Don't put me in a drawer (en cours)

Invité
Invité
Lun 4 Juil - 21:19


CLEO MOREL
NOM : Morel
PRÉNOM : Cléo
ÂGE : 23 Ans
SEXE : Des petits trous, des petits trous, toujours des petits trous !
NATIONALITÉ : Frenchie
ORIENTATION SEXUELLE: Queer
SITUATION AMOUREUSE : Célibattante
GROUPE : Citoyen
ANNÉE / MÉTIER : Photographe
OPTION(S) : Y a pas d'options qui tiennent !
AVATAR : Asami Sato de la légende de Korra
IN REAL LIFE
PSEUDO : Jude Fruit
ÂGE : 69 ans
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ?
CF LORELYNN
PETIT MOT : Je suis une tondeuse maléfique
CODE : ♕ Mangé par Nolan ♕

PHYSIQUE / MENTAL


-Aérienne, Artiste, Aversion extrême au conflit et à la critique, Calme, Changeante, Charmeuse, Cultivée, Curieuse, Décontractée, Délicate, Douce, Élégante, Équilibrée, Équitable, Esthète, Exigeante avec elle même, Fragile (sentimentalement), Froide (Parfois), Gentille, Hésitante, Indécise, Indulgente, Indolente, Introvertie, Légère, Libre, Loyale, Lente à s'ouvrir (pas la moule tkt) Maline, Perfectionniste, Peureuse, Prévenante, Raffinée, Respectueuse, Romantique, Séductrice, Sensible, Sociable, Sympathique, Tactile Taquine, Tolérante, Velléitaire-

Cette jeune femme apprécie particulièrement l'esthétique, la beauté, la nature, les animaux, son environnement… Elle est originale, indépendante et nécessite son propre espace pour développer ses projets. Mais aussi, elle apprécie les personnes qui prennent le temps de la connaître, de l'écouter et de mieux la cerner sans pour autant la coller. Certaines personnes qui la connaissent mal peuvent voir son mode de vie comme léger, voire négligé. Cependant, ce n'est pas le cas, elle prend très au sérieux la vie. Elle passe son temps à collecter des informations à la recherche de sens aux éléments de la vie pour voir s'ils correspondent à ses principes.

Cléo est plutôt orientée vers l'application pratique des choses et préfère donc éviter les idées et la théorie, bien qu'elle trouve ça bon dans un sens. Elle est bien meilleure sur le terrain que derrière un bouquin, donc elle apprend mieux dans un environnement « pratique» et par conséquent peut facilement s'ennuyer avec les méthodes d'enseignements traditionnels qui mettent l'accent sur la pensée abstraite. Son système de valeurs exige que leurs décisions soient évaluées par rapport à leurs croyances subjectives, plutôt que contre certaines règles ou lois objectives. Elle est extrêmement perspicace et consciente des autres. Elle rassemble en permanence des informations sur les personnes et y cherche un sens.

De plus, elle est chaleureuse et sympathique. Pour montrer son appréciation envers quelqu'un, elle aura plus tendance à agir plutôt qu'à réciter mille et un poèmes. L'action avant les mots. Par ailleurs, elle n'aime pas diriger ou contrôler les autres. Et elle n'a pas envie que les autres fassent de même. C'est donc un respect de la liberté de chacun qu'elle souhaite mettre en place dans ses relations. Son système de valeurs peut les conduire à être perfectionnistes et à se juger avec dureté.

(Je vous aurais bien fait voir quelques photos ! )Cléo est une femme d'une taille plus grande que la moyenne. En effet, elle mesure environ 1m70 et a une carrure plutôt banale. Sa poitrine est tout de même assez marquée alors qu'elle a une morphologie presque fine. Son poids accordé à ce détail, elle ne le sait pas et ne veut pas le savoir. Comme toutes les femmes, elle se trouverait des défauts, elle ne veut donc pas en savoir le nombre. Sa peau quant à elle est douce, car Cléo en prend soin. Elle est attachée à son physique malgré tout et apporte une grande importance à sa propre apparence. Celle des autres compte tout autant, mais elle sera moins exigeante et plus compréhensive du choix des autres quant à ce qu'ils font avec leurs corps. Elle sait que chacun fait ce qu'il veut, mais elle considère ce n'est pas une raison de se négliger.

