SAINT-VALENTIN 2K17 - [ JOSIAH & BLAIR ]

avatar
Maître du [hide]
Date d'inscription : 13/02/2016
Messages : 173
Age (du personnage) : 27
Orientation sexuelle : homosexuel
Etudes/Métier : Première année en philosophie
Pounds : 1238
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 20 Fév - 0:05
josiah & blair
Let's say fuck this and eat pizza together.
Les rencontres s'étaient enchaînées rapidement, tant et si bien que Josiah n'en pouvait définitivement plus. La soirée n'était qu'à moitié terminée et pourtant déjà il avait l'impression que la prochaine personne s'asseyant à sa table allait se prendre un doigt d'honneur, suivit d'une brève insulte, puis le voir s'enfuir lâchement. Amber comprendrait. Amber comprenait toujours. Il était venu ici pour l'accompagner mais elle passait une bien meilleure soirée que lui. Là, malgré les bonnes rencontres entrecoupées de mauvaises, il n'avait plus la foi de donner du sien. Il voulait rentrer chez lui, rouler et fumer, puis s'endormir devant la télé allumée. Voilà. Ça c'était un plan de saint-valentin. Ça ou finir la soirée chez Lawrence... L'idée était tentante, mais il n'avait même pas la tête à ça à vrai dire.

Voilà donc qu'elle arrivait. La prochaine, mademoiselle numéro onze. Son regard était semi-blasé en la voyant s'approcher, mais ses cheveux attirèrent son attention. Alors ça... ça c'était intéressant. Là tout de suite il aurait presque eu envie de continuer, si... S'il n'avait pas déjà jeté toute sa motivation aux oubliettes. Une envie de fumer le grattait terriblement, une envie de s'enfuir, de courir vers la porte et... voilà, elle s'était posé devant lui. Il la fixait, cherchant comment s'introduire une fois de plus à une parfaite inconnue qui, probablement, s'attendait à trouver l'amour de sa vie ou, au moins un bon coup ce soir. Dommage pour toi, pretty pink lady.

« Déjà, meuf, j'adore tes cheveux. »

Ça au moins c'était dit. Il avait un vague petit sourire mais son regard bleuté trahissait son envie de ne pas être ici. Après un compliment, tout passait tout de suite mieux alors il enchaîna tout de suite sans trop de douceur sur le vif du sujet. Après tout il n'avait que deux minutes pour la décevoir...

« J'm'appelle Josiah, j'aime la queue et j'suis ici parce qu'on m'a forcé ~ »

Direct, franc, c'était tout lui ça. Son style, dans la finesse, dans la douceur comme toujours. Son sourire était vaguement désolé, accompagné d'un haussement d'épaules. Il posa ensuite son regard vers la porte du bar. Derrière, il y avait l'air frais du mois de février et la miraculeuse permission de fumer. Il en rêvait. Son regard se reposa ensuite sur la jeune femme et, enfin, il se permit de la détailler outre ses cheveux. Là, il eut comme une révélation ; Parce qu'être un connard c'était bien sympa, mais il n'était pas non plus totalement fini à la pisse...

« ... Hey... Wow, t'as quel âge dis ? »

Oh, la question qui tue. Il venait de remarquer ses traits juvéniles, son visage encore doux, plus mignon que celui des femmes de son âge. Elle donnait l'air d'une jeune femme, mais probablement d'à peine vingt ans. Peut-être même moins. Il l'ignorait et réalisait que sa question était franchement peu préparée, l'agressant presque avec. Il se racla la gorge, s'en voulant un peu d'être aussi brusque, d'être un goujat fini, mais il n'y pouvait pas grand chose au fond. Une main dans ses cheveux courts, encore en bataille comme après sa douche, comme tous les jours tous les matins, comme tout le temps. Il secoua la tête, l'air de dire "putain je suis trop con" et dieu sait qu'il l'était.

