - 13:47


Finn McIntosh
NOM : McIntosh
PRÉNOM : Finn
ÂGE : 27 ans
SEXE : Masculin
NATIONALITÉ : Écossaise
ORIENTATION SEXUELLE: Bisexuel
SITUATION AMOUREUSE : Single and free to mingle.
GROUPE : Personnel
ANNÉE / MÉTIER : Agent de nettoyage
OPTION(S) : ici
AVATAR : Saitama de One Punch Man
IN REAL LIFE
PSEUDO : Zéphyr, Frosty Blue (entre autres)
ÂGE : i20 serpillères
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM? Je me suis faites kidnappé par deux hooligans dont je ne citerais pas les noms ;)
PETIT MOT : Vous êtes beaux *.*
CODE : ♕ Mangé par Nolan ♥ ♕

PHYSIQUE / MENTAL
Une paupière se soulève et un œil sombre se tourne difficilement vers le réveil. Déjà onze heures moins le quart. Il va falloir se lever. Il a rendez-vous sur Skype avec son père dans quinze minutes. Mais c’est dur…Qui aurait envie de quitter ce lit moelleux et cette couette chaude? Certainement pas lui. Il ne s’appellerait pas Finn McIntosh s’il était capable de bondir hors de son lit à des heures décentes de la matinée.

Un grognement sourd alors qu’il se force à se lever. Il avait prévu de se lever plus tôt pour lancer une lessive avant de s’installer devant son ordinateur mais clairement il a échoué. Enfin, c’était prévisible. Il a toujours été incapable de se tenir à un planning préalablement établi.

Il s’extirpe avec difficulté de son édredon et se dirige d’un pas lourd vers la salle de bain. Il doit s’y prendre à deux fois avant de mettre la main sur sa brosse à dent, ses yeux étant encore embrumés de sommeil. Il se plante devant le petit miroir et examine son crâne chauve d’un regard désintéressé alors qu’il commence à se brosser les dents.

C’est hyper-perturbant les chauves en fait. Avec ce crâne lisse et ce visage imberbe, c’est dur de dire quel âge il peut bien avoir. Il se dit, pas pour la première fois, qu’il ne ressemble vraiment pas à ses parents. Ses petits yeux noirs n'ont rien avoir avec le beau bleu de sa mère et le gris mystérieux de son père. Il a même du mal à trouver des points communs entre sa personnalité et la leur. Il est loin d’avoir hérité de leur charisme de gens qui ont réussi dans la vie en tout cas. Il est plutôt le mec lambda qui passe inaperçu et qui se fond dans le décor.

Il crache le dentifrice dans l’évier, laissant  l’eau emporter son fil de pensée en même temps que la mousse blanche. Il laisse la salle de bain derrière lui, enjambant un monticule de vêtements sales pour atteindre le placard. Il l’ouvre et attrape un t-shirt de la pile dangereusement bancale de vêtements sommairement pliés avant de tourner son regard vers le sol en quête d’un jean moins sale que les autres. Il va vraiment falloir qu’il fasse une lessive.

Une fois habillé, il se dirige vers la table et ouvre son ordinateur portable dernier cri qui contraste étrangement avec le reste de son habitat. Il en va de même pour son téléphone portable abandonné un peu plus loin. Les outils technologiques qu’ils possèdent lui ont généralement été offerts par son père qui les obtient par le biais de son travail. Sans cela Finn ne se fatiguerait surement pas à en acheter. Il n’est pas si attaché que ça à la technologie. Il n’a pas même pas de télé. Et encore, il ne mentionne même pas les réseaux sociaux!

La sonnerie de Skype le tire d’une partie de Solitaire entamée par ennui. Un coup d’œil lui apprend que c’est Douglas McIntosh qui l’appelle comme promis. Un sourire étire ses lèvres et il décroche rapidement.

"Salut, P’pa." dit-il lorsque la connexion s’établit, et que le visage de cinquantenaire élégant de son père apparait à l’écran.

"Finn ! Comment vas-tu?"

"Bien, merci, P’pa et toi?