Pour ce qui est de son visage qui se trouve être long et fin, elle possède de grands yeux verts tilleul, un vert doux et assez clair, une couleur presque jaunâtre qui est assez marquante et fait contraste avec sa couleur de cheveux. Ceux-ci sont fins et assez expressifs, souvent maquillés d'un far à paupière pour les mettre en valeur et d'un peu de mascara. Pour ce qui est de sa chevelure, ses cheveux sont bruns voir noirs selon la luminosité, ils sont longs et bouclés et entourent son visage pour lui donner un côté plus femme. Ces derniers sont plutôt épais et peuvent lui donner chaud lors de fortes températures.


Comme dit précédemment, elle apporte une importance à son physique parce qu'elle considère que son image est importante. Elle joue donc beaucoup sur l'esthétique. De ce fait, elle prend le temps de se maquiller, de faire attention à sa garde-robe, mais aussi d'être toujours élégante (même pour manger un hamburger ou jeter les poubelles). Elle a adopté un style qui peut différer selon son humeur. Cela peut être des teintes très claires, mais en général, elle préfère porter quelque chose de sombre, sobre, neutre et parfois d'audacieux.

☣ Autre particularité : un tatouage est caché quelque part. Mais il est trop bien caché pour que vous sachiez où bien entendu.


HISTOIRE
Cléo était née d’une famille française. D’un père et d’une mère de bonne famille ayant un bon salaire. C’était une jeune fille un peu réservée qui ne semblait pas trop s’ouvrir aux autres dans un premier temps. Puis quand on apprenait à la connaître, on découvrait que ce joli petit vermisseau était en fait une vraie petite sauterelle pleine de joie de vivre. Seulement il lui fallait le temps de se mettre en confiance à vos côtés, et à pénétrer dans son cercle social. Celui-ci était assez réduit, et de plus, elle n’avait ni frère ni soeur. Elle était donc enfant unique.

0 à 11 ans


Être l’enfant unique :

C’est un monde ou vous êtes seul, terriblement seul. Alors vous vous inventez des personnages, des amis, du monde pour vous entourer. Un monde imaginaire, un peu exagéré, mais qui vous redonne un peu de bon sens. C’est un monde ou les discussions enfantines comme adultes vous sont transmises. Vous êtes au milieu de tout, et vous ne comprenez pas forcément ce qu’il se passe autour de vous, mais vous êtes là. De ce fait, vous apprenez des choses qui ne vous sont pas concernées, parfois même choquantes. Vous endossez donc les propos de vos parents, et parfois culpabilisez…

Quand vous faites une bêtise, c’est tout pour votre poire et donc vous ne pouvez pas remettre la faute sur une autre personne. Tristesse. Par ailleurs, vos parents vous surprotègent et vous empêchent de devenir un peu plus autonome et donc de quitter cette surprotection, ce qui est lourd et vous pousse à vouloir partir vite. Mais comme ce n’est pas si facile, ils ne voudront pas vraiment…

Quand il faut partager, il est un peu dur pour vous de le faire, car ce n’est pas  automatique… Mais que voulez-vous ? Comme à la maison vous êtes souvent tout seul, vous aimez la compagnie des autres, apprendre des choses et discuter énormément avec les autres. Mais vous êtes sensibles depuis toujours à la moindre remarque, car vous n’êtes pas habitué à la critique. Et même vis-à-vis de vos parents que vous aimez, vous essayez de faire du mieux pour les contenter, parce que vous êtes l’enfant unique, et donc leur petit brin d’espoir…

Alors oui sinon mon enfance était bien, car je ne me souciais pas de ces soucis. J’étais encore jeune, innocente et pure. Je ne me doutais pas que cela impacterait encore ma vie. Mais au fur et à mesure, le poids de cette relation est pesant et cette relation de plus en plus malsaine.

11 à 18 ans
Les aléas de l’adolescence :

J’étais partie dans une école privée. Mes parents ne voulaient pas me mélanger à d’autres classes sociales qu’ils traitaient d’inadaptées à ma personne. Quand je suis entrée dans cette école dont je ne dépendais pas, je me suis sentie mal dans un premier temps. Je dois me l’accorder c’est vrai. J’avais du mal à m’intégrer, j’étais renfermée. Je préférais dessiner dans mon coin et les autres ne venaient pas vraiment me chercher.