« J'abuse hein ? Ok, excuse-moi, tu m'as rien fait mais si j'en grille pas une j'vais mourir. Là, tout d'suite. »

C'était... presque vrai. Il n'allait pas mourir, certes, mais franchement c'était pas loin de là. Il se mordit d'ailleurs un peu la lèvre, ses doigts tripotant le bord de la table ; Accro en manque de sa nicotine, les tics pour faire passer l'envie. Fort peu efficaces. Son allure générale était celle d'un pauvre junkie, alors qu'il n'était même pas si minable que ça ; Sa voix était rauque et basse, on l'entendant difficilement au milieu de toutes les autres voix autour et on sentait au travers de celle-ci l'usure d'un trop grand fumeur. Pourtant, au travers de tout cela, il y avait ses yeux sans trop de méchanceté, ce sourire résigné et cet air léger. Quelque chose de sympathique, un côté charismatique, habilement dissimulé.
Invité
Invité
Lun 20 Fév - 9:57
Saint Valentin 2k17
Blair & Josiah




Depuis qu'elle avait quitté la table précédente, Blair se sentait à nouveau perdue, pour ne pas dire perplexe. Devait-elle impérativement rejoindre une nouvelle table, dans le but de converser avec un inconnu dont elle oubliera certainement le nom ? En d'autres circonstances, la jeune fille l'aurait fait. Elle qui a si cruellement besoin d'attention, elle aurait ce qu'il faut pour se montrer sage, polie et irrésistiblement docile. Seulement là, elle vient de quitter une douce compagnie pour retourner à son point de départ alors forcément, elle n'a pas très envie d'y mettre du sien. Seulement, l'organisatrice a l'air de l'avoir dans le nez et pour la énième fois, celle-ci lui fait signer d'aller s'asseoir en vitesse.

▬ C'est le KGB cette nana, c'est pas possible.

Murmure-t-elle, avant d'obéir ne serait-ce que pour avoir la paix. Mais comme elle tuerait pour avoir une autre bière, la jeune fille fait un petit détour par le bar avant de finalement se diriger vers la chaise qui semble l'attendre. Avec une certaine grâce, elle se faufile entre les hommes qui traînent un regard lubrique sur les parcelles de peau qu'elle laisse entrevoir. Elle murmure quelques "pardon", sa poitrine effleurant parfois le buste d'un jeune homme, qui lui répond par un sourire suggestif. Mais la jeune fille ne se retourne pas, préférant en finir rapidement avec cette soirée pour retrouver le confort de son studio.

Aussi, elle prend place face au nouvel individu qu'elle va côtoyer l'espace de quelques minutes. Pour se donner du courage, elle avale quelques bonnes gorgées de bière avant d'abandonner sa chope face à elle. Pour ne rien perdre du précieux liquide, elle passe sa langue sur ses lèvres pour y récupérer un excès de mousse qu'elle peut sentir sans peine. Enfin, elle s'apprête à saluer l'individu qui occupe la place qui lui fait face, mais celui-ci prend rapidement la parole.

« Déjà, meuf, j'adore tes cheveux. »


Surprise, Blair ouvre ses grands yeux verts avant de rire sans honte. Un rire doux, franc, tandis qu'elle s'accoude sur le bois de la table.

▬ Belle entrée en la matière, merci. J'adore ton franc parler !

Répond-elle, en conservant un sourire. Au ton de sa voix, Blair devine qu'il a l'air tout aussi fatigué de la soirée qu'elle ne l'est déjà. Combien de visage avait-il dû voir défiler à sa table, avant qu'il ne se rende compte que ça l'ennuyait mortellement ? En tout cas, ça ne l'empêche d'être très cash dans ses propos et Blair ne peut s'empêcher de se retenir de pouffer à nouveau à l'évocation des goûts du jeune homme.

▬ Eh bien, ça nous fait un point commun !

La réponse est toute aussi directe, mais la demoiselle est surtout intéressée par le prénom de son homologue masculin.

▬ Josiah, tu dis ? C'est très joli. Josiah...

Blair répète ce prénom en prenant soin d'apprécier chaque syllabe. On pourrait croire qu'elle est en plein exercice de diction mais sur le coup, le prénom lui plaît vraiment. Il dégage quelque chose d'indescriptible mais reste appréciable. Après quelques secondes, elle finit par se redresser un peu.

▬  Pardon, moi c'est Blair. Rien de bien poétique, ça rappelle un peu le projet Blair Witch, ouais. On m'a déjà fait le coup.

