Drink beer, Save water [Ft. Emma]

avatar
Apprenti chef cuisinier
Date d'inscription : 14/09/2016
Messages : 27
Age (du personnage) : 25 ans
Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Etudes/Métier : Stagiaire et étudiant à la Chef Academy de Londres
Pounds : 897
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 17 Sep - 18:12
Drink beer, Save water
Ft. Emma


Avant même de mettre le pied dans le pub où il avait donné rendez-vous à Emma, August pouvait sentir l’odeur âcre de la bière et de la déception depuis le coin de la rue. En poussant la porte en bois, il avait presque déjà l’impression d’avoir pris un verre tellement le bar sentait le houblon à plein nez. Peut-être passait-il trop de temps à la cuisine de l’Academy, avec tous ces ingrédients de valeur, aux parfums délicats. Peut-être aussi s’agissait-il réellement de l’établissement en question. Peu importe, son nez finirait certainement par s’habituer à ce mélange de sueur et de la lourde humidité de l’endroit.  

En quelque sorte, ça lui rappelait la première cuisine dans laquelle il avait travaillé. Encore que «cuisine» était un terme assez généreux pour décrire l’enclos insalubre où il avait appris ses premières bases. C’était une chance qu’aucun inspecteur à l’hygiène ne soit pas venu pendant qu’August travaillait là, autrement le petit bistro aurait fermé ses portes et à la poubelle son emploi de plongeur!

Le jeune cuisinier repéra deux tabourets de libre au fond du pub, relativement bondé ce soir-là. L’écran plat géant fixé dans un coin diffusait le match de football de l’Arsenal FC contre Hull City, et étonnement, ces derniers avaient une avance de deux points. Voilà donc l’odeur de déception de tout à l’heure… Effectivement, c’est un véritable drame qui se déroulait sous leurs yeux. Certains ne se gênaient même pas pour hurler, les bras en l’air et une veine sur la tempe prête à exploser. Les mêmes gens qui disaient «Ils ont perdu» et «On a gagné». August n’était pas aussi passionnés que ceux-là, mais était tout aussi déçu.

Au même moment où il commanda une bière et des nachos, il aperçut son amie qui entrait dans le pub. Il leva la main pour lui faire signe et retira sa veste du tabouret, et qu’elle puisse s’asseoir à côté de lui.

-Salut Emma. Ça m’étonne que tu ne sois pas partie en courant en voyant l’état de l’endroit. Franchement, je t’aurais pas retenue, dit-il avec un sourire désolé.

Choisir un point de rendez-vous au hasard menait parfois à des découvertes sympas. Londres n’est pas une petite ville de campagne ; parions qu’il y a des centaines de restaurants et de bars. Comment pourraient-ils tous êtes bons?

Le barman revenu avec une assiette remplie de nachos et le verre d’August.

-Au moins, ils ont de la bière!

Et pas trop merdique, apparemment. Un joli col de mousse toute blanche et épaisse couronnait la bière blonde de couleur doré, légèrement voilé. Quant à sa saveur, elle avait une saveur franche et acide de citronnelle, suivi d’un gout de miel et de poivre qui rendait le tout très doux. Sans s’en rendre compte, son esprit d’analyse culinaire le fit froncer les sourcils, l’air soudainement sérieux. On peut sortir August de la cuisine, mais pas la cuisine d’August. Finalement, il reposa son verre et se tourna de nouveau face à Emma.

-Elle est pas mal. Alors toi, ça a été à la bibliothèque?

Jamais il n’aurait pu faire le boulot de son amie. Il n’aimait pas assez les livres pour ça, sauf les livres de recettes peut-être.

© 2981 12289 0


Je vous cuisine en #009966
avatar
Bibliothécaire
Date d'inscription : 16/09/2016
Messages : 23
Age (du personnage) : 26 ans
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Etudes/Métier : Bibliothécaire
Pounds : 1004
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 18 Sep - 22:26
▲▼ Drink Beer, Save Water ▲▼ft. Gusgus
Au départ, j’ai cru que c’était une blague. Enfin… Plus ou moins. Gusgus voulait qu’on sorte. Ce n’était pas quelque chose d’anormal, loin de là, c’était seulement l’emplacement du rendez-vous qui m’avait surprise. Un bar, alors que c’était une soirée de sport. Aaah… Les soirées de sport, les bars… Les endroits où on rencontrait le plus de crétins en ville. Je voudrais avoir des super pouvoirs pour les pousser fort loin, dans des murs en pierre, question de leur faire bobo. Mais aujourd’hui j’allais être très gentille et ne faire du mal à personne… À moins qu’un mec trop saoul s’approche de moi.