Comme d’habitude, Douglas a le sourire facile, une des rares caractéristiques dont son fils a hérité. L’homme d’affaire demande des nouvelles sur tous les aspects de la vie de son fils, du plus important au plus insignifiant. Ils ont beau se parler deux fois par semaine, Finn est toujours noyé sous le même flot de questions.

A vrai dire, il aime ça. Finn a bien conscience de l’importance de son père dans la société pour laquelle il travaille. Qu’un homme aussi couronné de succès que son père s’intéresse autant à lui est profondément gratifiant.

Par le passé, il lui est arrivé de se sentir coupable à l’égard de son père. Après tout, Finn est quelqu’un de normal. Tellement normal, que les gens normaux paraissent sortir du lot à côté de lui. Douglas méritait certainement mieux en termes de fils. Mais Finn n’est pas du genre à s’apitoyer sur son sort et il a accepté en grandissant que son père et lui était aussi différent que deux êtres humains pouvaient l’être mais que cela n’avait pas d’influence sur leur relation.

"Ta mère m’a dit que tu avais décidé de rentrer pour Noël finalement?"

"Oui je pars demain."

"On se verra bientôt alors. Je serais à la maison le 22. J’ai hâte de te voir, fils."

"Moi aussi, P’pa. Même si ça me botte pas trop de me retrouver avec les filles."

Douglas éclate de rire.

"Ça ne sera pas si terrible. Et puis tu es un bon médiateur pour elles."

"A cause d'elles, tu veux dire." Finn grogne au grand amusement de son père.

"Mais dis-moi comment ça se passe au travail. L’université te plaît ?" embraye l'homme, surement pour éviter de rendre son fils morose en continuant sur le sujet de ses sœurs.

"Oui ça va c’est sympa. Ça me donne de quoi vivre et on me laisse faire mon boulot tranquillement."

Cette réponse semble soulager son père. Finn est encore une fois impressionné par le soutien dont Douglas fait preuve à son égard. Même avec tous ses défauts et son manque total de passion pour quoi que ce soit, Finn a toujours été soutenu par son père. Parfois il se demande s’il y a quoi que ce soit qu’il pourrait faire dont Douglas n’approuverai pas.

"Ça me fait plaisir que tu ais trouvé un travail qui te plaise."

"Je suis homme de ménage, P'pa. Ça a rien de formidable." Finn répond en riant.

"Je me fiche de quel travail tu fais tant que ça te rend heureux. Tu le sais ça?"

"Bien sûr P'pa."

Douglas fait un hochement de satisfaction et enchaîne sur une anecdote de son travail que Finn écoute avec un sourire aux lèvres.

S'il y a bien une chose qu'il sait faire, c'est écouter, bien qu'il n'écoute personne aussi attentivement que son père. Son occasionnel manque d'attention (ou d'intérêt d'ailleurs) pour ce qu'on lui dit n'a cependant jamais arrêté personne. Il s'est souvent retrouvé face à quelqu'un qui lui déblatérais sa vie entre deux sanglots. Beaucoup de ses camarades au lycée venaient lui demander des conseils pour résoudre leurs problèmes.

Clairement grandir entourées de filles incapables de faire des compromis sans l'assistance d'une tierce personne lui a conféré des pouvoirs supérieurs en négociation. C'est presque dommage qu'il soit aussi fainéant, il aurait pu devenir diplomate.

Il aurait été mieux payé, mais pas forcément plus heureux, remarque. Agent de nettoyage est peut-être pas le meilleur boulot du monde mais ça lui convient. Il voit du monde, n'est embêté par personne et puis ça lui laisse du temps libre pour faire d'autres choses. Choses qui change au rythme de ses envies. Un jour il ira faire la sieste au parc, un autre il visitera un musée, le lendemain il ira tenir compagnie à une grand-mère devant Buckingham Palace. C'est une vie sans stress, qui lui ressemble bien.

Il ne change pas le monde mais il en profite à fond. Et si ça c'est pas le plus important, il ne sait pas ce que c'est.