Sa propre bêtise la fait sourire. En général, Blair n'est pas du genre à offrir de la matière à autrui, en ce qui concerne les vannes ou les surnoms d'ont on peut l'affubler. Mais là, étrangement, elle sent qu'elle n'a pas spécialement besoin de se retenir. Toujours accoudée, la jeune fille tourne discrètement les yeux en direction de celle avec qui elle a discuté plus tôt. Elle semble bien s'amuser, tant mieux. Elle entend sans mal la question du fameux Josiah et pour toute réponse, elle se contente de sourire.

▬  10£ et on fait comme si j'en avais 25.

Déclare-t-elle, sur le ton de la plaisanterie, avant de placer une main sur son ventre capricieux. Il avait déjà grogné plusieurs fois depuis le début de la soirée, mais elle n'avait pas osé s'éclipser pour se repaître. Chez elle, il n'y avait rien de bien folichon et manger seule dehors, c'est quand même un peu triste, non ? Prendre à emporter ? Certes, elle n'y avait pas pensé. La prochaine fois !

Et lorsque le jeune homme insinue discrètement qu'il quitterait volontiers ce repère d'affamés, Blair ne peut s'empêcher de remercier le ciel. Et à voix haute, qui plus est !

▬  Aaaah, merci seigneur ! Je donnerai un rein pour une pizza et j'ai qu'une envie, quitter cet endroit.

La jeune fille attrape sa chope, descend sa bière à une vitesse fulgurante avant de reposer le verre vide sur la table. Mon dieu, une jeune fille d'apparence frêle qui descend une bière comme un homme, ça n'a décidément rien d'attirant. Si on devait résumer Blair, on pourrait dire que c'est un "oui mais". En gros, c'est une jolie demoiselle esseulée et plutôt séduisante, OUI MAIS elle boit de la bière comme un mâle et pourrait roter comme un ogre. Et tandis qu'elle enfile sa veste, la jeune fille s'arrête net.

- Merde, mais est-ce que c'était une invitation à quitter les lieux ensembles ou une façon polie de me dire que nos routes vont se séparer ? La honte, si ça se trouve, j'ai mal compris...

Pense la jeune fille, qui réajuste un peu sa robe avant de lever les yeux en direction du jeune homme. Une fois debout, elle tente d'observer l'attitude du jeune homme, histoire de mettre une réponse sur ses interrogations. Il est grand, le bougre. Il dégage quelque chose d'intéressant, d'inconnu. Ah, c'est certainement ça qui lui plaît.



avatar
Maître du [hide]
Date d'inscription : 13/02/2016
Messages : 173
Age (du personnage) : 27
Orientation sexuelle : homosexuel
Etudes/Métier : Première année en philosophie
Pounds : 1238
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 21 Fév - 7:34
josiah & blair
Let's say fuck this and eat pizza together.
Pas forcément désagréable, elle riait et souriait, lui donnant presque envie d'apprécier sa soirée. Presque ; Faut pas déconner non plus, Josiah restait ce qu'il avait toujours été et c'était pas non plus ce beau sourire et cette énergie qui allait le changer. Il fuirait, c'était le dernier "nouveau visage" qu'il croisait pour ce soir c'était certain.
Mais n'empêche qu'elle venait de le faire sourire, encore. Elle appréciait son prénom et se présentait avec une petite vanne sur elle-même, comme pour prévenir celle que Josiah n'aurait pas faite - mais qu'il aurait certainement pensé faut pas déconner. Directe, franche et avec un soupçon d'humour ? Dommage que toutes ses rencontres de ce soir n'aient pas été comme elle, peut-être aurait-il réussi à passer une soirée agréable ; Quoi que.
Quand il avait bugué sur son âge, son visage juvénile ne pouvant être ignoré, elle avait répliqué assez clairement et il apprécia sa manière de clore la chose.

« Vendu. »

Josiah avait bien des défauts - n'en doutez pas - mais celui d'être un connard moralisateur n'en faisait pas partie. Elle voulait avoir 25 ans ? Parfait, elle aurait 25 ans. Pas compliqué ; Jamais vraiment grand chose de compliqué avec lui, si ce n'est sa propre tête et tout le bordel qui s'y trouvait. Ça c'était une toute autre histoire, mais pour le reste... Il ne se prenait pas la tête.