Je suis quand même contente de voir Gusgus, c’est le garçon le plus supportable que je n’ai jamais connu. Il est devenu mon ami, même si beaucoup pense que je n’ai pas d’amis, que je ne peux en avoir et bla bla bla. Ça faisait un bon moment que je ne l’avais pas vu, nous sommes tous les deux fortement occupés, lui avec son stage de cuisine et moi avec mon nouvel emploi dans la bibliothèque. Pour le moment mes collègues de travail sont plutôt supportables, mais je sais déjà que je vais détailler le tout avec Gus… DÈS QUE CE FICHU AUTOBUS VA ENFIN ARRIVER À L’ARRÊT.

J’aurais dû marcher, j’y serais arrivé en avance au moins. Là, je suis en retard. Transports en commun à la con. En plus, je suis certaine qu’il m’attend déjà. Peu importe. Je fixai mon téléphone où je vis aucun sms. Bon. Au moins l’attente n’était pas encore trop longue, il allait s’en sortir. Bonne chose.

J’avertis le chauffeur que je descendrais au prochain arrêt. Enfin. Il était temps quoi ! Je vais faire le retour à pieds, ça va être 1 000 fois moins chiant. Je n’aime pas les gens qui sont dans les autobus. OK. Les gens pensent que je n’aime personne, mais ce n’est pas vrai. J’aime ma mère, j’aime Gusgus. Ok. Je crois que c’est tout. Pour le moment. Je me doute bien qu’un jour, dans ma vie, je vais trouver des personnes beaucoup plus sympathiques… Ou juste pas trop idiote qui seront capable de m’apprécier (ou pas).

Je sortis puis marchai en direction du bar. Je jugeais aussi le bar en question. Il est… Moche. Voilà. De mauvais goût. Un bar de sportif lorsqu’il y a un match de soccer, un bar ou tout le monde se saoule un peu trop, parle beaucoup trop fort…  

Peu importe. La façade de l’établissement n’était pas super chouette non plus, je me demandais seulement s’il y avait une raison particulière pour laquelle Gus avait choisi cet endroit. Je pris une bonne respiration, puis j’entrai.

Bien évidemment, la majorité des personnes dans le bar étaient tous des garçons qui huaient et encourageait leur équipe favorite. Je fis le tour du bar des yeux, pour finalement apercevoir Gusgus assit au fin fond de l’univers. Je lui fis un petit signe de la main avant de me faufiler avec beaucoup de mal jusqu’à la table qu’il avait pris pour nous deux.

- Salut Gus! Dis-je en m’assoyant sur le tabouret de libre. J’ai pilé sur mon dégoût pour entrer dans cette façade, je te le jure. Mais je me suis permis de le faire pour toi.

Le barman passant pour donner la commande à mon ami. J’en profitai pour choisir une bière à mon tour, j’avais envie d’une rousse. En espérant qu’elle soit aussi bonne que mon ami le dit.

- J’ai bien hâte de voir si la mienne va être bonne. C’est bien qu’ils aient de la bière, sinon je serais retournée directement chez moi.

Je lui souris, puis prit une chip sans plus attendre. Il semblait que mon interrogatoire allait bientôt commencer…

- Ouais, ce n’est pas trop mal la bibliothèque. Les gens ne sont pas chiants et ignorants, du coup, ça rend ça beaucoup plus supportable que tous mes autres emplois précédents.

J’avais juste l’impression de parler avec ma mère qui m’a appelé à la fin de mon premier jour de travail pour savoir comment j’avais trouvé ça. Je crois qu’elle était plutôt heureuse que je me sois trouvé un emploi qui a de l’allure.

- Et toi, ton stage ? Ta bouffe est-elle toujours aussi bonne ? J’ai bien hâte de savoir quand est-ce que tu vas m’inviter à manger un de tes repas.  Je souris, amusée, j’avais bien hâte d’entendre sa réponse, pour l’instant, je mangeai une deuxième chip, j’avais plutôt faim.

