Courir + peinture = catastrophe [PV : Finn]

avatar
Etudiant en arts plastiques
Date d'inscription : 09/12/2016
Messages : 12
Age (du personnage) : 22 ans
Orientation sexuelle : Homosexuelle
Etudes/Métier : L3 Arts Plastiques / Drag Queen
Pounds : 898
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 10 Jan - 4:44
Ha le sommeil, que c’est bon de se laisser absorber par Morphée pour se reposer d’une dure journée de travail ou d’amusement. Quasiment toute la population de ce monde aime dormir, je précise bien quasiment car voyez vous le personnage principal de ces quelques lignes ; il déteste dormir pour lui, c’est une perte de temps. il déteste dormir pour lui, c’est une perte de temps. Et en parlant d’un projet vouez-vous Andrew qui c’était réveillé il y a peu courrait de partout dans l’université pour récupérer tout le matériel nécessaire pour finir un devoir qu’il devait rendre. Une œuvre sur le thème de l’histoire, bon même si beaucoup d’étudiants seraient partit dans la création d’une œuvre inspiré d’un fait de notre histoire. L’étudiant était parti dans une interprétation un peu plus éloigné sa toile avait pour nom : We are born to make history ! Oui, le roux était partit sur l’idée que touts les hommes étaient nés pour créer l’histoire et il comptait bien faire en sorte de le faire ressortir. Ce projet était ambitieux, car il était composé d’une dizaine de toiles et il lui restait seulement une journée pour terminer la dernière. Oui le timing était juste, ça lui apprendra à passer plus de temps que prévu à coudre.

Dans l’université pas mal d’étudiant on put apercevoir l’étudiant en art avec son jogging et son pull à capuche touts les deux couverts de peintures courir partout en poussant quelques cris pour qu’on le laisse passer. Et mêmes certains prétendent l’avoir entendu gueuler : Je suis en retard comme Alice pour prendre le thé avec le chapelier !
Oui le café, le manque de sommeil, son côté artiste le font passer souvent pour un fou. Andrew s’il c’était organisé un peu à son réveil aurait pu tout récupérer d’un coup mais non le réveil en panique lui fit perdre son sens de l’organisation. Après une bonne demi-heure de course, il finit par récupérer la dernière chose qu’il lui fallait un sceau de peinture rouge.

- J’ai enfin mon Graal je dois retourner à l’atelier.

Sans plus attendre l’étudiant parti comme un éclair orange, évitant les différents obstacles, ouvrant les différentes portes avec un bon coup de fesses bien placés. Il était agile, rapide, franchement c’était impressionnant, mais surtout c’était bien trop beau pour être vrai je vous rappel que vous avez devant vous un étudiant en manque de sommeil, qui se drogue au café et boisson énergisante. Donc c’est obligé qu’une catastrophe arrive et paf. Alors qu’Andrew essayait un magnifique saut par-dessus un chariot contenant différents produits ménagers, son pied décida que le chariot pouvait faire un bon ami et il s’y accrocha. Je ne vais pas vous faire un dessin, mais le garçon s’écrasa contre le sol amenant le chariot avec lui mais le pire c’était le sceau de peinture rouge qui s’ouvrit pendant la chute. La peinture recouvrit le sol mais surtout une bonne partie du visage du garçon.

Le roux poussa un petit gémissement de douleur avant de se lever, il sentit la peinture dégoulinant sur son visage allant tâché un peu plus ses vêtements mais surtout il aperçut les dégâts sur le sol du couloir. Sa première réaction fut plutôt étrange alors qu’une personne normalement constituée se demanderait comment nettoyer cette bêtise Andrew réagi de cette façon :

- …… Mon dieu c’est super ce rouge sur le sol, avec mon corps couvert de rouge ça pourrait faire une formidable œuvre d’art vivant sur le thème de la féminité. La femme qui découvre ses premières règles, sa réaction face à cette nouvelle situation ……. Non mais attendez ça ressemble à un film.

Le garçon prit une trentaine de seconde pour remettre son esprit en place quand il comprit que son accident avait juste amené à une catastrophe et non à une œuvre d’art totalement innovante. Il finit par pousser un petit cri de désespoir devant ce gâchis de peinture et le faire qu’il allait devoir courir de nouveau mais surtout perdre du temps pour nettoyer tout ça.