Vint ensuite le temps de s'éclipser, il s'était tout d'abord excusé, puis avait profité de ladite excuse pour annoncer qu'il devait aller fumer là tout de suite. C'était sa chance de fuir, il se redressait déjà d'ailleurs pour attraper sa veste de cuir sur le dossier de sa chaise, enfilant une manche et se figeant en entendant les paroles de la gamine. Hein, quoi ? Il posa les yeux sur elle, juste à temps pour la voir descendre sa bière comme un vieil alcoolique. Pas trop choqué pour autant, ayant depuis longtemps arrêté de se fier aux stéréotype pour juger les gens, il se contenta d'un petit haussement des sourcils ; C'était tout de même assez impressionnant à voir pour une jeune femme aussi menue. De toute manière, c'est loin d'être sa préoccupation majeure, surtout lorsqu'il la vit se redresser et enfiler sa veste aussi.

Ok, ok. Il n'avait visiblement pas été clair. Lentement, il enfila la deuxième manche de sa veste, replaçant le col de celle-ci en prenant au passage son portable qui traînait sur la table pour le mettre dans sa poche. Il tapota d'ailleurs celles-ci, comme par réflexe, pour sentir la présence de ses cigarettes, son porte feuille et ses clés ; Tout y était bien à sa place. Son visage n'exprimait alors pas grand chose, mais la situation venait de lui échapper et c'était pas forcément le genre de trucs qui le mettait à l'aise. Control freak.

Lorsqu'il releva le regard vers elle, il remarqua qu'elle l'observait elle aussi avec pas mal d'attention. Là, c'était le moment ou jamais, lui gâcher sa petite soirée avec une bonne bourrasque d'honnêteté ou tenter un truc. Pizza, qu'elle avait dit, non ? Merde. Fuck it.

« Eh bien, ça nous fait un point commun. »

C'est sa réponse. Il répétait les mots de la jeune fille précédemment prononcés dans la conversation, par rapport cette fois au désir de quitter cet endroit et à l'envie d'une bonne pizza. Parce qu'après tout, y a rien comme le gras pour apaiser tous les maux, n'est-ce pas ? Il sourit à nouveau, lui faisant comprendre clairement que ce n'est pas forcé ; C'était loin d'être dans ses plans, faut pas déconner, mais désormais ça l'était. Il trouverait bien un moyen de s'éclipser pour vrai, si elle le gavait trop au bout de dix minutes. C'était son plus grand talent après tout, la fuite.

« Allez viens ; On s'casse d'ici. »

Il prit les devants, allant vers la porte d'entrée, sa main gauche dans la poche de sa veste tripotant déjà son paquet de cigarettes. Mauvaise, mauvaise habitude. Sur le chemin, son regard croisa celui d'Amber, assise à une table avec un jeune homme qui lui faisait une vive conversation. Ils échangèrent des yeux un au revoir, car elle savait déjà qu'il ne passerait pas toute la soirée posé là. Il l'aimait, Amber, mais pas à ce point. Elle le connaissait trop bien pour lui en vouloir, alors elle sourit, lui envoyant discrètement la main avant qu'il ne passe la porte.

L'air du dehors était frais, la température ne devant pas dépasser les six ou sept degrés. Pourtant, il trouva cette fraîcheur agréable, soulageant déjà pas mal de ses tentions. Son premier réflexe fut alors de sortir son paquet de cigarettes pour en glisser une entre ses lèvres et l'allumer sans attendre. La première bouffée fut salvatrice et il recracha ensuite la fumée lentement, tournant au même instant les yeux vers Blair. Elle l'avait suivi, évidemment, mais il voulait s'en assurer. Avait-il foiré, en acceptant de l'inviter, en acceptant de fuir en sa compagnie ? Ça restait à voir.
Il sourit très discrètement, passant sa main droite dans la poche de sa veste pour l'y réchauffer, fumant de l'autre.