HISTOIRE
Finn sort de la gare en trainant une lourde valise derrière lui. Il balaye du regard les environs de la gare d'Aberdeen avec la curiosité d'un homme rentrant au pays après s'en être abstenu pendant des années. A vrai dire, ça ne fait pas longtemps que ça qu'il est parti de sa ville natale. Deux ans tout au plus. Avec une famille comme la sienne, il aurait du mal à s'éloigner plus longtemps. Ironiquement, c'est parce qu'il a une famille comme la sienne, qu'il retarde au maximum son retour dans la maison parentale.

Il souffle un nuage de buée. A part la température rien n'a changé depuis son départ. La ville portuaire est fidèle aux souvenirs qu'il en a. Bien qu'il soit né à Inverness, Finn n'a jamais connu la capitale de l’Écosse. Toute son enfance a été passé dans cette ville du Nord des îles Britanniques, à regarder les bateaux de pêche quitter le port à travers la fenêtre du salon.

Par rapport à Londres où il vit depuis bientôt trois ans (après une escale de cinq ans à Leeds) Aberdeen a la température moyenne d'un frigo. Il n'est plus habitué à des hivers aussi froids. Ou peut-être est-ce le vent qui fait la différence? En tout cas, ça donne envie de rentrer chez soi.

Il frissonne et rabat la capuche de son sweat pour au moins protéger son crâne. C'est l'inconvénient d'être chauve en hiver. Maintenant qu'il y pense, il aurait surement fallu qu'il s’équipe d'un bonnet. Enfin...Il n'est plus très loin de chez lui maintenant. Il survivra.

Une nouvelle bourrasque le laisse tremblant comme une feuille.

Mais à quel prix Finn? A quel prix?

Décidant qu'il fait beaucoup trop froid pour continuer sa minute nostalgie, Finn s'engouffre dans un taxi garé non loin de là.

"Coningham Garden, s'il-vous-plaît." dit-il au chauffeur en s'installant confortablement dans l'habitacle chauffé.

Il s'enfonce un peu plus profondément dans le fauteuil passager alors que la voiture démarre.

"Z'êtes du coin?" lui demande le chauffeur avec un fort accent de la région.

"J'ai grandi ici. Mais je vis à Londres maintenant."

"Londres!" le chauffeur répète d'un air excédé, en levant les yeux au ciel. "J'suis allé là-bas une fois et j'peux vous dire que j'y retournerai pas!"

Finn sourit en coin.

"Ah bon? Pourquoi?" encourage-t-il.

Comme il s'y attendait, son innocente question déclenche un flot intarissables de plaintes sur les taxis londoniens, les taxes et puis l'Angleterre de manière générale. Finn écoute le tout d'une oreille distraite, hochant la tête une fois de temps en temps en bon auditeur alors que la voiture valse d'une ruelle à une autre. Le monologue enflammé du chauffeur le berce dans un état léthargique, rassurant par sa familiarité.

Il est presque déçu lorsque le taxi fait halte devant chez lui. Des billets changent de main, puis l'aimable chauffeur lui sort sa valise du coffre et avec un dernier signe de la main le laisse seul, se tenant rigidement sur la pas de la porte dans le froid hivernal.

Il reste un instant immobile à apprécier le calme ambiant de la rue déserte. Il sait que cela ne durera pas. Lorsque le froid commence à s'infiltrer dans ses vêtements pour s'attaquer à sa peau nue, il flanche enfin et se retourne pour sonner à la porte.

Il n'a pas à attendre longtemps car celle-ci s'ouvre à la volée quelques instants après, dévoilant une femme dynamique dont les cheveux noirs ont été rassemblés en queue de cheval.

"Finn! Te voilà enfin! Et bien, qu'est-ce que tu fais? Rentre!"

Sur ces paroles, il est tiré à l'intérieur de la maison. Sa valise lui est arraché des mains et poussée sur le côté, avant que les doigts fins de sa mère ne s'agrippent à son bras pour le tirer au salon.