© 2981 12289 0
avatar
Apprenti chef cuisinier
Date d'inscription : 14/09/2016
Messages : 27
Age (du personnage) : 25 ans
Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Etudes/Métier : Stagiaire et étudiant à la Chef Academy de Londres
Pounds : 897
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Sep - 16:59
Drink beer, Save water
Ft. Emma


Toujours aussi fan de bière à ce que je vois, ce dit August avec un sourire en coin. Emma avait beau avoir un boulot respectable dans une bibliothèque, il y a des choses qui ne change pas, et qui resteront ainsi pour toujours. Comme l’amour des anglais pour l’alcool, le thé et la famille royale, pour certains. Il n’y a pas que les scones qui sont une spécialité anglais ; la monarchie aussi.

Mais sincèrement, son boulot respectable dans une bibliothèque, si c’est ce qu’il la rendait heureuse, August ne pouvait qu’être content pour son amie. Comme quoi, le père Modine n’avait pas parlé dans son chapeau quand il disait qu’on n’a pas besoin d’aller à l’école pour réussir sa vie. C’est incroyable qu’un homme qui passe tout son temps dans son salon de tatouage et qui ne lit que la section sport du Daily Express en connaisse autant sur le monde.  Ironiquement, August se disait parfois que son père aurait pu être un très bon sociologue, s’il n’avait pas abandonné l’école à 18 ans…

En écoutant Emma parler de ses journées à la bibliothèque, un sourire narquois s’étira sur ses lèvres lorsqu’il répliqua.

-Chiants et ignorants. Ne me dis pas que t’es en train de prendre des attitudes de bourgeoise parce que tu travailles avec des livres. Qu’est-ce que vous faites aux incultes qui entrent dans votre bibliothèque, Madame? Vous les renvoyez à coups de Jean-Jacques Rousseau? Ce serait un très bon moyen de les assommer en tout cas.

Incapable de garder son sérieux plus longtemps, il pouffa de rire au même moment où tous les autres clients du pub pestiféraient contre l’arbitre, qui venait d’accorder une pénalité à l’équipe. Ainsi, mis à part Emma, personne ne dû entendre son jeu de mots littéraire douteux. Ils en étaient épargnés par le hasard. Et en quelques sortes, August fut également épargné. Une blague aussi mauvaise lui aurait sans doute mérité des regards en coin. Heureusement, Emma fut la seule victime et elle était assez polie pour ne pas se lever et quitter immédiatement l’endroit.

Reprenant son souffle ainsi que son sérieux, August redressa ses lunettes sur son nez et bu une nouvelle gorgée de sa bière. La soirée s’annonçait bien jusqu’à présent. À son tour, son amie tatouée lui posa des questions sur son stage. Il inspira un grand coup, sachant qu’il en avait long à dire. Parler de son travail l’enflammait toujours autant, même si le restaurant où se passait son premier stage était assez particulier. Il aurait beaucoup d’autres stages à venir, mais comme première impression,  il fallait être solide.

-Je pourrais bien essayer de faire quelque chose qui ressemble à ce qu’on fait en cuisine et t’inviter chez moi, mais il y a tellement d’ingrédients spéciaux, que je n’avais jamais vu avant de faire le stage. C’est fou! Des trucs si chers et rares que ça ne se vend même pas à l’épicerie, genre des œufs de cailles ou de l’oseille sanguine.

Putain! Rien que de prononcé les ingrédients, August avait l’impression d’être distingué. Ce qui était certainement l’effet voulu d’ailleurs. Pas étonnant après que les chefs de grand restaurant soient tous aussi coincés, ça coule de source. Celui pour qui il travaillait était un vrai tyran, mais August était si bien payé qu’il faisait tout pour se contenir lorsque son chef de stage pétait un plomb en pleine cuisine. Il avait même fait pleurer une autre stagiaire en lui disant que sa sauce était horrible et que les femmes n’avaient rien à faire dans une cuisine sérieuse. August était passé à deux doigts de le traiter de merde misogyne sadique après cet incident. Il s’en voulait de ne pas l’avoir fait, mais il ne pouvait pas se permettre de couler son stage, même pour l’honneur. Son air coupable disait tout.

-Je ne sais pas si c’est la même chose dans les autres grands restaurants. Quelques chose me dis que oui, mais j’ai espoir. Pour tout de dire, les œufs de cailles goutent la même putain de chose que des œufs normaux…ben de poules quoi. C’est tout simplement plus cher et plus rare, alors on vend le plats le triple du prix. Même chose pour l’encre de seiche : ça ne sert qu’à noircir les aliments, sauf que ça n’a aucun goût. Devine on vend le plat combien? 41 livres.