« Tu fumes ? » Question lambda, mais après tout c'était une pure inconnue et il fallait bien commencer quelque part. Il porta à nouveau sa cigarette à ses lèvres, puis poursuivit ensuite.. « J'imagine que t'as pas de voiture hein, Blair, 25 ans. »

C'était une vraie question, mais aussi en même temps une petite pique concernant son "âge" auquel il ne croyait pas évidemment, mais qu'il s'amusait à narguer. Son sourire s'était élargi un peu et il n'attendit pas vraiment de réponse pour prendre le chemin du trottoir, ayant une petite idée de la pizzeria parfaite où emmener sa nouvelle compagnonne de route pour ce soir.

« C'est pas grave ~ Y a une pizzeria sympa à deux ou trois rues d'ici. J't'invite allez. »

Rien ne l'obligeait, mais il avait comme ce bon feeling, cette envie d'essayer, de voir où ça pouvait l'emmener. C'était toujours mieux que de rencontrer un inconnu et finir la nuit dans son pieu, toujours mieux que d'être tout seul chez lui, en slip dans son canapé. Ça valait le coup de tenter, qu'il se disait. C'était étrange comme sentiment, comme si le destin lui disait "Allez quoi, fait un effort" et que pour une fois il avait envie de l'écouter.
Sa simplicité faisait son charme, probablement. Il marchait tranquillement sans se prendre la tête, avec une inconnue de laquelle il n'attendait absolument rien, suivant sans chercher à tout comprendre une suite semi-incontrôlable d'événements. Ce genre de trucs qui lui rappelait, vaguement, que vivre c'était pas seulement survivre tous les jours.
Invité
Invité
Mer 22 Fév - 0:20
Saint Valentin 2k17
Blair & Josiah




L'avantage, c'était que ce jeune homme ne s'était pas montré insistant. Blair se serait trouvée un peu bête si, en apprenant son jeune âge, celui-ci n'avait pas simplement tourné les talons pour privilégier une autre entrevue. Ca aurait pu paraître compréhensible, la jeune fille ne l'aurait pas blâmé pour ça. Seulement, elle avait dans l'idée que la suite de cette soirée pouvait s'annoncer intéressante et elle souhaitait pouvoir en profiter. Et puis, si ça se trouve, elle faisait vraiment 25 ans ? Sceptique, Blair observa son reflet dans l'imposant meuble en bois brillant qui trônait entre les tables. Mh... non , définitivement, elle faisait bien son âge. Un soupir déçu plus tard, Blair pria pour qu'il ne remarque pas son mensonge éhonté. Mais au lieu de ça, en effet, il avait simplement acquiescé. De quoi ravir la demoiselle !

Le signal donné, Blair s'était donc empressée d'enfiler sa petite veste et bientôt, elle quitta ce repère d'affamés pour apaiser son propre appétit. Totalement culinaire, celui-là. Une fois dehors, la brise fraîche lui fit regretter d'avoir enfilé une si petite tenue et pour se réchauffer un peu, elle croisa les bras sur sa poitrine avant de rentrer ses épaules. La posture n'avait rien de glamour, mais quand on est frileuse...

« Tu fumes ? »

La jeune fille lève les yeux vers le jeune homme et plus particulièrement sur la cigarette pincée entre ses lèvres. Elle observe ça avec curiosité, comme si il s'agissait d'un objet inconnu. Elle aime regarder le bâton se consumer à chaque inspiration, cette lueur de braise qui se rapproche davantage de ses lèvres.

▬ Je n'ai jamais essayé. Certains diraient que c'est mieux comme ça.

Répondit-elle, avant d'afficher un sourire amusée à la prochaine remarque de l'individu. Eh non, elle n'avait pas le permis, la petite Blair. Elle était un tantinet trop jeune pour pouvoir imiter Vin Diesel sur l'autoroute.

▬ Non mais j'ai un vélo gris métallisé, toutes options avec jantes en alu' ! Mais étrangement, pour pécho, c'est pas super efficace.

Elle affiche une moue blasée, comme pour illustrer le ridicule de la situation et jouer pleinement le jeu.

▬ J't'emmène faire un tour... ?

Regard suggestif, pose lascive, tout est mis en scène pour faire croire que la proposition est sérieuse. Malheureusement, Blair ne peut se retenir de pouffer de rire, détruisant le peu de sérieux qu'elle avait réussi à mettre en place.