"Tu as froid? Faim? Soif? Je ne sais pas si je vais avoir grand chose à te donner. Quand Shona est arrivée, la première chose qu'elle a faite a été de vider le garde-manger. Tiens assieds-toi là."

Comme à son habitude Anastasia, dites Nessa, parle à une vitesse vertigineuse, posant des questions sans attendre de réponses et vivant à un rythme bien à elle. C'est tout juste si elle prend le temps de respirer entre deux phrases.

Finn y est habitué. Sa mère a toujours été comme ça. Vive et dynamique au point de ne pas tenir en place, Nessa McIntosh est une femme d'action. Une caractéristique qui a bien souvent fatigué Finn. Effectivement, pour quelqu'un qui prône l'économie d'énergie, être aux côtés de Nessa c'est comme être dans l’œil du cyclone.

Un remue-ménage à l'étage et des bruits de pas dévalant l'escalier annonce l'arrivée du reste de la famille. Finn inspire profondément. Si Nessa est un cyclone, ses cinq sœurs dans la même pièce sont à peu près l'équivalent d'un désastre nucléaire.

La première à entrer est Mirin, qui du haut de ses quinze ans est la petite dernière. Elle est suivi de prêt par Isobel, aussi brune que Mirin est blonde, et qui probablement la plus intellectuelle de la famille. Elle a toujours figuré parmi les préférées de Finn, étant l'une des seules à n'avoir pas hérité de l'hypertension de leur mère.

Pendant que les deux plus jeunes l'embrassent, ils sont rejoints par Shona. La brune est celle qui ressemble le plus à Nessa, que ce soit physiquement ou par son caractère. D'ailleurs c'est une bonne chose qu'elle soit aussi sportive, parce que sinon avec les quantités de nourriture qu'elle engouffre chaque jour elle serait devenu obèse depuis longtemps.

"Tiens Finn!" dit Nessa en réapparaissant dans le salon avec une tasse de thé fumante et une petite assiette de biscuit dont l'un fini dans la bouche de Shona. "Tiens, Shona. Plutôt que de voler les biscuits de ton frère, monte donc sa valise dans sa chambre."

"Oui M'man.

"Et vos sœurs, où sont-elles?" demande la mère en se tournant vers les deux plus jeunes.

Isobel hausse les épaules, signe incontestable de son ignorance, et va prendre place sur un fauteuil et s'enferme immédiatement dans la lecture d'un journal. Finn lui jette un regard mi-exaspéré mi-amusé. Cette fille ne changera jamais!

"Tu as eut des nouvelles de Papa?" demande Finn, en se tournant vers sa mère, détournant ainsi ses pensées des deux absentes.

Le visage de la femme s'adoucit immédiatement.

"Oui, je l'ai eut au téléphone ce matin. Il t'embrasse d'ailleurs. Il doit rentrer dans deux jours mais il dit qu'il va peut-être arriver à finir tout son travail plus tôt pour rentrer demain."

Finn sourit. Depuis sa plus tendre enfance, son père a toujours été le grand absent de la famille. Finn lui parlait plus souvent au téléphone qu'en vrai. Mais à l'instar de ce qu'on pourrait penser, cela ne l'a jamais dérangé. Au contraire, il s'est toujours senti plus proche de son père que de sa mère. Probablement parce que l'homme d'affaire a toujours fait des pieds et des mains pour rester en contact, malgré la distance géographique causée par ses multiples voyages d'affaire aux quatre coins du monde et les éventuels décalages horaires. Il y avait toujours au minimum un appel tous les deux jours, et il passait du temps avec chaque membre de la famille, surtout avec Finn, le seul autre homme de la maison. Il ne ratait jamais un seul anniversaire et les rares fois où cela est arrivé, il s'est rattrapé sur ses prochains congés. Aux yeux de Finn, Douglas a toujours été le père idéal et encore aujourd'hui il est l'homme que Finn respecte le plus.

"Ah, tiens les voila!" Nessa s'exclame soudainement.

L'exclamation de sa mère tire Finn de ses réflexions et le pousse à se tourner vers la porte pour voir ses sœurs ainées entrer.