Porcelet de lait, son jus iodé aux palourdes, salade de gourganes et maïs, chanterelles et pain à la semoule de maïs à l’encre de seiche. Absolument délicieux, ce qui est dommage quand on pense que seul les riches bourges peuvent se payer ce genre de diner.

© 2981 12289 0


Je vous cuisine en #009966
avatar
Bibliothécaire
Date d'inscription : 16/09/2016
Messages : 23
Age (du personnage) : 26 ans
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Etudes/Métier : Bibliothécaire
Pounds : 1004
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 24 Sep - 3:47
▲▼ Drink Beer, Save Water ▲▼ft. Gusgus Je regardai Gus avec de gros yeux. Des attitudes de bourgeoises ? Moi ? Pfeuh ! Absolument pas ! Je ne suis pas une bourgeoise et je ne le serais jamais. Mais je déteste quand même les gens cons. Ça, ça va être difficile de changer d’avis sur ce sujet. Et ça, uniquement parce que je travaille avec des livres !? Il se fiche complètement de moi ! Je le regardai avec des yeux qui voulait dire « tu es mieux de faire attention à ce que tu dis, si tu ne veux pas de manger mon merveilleux verre de bière en pleine figure. » Mais je me ravisai bien rapidement. Et lui rendit un sourire tout aussi narquois que le sien.

- Je préfère largement les assommer avec des dictionnaires, au moins, avec eux, ils seront capables d’écrire comme il le faut et de mieux parler, mon cher.

Je rigolai avec lui et j’en profitai pour le frapper quand même assez fort à l’épaule. Au moins nous avions eu le temps de dire nos phrases intelligentes et remplis de sens juste avant que le serveur ne se repointe le bout du nez avec ma fameuse bière. YES ! De la bière ! Il y a bien longtemps que je n’en avais pas bu… Quelques jours quoi ! C’est l’un de mes breuvages préférés et je ne m’en cache pas du tout. J’aime l’alcool, j’aime bien la vodka aussi. C’est fort, c’est bien, ça change les idées. Je crois que ça me rend un peu plus sympathique… Pas certaine. Moi saoule ? Non merci. Personne ne veut voir ça, même moi. J’ai rarement des souvenirs de ses soirées beaucoup trop arrosées. On m’a souvent trouvé pratiquement morte au sol. Je préfère ne plus penser à ses soirées. J’en ai de vagues mauvais souvenirs.

- Je ne te demande pas quelque chose de super fancy, mais juste quelque chose de bon, pour faire changement de tout le fast-food que je me rapporte beaucoup trop souvent chez moi. Je crois que tu aurais honte de moi si tu verrais tous les cartons qui trainent dans mon petit appartement.

Je pris une première gorgée de mon breuvage. Mmmh. Bien. Je trouve ça fort agréable comme goût. Je ne suis pas certaine d’avoir déjà essayer cette sorte-là. Je ne sais plus. Mmmh. Embêtant. Peu importe. Mais bon mon attention fut de nouveau reportée vers Gusgus qui se mit à parler de son stage. Je fis de mon mieux pour écouter et bien entendre tout ce qu’il m’avait à me dire, parce qu’avec toutes ces brutes affamées de sport, il était difficile d’entendre tous les mots.

- C’est ridicule. Des œufs. C’est des œufs. Je suis même certaine que les œufs « normaux » goûtent meilleurs ! C’est tellement ridicule aussi de payer aussi cher pour des trucs aussi stupide. Fait la révolution ! Et n’utilise plus ces trucs ridicules ! Tu devrais faire de la nourriture juste avec des trucs qui ne coûtent pas cher… Tu sais, pour la population très normale et qui mange des trucs simples.

C’était super enrageant de voir à quel point les restaurants gastronomiques où on fait en sorte que notre argent ne nous sort pas de la tête.

- Ton patron n’est pas trop dégueulasse ? Pas comme ceux qu’on voit à la télévision… TU sais de qui je parle ? Ce dude qui fait pleurer tout le monde et tout. J’aurais peur de travailler dans un restaurant et d’avoir un chef comme ça. Anyway, les restaurants ne sont pas pour moi. Sauf pour être une serveuse… Mais pas une serveuse sexy. Les gens auraient trop peur de moi.
© 2981 12289 0
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Save water. Shower together || Camilo
» I drink beer because no great story started with someone eating a salad. | Nathaniel
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Shark in the water

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Millenium :: Londres ▬ La ville :: Centre-ville :: Cafés & Bars-