▬  Pardon, pardon. Je dis des conneries quand j'ai faim, faut pas faire attention.

Il paraît qu'on peut rire de tout mais pas avec n'importe qui. Espérons que ce Josiah soit bon public et pas trop péteux. Après tout, Blair est du genre à dire des immensités et à faire quelques bêtises dans un temps limité. Autant qu'il soit prévenu !

Et après quelques bonnes minutes de marche, Blair remarque une pizzeria plutôt intrigante et dont l'odeur qui en émane a tendance à lui chatouiller les narines.

▬  Mmh... ça sent trop bon ! C'est ici ?

Demande-t-elle, en ouvrant des yeux grands comme des soucoupes. Inconsciemment, elle trahit encore son jeune âge. L'âge de la gourmandise et de l'émerveillement, à la simple odeur de la pizza cuite au four. Elle a hâte de connaître la réponse pour pénétrer dans ce temple de la quatre fromages, un peu pour se réchauffer mais surtout pour se remplir la panse.


avatar
Maître du [hide]
Date d'inscription : 13/02/2016
Messages : 173
Age (du personnage) : 27
Orientation sexuelle : homosexuel
Etudes/Métier : Première année en philosophie
Pounds : 1238
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 22 Fév - 5:27
josiah & blair
Let's say fuck this and eat pizza together.
Sa petite pique déguisée en question concernant la voiture obtint une réponde des plus intéressantes. Il s'attendait à ce que la jeune femme réponde simplement un petit "non" bien piteux, auquel il n'aurait pas vraiment pu rire car après tout... Lui non plus, il n'avait pas le permit, et c'était bien encore pire à l'âge de vingt-sept ans. Bientôt vingt-huit, cette idée lui donnait déjà des maux d'estomac ; Trente ans bientôt et toujours rien d'accompli dans cette pauvre vie. La misère à son comble. Enfin bref, il s'attendait donc à cette petite réponse, mais celle que lui donna la jeune femme l'amusa bien plus que prévu. Il sourit un peu au début, avant de devoir se retenir de rire lorsqu'elle lui proposa de faire un tour sur son super vélo gris métallisé. Il n'eut pas besoin de se retenir longtemps, car elle éclata toute seule de rire et il la suivit en passant sa main devant sa bouche, s'étouffant un peu avec une bouffée de sa cigarette tant son rire l'avait lui-même surpris. Ça lui fit du bien, étrangement, de se laisser aller un peu, de voir qu'elle avait un humour au moins aussi mature que le sien ; Il s'était toujours bien entendu avec les gens plus jeunes que lui, c'était un peu triste comme constatation. D'ailleurs, dans le bilan de ses rencontres du soir, il y avait eu des gens de son âge et d'autres plus jeunes, mais il n'avait eu de plaisir qu'avec les post-adolescents. La proche-trentaine.. Il ne l'avait que dans la peau, mais pas dans l'âme.

« Oh quel dommage ! J'aurais aaaadoré faire un tour sur ton super vélo ! »

Il pouffa de sa propre connerie, puis les deux prirent la route de la pizzeria qui les attendait quelques rues plus loin. Josiah avait fumé sa salvatrice cigarette en cours de route, écrasant son mégot sur leur chemin. Lorsqu'ils arrivèrent tout près de leur destination, Blair sentit évidemment l'odeur et semblait s'émerveiller devant l'établissement. Son allure de gamine fit sourire Josiah qui, définitivement, n'était pas dupe. Elle n'avait pas plus de 18 ans celle-là, mais il jouait le jeu. Alors il s'approcha un peu, posant sa main sur son épaule dans un geste semi-familier, tapotant celle-ci avant de passer en premier pour lui ouvrir la porte. Galant en plus de ça, tiens c'était nouveau. Pas trop son genre, mais c'était amusant d'en rire un peu ; Après tout, c'est pas comme s'il la draguait sérieusement.