Dans cette masse de gens bien mieux éduqués, je me sentais seule et mal aimée. Mais peu à peu je nouais mes premiers liens avec des personnes qui s’intéressaient à ce que je faisais. Des personnes curieuses et qui se sentaient aptes à l’ouverture d’esprit. Je n’écoutais pas toujours à cette époque en cours, de ce fait, je passais du temps à gribouiller autour de mes feuilles de cours.

Cependant, la relation que j’entretenais avec mes parents ne me convenait pas. Mon père était fermé d’esprit. Il voulait que je réussisse à tout prit, que je fasse de grandes études et finissent par avoir une belle maison, des enfants, un mari… Que j’ai la même chose que ma mère, que je subisse le même chemin que des tas de personnes à la merci d’elles-mêmes et de la société.

À cette époque, je ne savais pas encore ce que je voulais vraiment, aujourd’hui non plus d’ailleurs, mais c’est déjà un peu plus précis. Mais ce que je savais, c’est que je ne voulais pas de sa vie. Me rebellant contre mon père de par mes paroles, il se mit à me rabaisser oralement régulièrement. Soi-disant, je n’aurai aucun avenir, je ne serai bonne à rien, je finirai sale et à faire les trottoirs… Il me menaçait même de me mettre à la rue pour me faire réagir. Mais je savais bien que tout cela n’était que foutaise quand je surprenais des conversations avec ma mère qui tentait de me défendre.

J’ai toujours été assez complice avec ma mère, bien que j’ai connu pas mal d’engueulade à propos de mes choix, de ma tendance à me laisser aller, et même de ma façon désordonnée de ranger ma chambre. Mais au fond, on s’aimait bien. On sortait parfois ensemble contrairement à mon père qui était un grand casanier fermé d’esprit. Il ne voyait que peu souvent des amis et était assez solitaire. La relation que j’entretiens aujourd’hui avec lui reste toujours assez froide, même si ma mère tente de nous réunir.

J’ai donc eu le brevet des collèges et j’ai pu faire des tas de rencontres au fur et à mesure de cette époque qui n’était pas vraiment très agréable. Puis à suivi le lycée, je l’avais choisi public pour changer totalement de vie sociale, rencontrer de nouvelles têtes et même voir un autre environnement. C’est là que j’ai eu les premières fêtes, les premiers rapports avec des garçons, les premières tôles en mathématiques, mes premières cigarettes, ma première cuite, la découverte de personnes nouvelles de toutes les classes sociales, de toutes les couleurs, et puis une distance de plus en plus grande avec mon père.

Je ne savais pas quoi faire, alors j’ai fait un bac littéraire avec une spécialisation en langue. J’avais choisi l’anglais parce que c’était la langue qui me plaisait le plus de par sa culture, de par sa population franchement géniale, mais aussi de par ses paysages et personnages. Le système scolaire me déplaisait fortement parce que nous n’étions pas libres et puis moi et la théorie c’est deux choses qui ne me plaisaient guère. Les matières ne me plaisaient pas tant que ça excepté peut-être les langues où je me débrouillais assez bien à l’oral. On m’avait proposé d’aller dans une faculté de langues pour pouvoir développer mon avenir sur cette langue. Comme j’étais toujours indécise, j’ai décidé d’y aller, mais je savais que je ne voulais pas faire cela de ma vie…

18 Ans


Arrivée à la faculté, je m’ennuyais dès les premiers cours où l’ambiance était bonne. Mais les cours ne me plaisaient pas. Je ne m’attendais pas à tant de théorie au final. Et puis si… cependant, cette époque fut bonne. C’est la première fois où j’ai pu découvrir le monde de la photographie en entrant dans un club de photographie. Bien que j’avais continué le dessin jusqu’à ce moment, l’idée de découvrir un autre type d’art me prit les tripes.