-NOOON ! Pourquoi ce gâchis de peinture ! Pourquoiiiii ? Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter cela, en plus aujourd’hui. Comme Alice j’ai fait une erreur de suivre le lapin blanc et me voilà dans la merde.


Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter cela, en plus aujourd’hui. Alors qu’il pleurait de désespoir agenouillé, il se décida à chercher en même temps de quoi nettoyer le sol autour de lui et c’est à ce moment précis qu’il finit par capter la présence de quelqu’un prés de lui : le propriétaire du chariot. Il remarqua ses pieds puis il leva doucement sa tête pour enfin voir à quoi ressembler cette personne. Point positif, il n’avait pas l’air méchant, au moins il ne se ferait pas tirer les oreilles enfin il espérait.

-Je suis désolé d’avoir causé ses dégâts, je vais nettoyer.
avatar
Agent d'entretien
Date d'inscription : 04/07/2016
Messages : 109
Age (du personnage) : 27 ans
Orientation sexuelle : Bisexuel
Etudes/Métier : Agent de nettoyage
Pounds : 1311
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 10 Jan - 9:18
Sur le thème de la féminité
with Andrew Bird

Il se passe toujours des choses intéressantes à l'université. Hier il a eut affaire à une étudiante en psychologie gothique venant de se faire plaquer par son copain un peu playboy qui recherchait les méthodes les plus efficaces de maudire quelqu'un à perpétuité. Sous des airs de mec serviable qui ne cherchait qu'à aider, Finn avait réussi à convaincre la jeune fille que le gars ne valait surement pas tant d'efforts. Ils avaient finalement conclu d'un commun accord qu'un seau d'eau sur la tête suffirait amplement. Finn avait même fourni le seau.

Après une journée si mouvementé il avait pensé qu'il serait tranquille aujourd'hui. C'était sans compter le coureur de course d'obtsacle en milieu universitaire avec un seau de peinture rouge comme handicap. Clairement.

Faisant face à la scène post-crash, Finn observe d'un oeil détaché le sol qu'il vient tout juste de nettoyer désormais recouvert de peinture rouge. Il en serait plus alarmé si son attention n'était pas attiré par le visage du garçon, rouge lui aussi. Un visage complètement peint en rouge est définitivement une vision intéressante. Finn s'en demande presque d'où sort cet huluberlu. Presque parce que le jeune homme lui fournit la réponse avec ses paroles:

"Mon dieu c’est super ce rouge sur le sol, avec mon corps couvert de rouge ça pourrait faire une formidable œuvre d’art vivant sur le thème de la féminité. La femme qui découvre ses premières règles, sa réaction face à cette nouvelle situation ……. Non mais attendez ça ressemble à un film."

Pas de doute, c'est un étudiant en art.

Face à une situation désormais tout à fait familière Finn adopte une attitude zen tout à fait apropriée et attend que le jeune homme ait terminé sa courte crise suivie d'excuses.

"Pas de soucis." répond Finn avec une mansuétude digne de Ghandi. "Ça arrive à tout le monde."

Par 'tout le monde' il entend bien sur 'les étudiants en art'.

S'emparant de sa serpillère et de son seau Finn commence à éponger la peinture tout en engageant la conversation avec Mr Catastrophe.

"Dans mon expérience laréaction d'une fille face à ses premières règles n'a rien d'aussi tragique." dans son expérience elles vont juste voir leur frère malgré le fait qu'il soit le seul habitant permanent de la maison à ne pas être affligé par le problème en question. "Et il n'y a pas autant de sang non plus. Heureusement. Ce serait traumatisant sinon. Éponger une flaque de sang sur le sol une fois par mois pour chaque femme dans la maison? Je serais pas devenu agent d'entretien si j'avais du faire ça quand j'étais gosse."

Son petit monologue bien que prononcé avec décontraction est nourri de frustration. N'est-ce pas traumatisant de nettoyer un couloir intégralement juste pour de voir le refaire du à un jeune trop préssé?

La réponse est oui.
Frosty Blue




Spoiler:
 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pots de peinture
» Peinture rapide de 6 truks
» Enlever la peinture
» Catastrophe naturelle en perspective a Petion-Ville
» Reflexions de Castro sur la catastrophe du 12 janvier, émouvant hommage à Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Millenium :: Londres ▬ Cité Scolaire :: L'université :: Couloirs-