« Eh ouais ~ Bienvenue au paradis. »

Il attendit qu'elle entre avec un petit sourire aux lèvres, lui emboîtant ensuite le pas pour aller s'asseoir à une table en sa compagnie. Il choisit l'une de celles près de la fenêtre, aimant pouvoir regarder dehors et aussi sentir la vitre un peu fraîche tout près. Il commençait à être un peu tard après la soirée rencontre au bar et le restaurant était donc presque vide, quoi qu'il y ait encore quelques retardataires et des jeunes en train de déguster leur repas de fin de soirée arrosée. L'établissement se trouvant dans un quartier plutôt animé du centre ville, il était donc ouvert jusqu'aux petites heures du matin pour permettre aux fêtards de faire une halte entre deux folies ; Ils n'en étaient pas là, lui et Blair, mais c'était un endroit qu'il avait visité quelques fois dans ce genre de situation lorsqu'il avait... probablement son âge à elle. Pas aussi souvent qu'on pourrait le croire, mais assez pour savoir quelle était sa pizza préférée ici et combien de parts il pouvait dévorer avant de s'écrouler.

« Alors dis-moi, quel genre de folie t'a poussé à te pointer à une soirée speed-dating le soir de la saint-valentin ? » Il marqua une pause, jouant avec la bordure du menu qu'un petit serveur venait de leur donner. Il n'avait pas besoin de l'ouvrir pour savoir précisément ce qu'il voulait manger. « Si c'est trop personnel, du genre "J'ai pas envie de te raconter ma vie", faut pas te gêner et m'le dire. »

Il posa distraitement les yeux sur la partie cuisine du restaurant, observant les allées et venues des cuisiniers, mais surtout de leur serveur à eux qui, faut bien l'avouer, avait une silhouette pas tout à fait désagréable à regarder. Svelte, un beau visage et des fesses pas trop mal.. Pourquoi fallait-il toujours qu'il finisse par mater un parfait inconnu ? Enfin, y avait pas de mal, c'était que regarder avec les yeux après tout. Il le vit passer en cuisine et reposa donc ses yeux clairs sur sa compagne de soirée pour ajouter à sa dernière phrase..

« J'suis vraiment pas l'genre de mec que tu peux vexer quoi. »


OUT OF CONTEXT
"Au temple de la quatre fromages" Ça devrait clairement être le nom d'une vraie pizzeria.
Ou alors "Dans l'antre de la trois viandes" pour Josiah :D
Invité
Invité
Mer 22 Fév - 10:22
Saint Valentin 2k17
Blair & Josiah




C'était typiquement le genre d'escapade que Blair affectionnait. Bras dessus, bras dessous, en charmante compagnie et sans vraiment avoir de destination précise. Elle aimait se laisser porter par l'ambiance, sans jamais soucier de l'heure, de l'individu qui l'accompagne ou de la tenue qu'elle porte. A la remarque du jeune homme concernant son véhicule, Blair avait même affiché une mine fière qui voulait certainement dire "tu m'étonnes, j't'emmène au ciel avec mon bolide." Mais elle n'aurait peut être pas osé formuler ce genre de réponse. Peut être plus tard, quand elle aura davantage cerné celui avec qui elle s'était enfuie du bar des éméchés amoureux. Pour le moment, tout ce qu'elle avait réussi à savoir c'était son prénom, son manque de patience dans ce genre de soirées, son amour pour le tabac et son attirance non dissimulée pour les hommes. Elle se demandait ce qu'il pouvait bien cacher d'autre. De positifs, de négatifs, peu importe ! Elle voulait simplement connaître cet individu, qu'elle allait côtoyer le temps d'une soirée.

Les yeux toujours rivés sur la vitre de la pizzeria, la jeune fille semble attendre qu'on lui dise qu'effectivement, c'est bien de cette odeur divine dont elle va pouvoir profiter, allant même jusqu'à se péter le bide à la margharita ! Tout sourire, elle s'inclina poliment lorsque Josiah lui ouvrit la porte, pénétrant dans ce sanctuaire avec l'estomac aux aguets. Celui-ci ne tarda pas à grogner avec force, comme pour signaler qu'il fallait rapidement lui apporter sa pitance. Pour la discrétion, elle pouvait repasser ! Sa main tapota ce ventre capricieux, tandis qu'elle suivit Josiah jusqu'à la table qu'il avait choisi. Après avoir déposé sa veste sur le dossier de sa chaise, elle s'installa face à lui avant de remercier le serveur pour les cartes. Le regard gourmand, elle s'empressa de parcourir les différentes pizzas, se demandant, avec appétit, laquelle obtiendra ses faveurs.