"Finn, tu vas bien?" demande Caitriona la plus âgée, en s'avançant pour le prendre dans ses bras.

"Ça va et toi?"

La question n'est qu'une formalité, tout comme la réponse positive qu'il reçoit. Il voit bien, par la tension entre les deux sœurs qu'elles viennent tout juste de se disputer. Les altercations sont monnaie courantes dans la famille. Finn a grandi avec et a plus d'une fois jouer le rôle de médiateurs entre deux de ses sœurs dont les tempéraments radicalement différents s'entrechoquent souvent.

Il serre Eilidh contre lui et échange quelque paroles avec elle aussi, avant qu'ils ne prennent tous place dans le salon. La conversation s'anime vite, comme on pourrait s'y attendre entourés de femmes aux caractères bien trempés. Finn a rapidement l'impression d'être monté dans une montagne russe. C'est exactement ce genre d'atmosphère qui l'a poussé à fuir la maison à ses dix-huit ans, pour étudier dans l'université de Glasgow, bien qu'il n'ait jamais terminé ses études du à un manque de motivation. Il aime sa famille, mais il la préfère à distance et avec modération.

C'est finalement Shona qui met fin aux paroles enflammées en demandant s'ils ne peuvent pas décorer le sapin maintenant que Finn est arrivé.

La compagnie se déplace donc vers l'autre côté de la pièce, une partie de la fratrie allant chercher les cartons contenant les décorations de Noël, pendant que l'autre attend au pied du sapin. Nessa enlace son fils dans un rare mouvement d'affection.

"Tu m'as manqué." lui murmure-t-elle avant de se détacher de lui soudainement claquant ses mains devant elle sous le coup d'une inspiration subite. "Tu ne devineras jamais ce que j'ai retrouver l'autre jour!"s'exclame-t-elle vibrant d'excitation. "Tout un album de te photos d'enfance! Il était caché au fond du placard à chaussures!"

Finn grimace. Il sait exactement de quoi elle parle parce que c'est lui qui l'a caché là. N'importe qui à sa place aurait fait la même chose, vu que les photos d'enfance en question sont des photos de lui portant des habits de fille, que sa mère conseillère de mode adorait lui faire porter. Selon ses dire, il était beaucoup plus jolie en fille qu'en garçon. Ce qui ne le rendait pas du tout heureux, pour des raisons évidentes.

"Ah super!" se force-t-il à dire.

Il va falloir qu'il brûle cet album avant la fin de son séjour à Aberdeen.

Les filles choisissent ce moment pour arriver avec les décorations, donnant le signal de départ d'une séance de décoration de sapin animée.

"Non mais tu rigoles? On va pas mettre ça sur le sapin!"

"C'est pas pire que ce que t'as dans les mains!"

"Je vois pas pourquoi vous vous battez, de toutes façons un sapin de Noël est fait pour être moche."

"IL EST HORS DE QUESTION QUE L'ON SE CONTENTE D'UN SAPIN MÉDIOCRE!

"Shona, t'as qu'à la mettre à l'arrière du sapin ta déco. Et Cait on se contente pas de médiocrité, on fait au mieux."

"Finn, aide Mirin à mettre l'étoile en haut, tu veux?"

"Oui M'man."

"Isobel, tu t'y prends comme un manche! Mets-les droites au moins!"

Et dire qu'il lui restait encore deux semaine à passer dans cette maison...Vraiment, vivement que son père arrive.


Spoiler:
 
avatar
Éducateur de jeunes enfants
Date d'inscription : 18/06/2016
Messages : 213
Pounds : 1219
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Juil - 14:29
Hello toi ! Bienvenue chez nous ♥

Je ne sais pas qui t'a ramené ici, j'suis curieuse, mais ils ont bien fait ahah !
Bon courage pour ta fiche, si tu as des questions hésite pas, on est là pour répondre !

