[FOOTER] Neo'doll world

avatar
Compte Fondateur
Date d'inscription : 28/07/2015
Messages : 379
Pounds : 1731
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Fév - 18:58


Neo'Doll World

Choose your Neo and play the game !




Contexte


Article presse ;; 3 avril 2010 à Osaka

Les androïdes ont toujours fasciné les hommes et ce depuis des siècles ! Aujourd’hui, après des années d’études, un roboticien japonais, Hiroshi Ishiguro nous dévoile sa femme robot. Baptisée Geminod-TMF, celle-ci se voit destinée à accompagner les malades d’un hôpital, les apaiser de sa présence humanoïde. Progrès fabuleux, avancée extraordinaire, la création de cette androïde laisse la porte ouverte à tous les fantasmes.

Article presse ;; 2020

Aujourd’hui, au japon, il n’est plus rare d’entendre une guichetière à la mâchoire quelque peu enrayée au comptoir d'une poste ou de s’extasier devant les mouvements mécaniques d’un bishônen dans la vitrine d’un magasin de prêt-à-porter, nouveau mannequin à la mode.

Article presse ;; 2035

Avec l’aide de l’Etat japonais, le multimilliardaire Akahito Yuiko, déjà chef d’une prestigieuse société de téléphonie a décidé d’investir dans le marché de l’androïde en créant la première entreprise du genre ! La Neo’Doll Compagny a vu le jour cet été à Tokyo et emploie déjà une dizaine de génies en robotique. Et elle ne s’arrêtera pas là ! Appelant à le rejoindre les plus grands de ce monde, la Neodoll compte bien créer le buzz avec ses nouveaux modèles d’androïdes, les "Neo". Objets électroniques de très grands luxes, exclusivité japonaise, ils vont devenir au fil du temps de véritable ordinateur au visage humain, capable, grâce à différents programmes et plug-in d’accomplir toutes sortes d’ouvrages, facilitant ainsi la vie des humains, les maîtres. Ah ! Prodigieuse évolution !

Article presse ;; 2046

Des années ont passé mais rien n’arrête le progrès ! A présent, on peut apercevoir toutes sortes de Neo’s dans tous les coins de rue. Le modèle de base sans option étant accessible au bourse moyenne, chaque japonais semble vouloir posséder son propre Neo. De nombreux modèles disponibles, personnalisables selon ses besoins et ses envies, il est devenu l’objet de mode qu’il faut avoir ! Aussi pratique en femme de ménage qu’en professeur, il trouve tant d’utilités pour les humains qu’il semble devenir un bien aussi nécessaire qu’un portable, une voiture ou un four à micro-onde.

Article presse ;; 2054

Les nouveaux modèles remplacent les anciens et le bulldozer continu son avancée. Toujours aussi beaux, toujours aussi pratiques, on aperçoit à présent des Neo’s dans des secteurs inattendus tel que l’industrie du sexe, celle-ci reprenant ses activités en trombe grâce à ces machines sans âme qu’on peut utiliser encore et encore. Les humains, à présent accoutumés, fiers de leur statut de maître, n’hésitent plus à se servir de leur Neo pour assouvir leurs plus bas instincts, se disant certainement que si cette vulgaire machine casse, ils pourront toujours en racheter une nouvelle, encore mieux. Les décharges se remplissent de carcasses cybernétiques, maltraitées, dépecées, déglinguées, abandonnées cruellement par des humains souverains dont le cœur pourri de pouvoir ainsi ordonner et obtenir.

Article presse ;; 2063

Ça fait la une des journaux ! Personne n’ose y croire, pourtant l’information a filtré. L’Etat a tout mit en œuvre pour étouffer l’affaire, mais le virus se propage et les conséquences sont telles qu’on ne peut plus garder le silence ! Un virus inconnu infecte certains Neo’s, microbe électronique, programme malfaisant, on ignore tout de la provenance de ce mal qui rend fou les machines. Elles semblent devenir autonomes, capables de penser par elles-mêmes, allant jusqu’à éprouver se qui ressemble à des… sentiments ? Hérésie ! Certains Neo’s vont jusqu’à désobéir à leur maître et agressent des humains ! La Neo’doll Compagny demande aux propriétaires de ramener rapidement leurs engins au magasin dès qu’ils décèlent chez eux une anormalité quelconque. Elle s’engage à remplacer la machine et détruire le Neo défectueux.

Article presse ;; 2068

On n'arrête pas le progrès… On n’arrête plus le virus. Les Neo’s Infectés se multiplient et personne ne semble savoir comment arrêter le bulldozer. Les androïdes s’enfuient de chez leur maître, se rebellent contre les humains et prennent conscience des horreurs que les Hommes font subir aux Neo’s. Certains deviennent incontrôlables, agressent, massacrent des humains en hurlant vengeance. Un climat de peur, non, d’horreur et de terreur s’installe au Japon si bien que l’Etat finit par intervenir. Il créé une institution regroupant des mercenaires, des tueurs professionnels ayant la charge d’éliminer toutes menaces androïdes ; Les Hunters. Alors que dans les locaux de la Neo’Doll Compagny, on met la priorité à comprendre le virus afin de le stopper.

Article presse ;; 2087

Il y a de plus en plus de massacres, les combats dans les rues se font de plus en plus nombreux et les morts suite aux affrontements entre androïdes et humains ne font que croître. Et alors que certains se contentent de haïr bêtement les Neo’s Infected en les traitant de machines défectueuses ayant oublié que leur fonction première est de servir et aider les humains, d’autres commencent à comprendre les erreurs de ce peuple qui martyrise depuis des années les Neo‘s, humanisant les androïdes infectés au point de les dire semblables à eux. La N’Neo World voit le jour. Une organisation qui travaille à l’avènement d’un nouveau monde où la cohabitation entre Humain et Neo serait possible. Qualifiée d’idée utopiste par l‘Etat, dont le pays baigne dans le sang, les membres doivent agir dans l’ombre pour aider les Neo’s Infectés et faire avancer les choses selon leurs idéaux de paix futur, car ils sont sévèrement réprimés, allant jusqu’à se faire massacrer, humain ou non, par les Hunters. De son côté, la Neo’Doll Compagny dont le chiffre d’affaire est fortement en baisse à cause du virus, vient de faire une grande découverte quant au moyen qu’utilise un hackeur de génie, ils en sont persuadés, pour contaminer les Neo’s. Celui-ci passerait par le biais du serveur central de l’entreprise, un engin, un Neo surpuissant relié à tous les Neo’s existants et contenant des informations inestimables sur les androïdes, pour infecter des machines. Sauf que voilà, le matricule ND.01.1901.LO.0102 a disparu. Une fugue ou un enlèvement, personne ne sait, mais retrouver le Neo est devenu une priorité pour l’entreprise, pour l’Etat japonais et pour la N’Neo qui voit là une arme pour servir sa cause.

Chacun dans leur coin, à leur échelle, avec leur possibilité, doivent tout mettre en œuvre pour avancer et survivre dans ce sombre univers.

Infos


▬ Taille avatar ; 200*400, mangas
▬ 400 mots Min, TOKYO.


En quelques mots


Ces Neo’s, androïdes, créés pour obéir, sont infectés par un virus qui les dotent de sentiments humains. Les infectés se rebellent et doivent affronter les Hunter’s alors que la N’Neo World mène des actions pour l’avènement d’un monde nouveau.


Statistiques

Ouvert le 19 janvier 2017

ContexteAvatarsPetits +++Copains ?

© Never-Utopia


Merci de ne pas mp ce compte.
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Millenium :: Pour commencer :: Partie invités :: Partenariats :: Partenaires acceptés-