J’avais rencontré une jeune femme d’environ mon âge. Elle avait vingt an, et moi à peine dix-huit. C’était quelqu’un de passionné par la vie, par ce qu’elle faisait et était dans ce club, mais aussi par ses études en sciences. Je ne vous donnerai son nom ni vous donnerai tous les détails, mais j’ai encore l’image de son corps en tête. C’était une jolie jeune femme. Elle sentait bon à des mètres à la ronde. Elle avait ce sourire qui vous fait vous sentir tout patraque, tout chaud à l’intérieur, puis qui vous fait sourire aussi sans savoir immédiatement pourquoi. Elle avait cette force en elle qui me donnait confiance en moi dès que j’étais à proximité. Je me sentais ailleurs, comme si j’étais une autre personne comme s’il elle me changeait à sa proximité. Elle me donnait la force de croire en moi.  

Je ne mettais jamais posé la question à l’époque, mais elle m’a ouvert les yeux vers un Nouveau Monde. Pour la première fois, j’avais trouvé une passion, voir plusieurs. J’ai compris mon intérêt certain pour le sexe féminin, bien qu’il m’arrive parfois d’aller vers des hommes. Puis grâce à elle, j’ai découvert la photo, les soirées à parler de tout et rien n’entre quelque verres. Je n’ai pas envie aujourd’hui de me définir sexuellement parlant, alors je me suis dit que je serai Queer, un synonyme de notre pédé français qui soulève un choix de ne pas porter d’étiquette particulière.

À ses côtés je me suis découverte, j’ai appris ce que je voulais faire. Un appareil à la main, je séchais la plus du temps les cours pour aller prendre des photos dans la ville. Dans Paris, je prenais les amoureux, les gens, les passants, la nature… Je découvris ce monde d’une autre façon, d’un autre angle. Je montrai mes idées sans utiliser de mots. Je n’avais pas besoin de tuer mes lèvres avec des mots pour dénoncer, mais les baisers du flash sur la peau de mes partenaires étaient bien ma nouvelle façon de m’exprimer.

19 Ans

A la fin de mon unique année d'étude j'ai quitté la fac, et j’avais pris la décision donc de poursuivre cette perspective et d’aller faire une formation spécifique pour devenir photographe dans tous les domaines possibles dans une école spécialisée (mode, journalisme, mariage, nu…). Cette formation durait deux ans, plus un an de stage afin de pratiquer le plus possible dans le monde où l'on voulait. Pour mon cas, j'ai un peu éviter le journalisme car cet aspect ne me plaisait pas.
Devinez la réaction de mon père ? Il s’est énervé et s’est encore plus renfermé en me criant que ce n’était pas un métier, que je ne réussirai jamais ma vie. Ma mère, elle ? Elle n’était pas tellement d’accord avec moi sur ce choix, mais décida de m’aider tout de même, de me laisser mes décisions me faire du mal. De ce fait, pendant une année je me mis à faire une formation à Paris, puis j’ai commencé à faire petit à petit des rencontres qui m’ont menée jusqu’à ce que je suis aujourd’hui.

23 Ans

Aujourd’hui, j’ai mon propre studio de photographie à Londres. J’ai le droit parfois à avoir des rencontres avec certains artistes. J’ai aussi parfois mes propres stagiaires qui travaillent pour moi. Mais étant donné que la formation n’est pas longue, ils me quittent pour voler de leurs ailes. De plus, j’ai mon chez-moi, même si je ne gagne pas ma vie aussi bien que mes parents c’est vrai. Cependant, ce que je fais me plaît, et ça, je ne le changerai pour rien au monde. Mes parents ? Ma mère et moi restons quand même proches malgré la distance, mais le conflit avec mon père est toujours présent. Alors nous nous ignorons comme deux enfants capricieux…
Invité
Invité
Mar 5 Juil - 15:12
Bienvenue !
Ton personnage a l'air très sympathique et amusant. Hâte de rp avec toi ! Bon courage pour ta fiche.
avatar
Policier en formation
Date d'inscription : 29/06/2016
Messages : 64
Age (du personnage) : 35
Orientation sexuelle : Asexuel - Panromantique
Etudes/Métier : 2ème année, police
Pounds : 966
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 5 Juil - 15:44
Rebienvenu,
Bonne chance pour ta fiche chère tondeuse ;)


avatar
Chef de gang
Date d'inscription : 08/09/2015
Messages : 2116
Age (du personnage) : Twenty six years old.
Orientation sexuelle : Bisexuelle.
Etudes/Métier : Informaticien à temps partiel. ... Officiellement. En vérité, c'beaucoup plus compliqué, héhé.
Pounds : 10729
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 5 Juil - 16:33
Hoho, ton DC m'a l'air de fortement gérer Lore...
Une photographe, rien que ça. ~ Fufufu, j'ai déjà envie de dévorer ta fiche.