Love ♥
Invité
Invité
Lun 4 Juil - 14:42
FFFFFFFFFFFFFIIIIIIIIIIIIIIIIINNNNNNNNNNNNNNNN ! :veryhappy:

Comme tu m'avais dit, te voilà sur le forum le lendemain ! 8D
Bienvenue mon petit chauve préférééééé >w<

Keurkeurkeur.
avatar
Agent d'entretien
Date d'inscription : 04/07/2016
Messages : 113
Age (du personnage) : 27 ans
Orientation sexuelle : Bisexuel
Etudes/Métier : Agent de nettoyage
Pounds : 1317
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Juil - 16:15
Kiseki > Merci, merci. Ravi que mon crâne chauve te plaise autant. Tu peux remercier Cath et Algernon de m'avoir ramené XD

Algernon > Mouéhéhé! Merci mon lapin :culdepoule:





Spoiler:
 
avatar
Policière
Date d'inscription : 27/09/2015
Messages : 324
Age (du personnage) : 23 ans
Etudes/Métier : Policière
Pounds : 2486
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Juil - 17:21
bienvenue !



Spoiler:
 
avatar
Fleuriste
Date d'inscription : 17/06/2016
Messages : 109
Age (du personnage) : 26 YO
Orientation sexuelle : BISEXUEL
Etudes/Métier : FLEURISTE
Pounds : 991
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Juil - 17:28
OK. SAITAMA. TU ES MON HÉROS. J'EN PEUX PLUS. JE OOURRAI TE TOUCHER LE CRÂNE STP C'EST MON PLUS GRAND SOUHAAIT. TOUCHER UN CRÂNE LISSEEEEEEE.
anyway. Bienvenue. :love:


I WANNA CALL THEM STUPID SHIT
But, babe, you know I've tried and failed But, you just don't know how it feels to lose something you never had and never will.  ©️alas.
avatar
Agent d'entretien
Date d'inscription : 04/07/2016
Messages : 113
Age (du personnage) : 27 ans
Orientation sexuelle : Bisexuel
Etudes/Métier : Agent de nettoyage
Pounds : 1317
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Juil - 17:34
Eve > Merci ^^

Caelan > J'viendrais t'acheter des fleurs comme ça tu pourra me toucher le crâne XD


Spoiler:
 
Invité
Invité
Lun 4 Juil - 18:38
OH TON CHOIX DE VAVA EST TELLEMENT GENIAL :love:

De plus, je vois bien le chauve faire le ménage, mais je crois que c'est à cause de la publicité de Monsieur Propre... :nonono:

Bienvenue en tout cas ! J'suis contente de voir tant d'originalité (un chauve qui fait du ménage wsh)
avatar
Agent d'entretien
Date d'inscription : 04/07/2016
Messages : 113
Age (du personnage) : 27 ans
Orientation sexuelle : Bisexuel
Etudes/Métier : Agent de nettoyage
Pounds : 1317
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Juil - 18:45
Merci beaucoup ^^

Oui effectivement, j'avais pas pensé à ça XD
Bon écoute, au moins il a la tronche de l'emploi!

EDIT: J'en profite pour signaler que j'ai terminé ma fiche. J'espère qu'elle est assez complète. J'ai des doutes à ce sujet donc je ne m'affolerais pas si vous vous plaignez!
Invité
Invité
Lun 4 Juil - 20:19


VALIDATION

EH BAH J'AI TOUT LUUUU !

D'une traite, c'était cool, j'aime bien le perso même si tu m'avais déjà présenté la bête quand on en avait parlé 8D

Du coup... Tu es validé ! Maintenant que tu as ta couleur et ton rang, tu vas pouvoir t'acquitter de tâches administratives !

♙ Aller recenser ton avatar ;
♙ Créer ta fiche de relations ;
♙ Demander un rp ;
♙ Demander un logement, mais uniquement si tu penses en avoir besoin pour rp,
♙ Créer ton téléphone et ton Twitter si tu le souhaites ;

Bon jeu à toi et surtout : HAVE FUN !
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Debekah ― Live life to the fullest. ♡
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Millenium :: Pour commencer :: Présentation :: Fiches :: Validées-