Rebienvenue ici, sweetie. ♥



Thanks le vioque. ~

Event de Pâques 2016:
 

Event Noël 2016:
 
Invité
Invité
Mar 5 Juil - 18:01
Merci pour votre accueil ! Je vous fais des bisous ! :culdepoule:

J'aime tondre le gazon !

Dis pas ça avant d'avoir vu le caractère que je vais lui donner Myo !

Fuuuuh tu me mets la pression Cath' :saaad:
Invité
Invité
Mer 6 Juil - 13:23
OOOOH YEAAAH BABY JUDYY EST DANS LA PLACE ♥♥♥
Je t'aime, ça tu le sais déjà, hein, hein, hein, tu le sais déjàààààà ♥♥♥♥♥
BREF REBIENVENU MA PRINCESSE DE MON COEUR ♥ BON COURAGE !
Invité
Invité
Dim 17 Juil - 22:51
A que voilà, j'ai finis ma fiche avec une histoire toute caca. :blase:

Me prévenir en cas de modification, de rajouts, de précisions sur une période ou même s'il y a des fautes (j'ai du mal à tout tout tout voir et je suis navrée :c ).
avatar
Éducateur de jeunes enfants
Date d'inscription : 18/06/2016
Messages : 213
Pounds : 1219
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 19 Juil - 15:35


ANALYSE DE FICHE
Hey coucou toi !

Bon désolée d'avoir mis le temps, mais tu sais que c'est un peu compliqué en ce moment avec les vacances e_e

Cléo est vraiment mignonne ! J'veux lui faire des câlins. J'aime beaucoup son histoire, cependant est ce que tu pourrais rajouter des petites précisions sur la temporalité? Parce que j'avoue m'y perdre un peu. Elle reste combien de temps a la fac au final? Et la formation de photographe dure combien de temps aussi?

A part ça, tout le reste me va ! Donc quand tu auras rajouté ces petits détails, appelle moi et je rappliquerais aussitôt ~

Love
Invité
Invité
Mar 19 Juil - 18:08
Voili Voulou, pour les différentes périodes j'ai rajouté des âges pour temporiser le truc. Il est vrai que je suis pas très douée pour ce genre de chose (J'suis en géo, pas en histoire :gniiik: ) !
De plus, j'ai rajouté le fait qu'elle n'a fait qu'une seule année de fac, et que sa formation a duré 3 ans, dont la dernière année de stage principalement et donc de pratique.

Jtm
avatar
Senior
Date d'inscription : 22/12/2015
Messages : 87
Age (du personnage) : 19 ans
Orientation sexuelle : Homosexuel, visiblement
Etudes/Métier : Lycéen
Pounds : 1124
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 19 Juil - 18:58


VALIDATION
C'est tout bon c'est nickel ! J'espère que tu vas bien t'amuser avec ce nouveau personnage puisque je te valide sans attendre ♡

Maintenant que tu as ta couleur et ton rang, tu vas pouvoir t'acquitter de tâches administratives !

♙ Aller recenser ton avatar ;
♙ Créer ta fiche de relations ;
♙ Demander un rp ;
♙ Demander un logement, mais uniquement si tu penses en avoir besoin pour rp,
♙ Créer ton téléphone et ton Twitter si tu le souhaites ;

Encore une fois... BIENVENUE !
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chez Eäràr, maître d'arme.
» Probabilité d’un nouveau tremblement de terre 5.0 avant 21 février
» Haiti : Qui va gérer la reconstruction ?
» Le boulangisme politique de Préval
» Super Moto de Bilstain.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Millenium :: Zone de détente :: Archives :: Fiches membres supprimés-