« Alors dis-moi, quel genre de folie t'a poussé à te pointer à une soirée speed-dating le soir de la saint-valentin ? »

La jeune fille releva les yeux en direction de Josiah, quelque peu gênée face à cette question. Le genre de gêne qu'elle parvient sans peine à dissimuler mais qu'on peut tout de même deviner. Et tout en réfléchissant, elle remercie intérieurement le serveur de lui faire perdre quelques secondes, le temps de passer commandes. Sans hésitation, elle demande une poivron et poulet bien épicé avec un thé froid au citron. Ses yeux ne peuvent s'empêcher de suivre le serveur du regard, tant elle a hâte que son plat revienne des cuisines.

▬ C'est une très bonne question, moi-même je cherche encore.

Répondit-elle, en reportant son attention sur le jeune homme.

▬ Plus sérieusement, je t'avouerai que j'ai eu l'infime espoir de faire une belle rencontre ce soir. C'est un peu naïf de croire que ça pourrait réellement arriver, dans cette ville, dans ce genre de bar, façon Love Actually. Mais...

Comme pour dissimuler la gêne qui commence tout de même à devenir palpable, la jeune fille baisse le regard sur ses ongles fraîchement peints, qu'elle meure d'envie de ronger.

▬ Je suis un peu trop naïve alors j'ai cru pouvoir croiser une exception, tout bêtement. Bien sûr, ce n'est pas arrivé, comme on peut s'en douter.

Autant jouer la carte de la franchise. Au mieux, il lui dira qu'elle est idiote et au pire, il éclatera de rire tellement fort qu'il se pétera certainement quelque chose.

▬  Je peux te retourner la question ?

Elle espérait pouvoir, oui ! Aucune raison qu'il n'y ait qu'elle, dans cette situation gênante, ce serait trop facile ! Et tandis qu'elle remerciait le serveur qui était revenu à leur table, les bras chargées de bonnes choses, Blair attendit patiemment la réponse de l'interrogé. Bien sûr, elle fut tout de même distraite par l'odeur de sa pizza mais... la curiosité l'emportait sur l'appétit. Aussi, elle attendit sagement que son plat refroidisse un peu avant de prendre une bouchée, toujours à l'affût d'une réponse. Son visage était détendu, heureux, presque lumineux tant elle savourait cette première bouchée ! Si certaines jeunes filles s'extasiaient uniquement devant des sacs et des bijoux de luxe, Blair se contentait de peu. Une glace à l'italienne, une crêpe au sucre ou une pizza et c'était la reine du monde !

▬  Quand je t'ai vu de loin, tu avais l'air un peu... agacé.

Elle prit le soin de couvrir sa bouche en ajoutant cette remarque, pour éviter que les épices relevées de la pizza ne lui donne une haleine à faire frémir un ogre.



avatar
Maître du [hide]
Date d'inscription : 13/02/2016
Messages : 173
Age (du personnage) : 27
Orientation sexuelle : homosexuel
Etudes/Métier : Première année en philosophie
Pounds : 1238
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Mar - 6:48
josiah & blair
Let's say fuck this and eat pizza together.
Sa question avait été plutôt directe, n'étant pas vraiment du genre à passer pas quatre chemins. Il tâtait toujours un peu le terrain cependant, voyant si oui ou non elle était bavarde, si elle avait envie de lui parler d'elle, ou carrément pas du tout. Il découvrait peu à peu la personne assise en face de lui, tout comme elle devait, elle aussi, essayer de le cerner. C'était la base, la découverte d'un nouvel individu intéressant, les premiers pas un peu étranges dans ce cas-ci.
Enfin, elle n'avait pas trop mal réagi à sa question semi-indiscrète, quoi que son regard laissa une impression d'hésitation à Josiah. Il l'avait probablement embarrassée avec la tâche de lui répondre, mais elle n'en laissait pas tant paraître et il apprécia assez qu'elle ne se plaigne pas, ni ne se ferme pas. C'était bon à savoir.

Une fois les pizzas commandées, elle avait commencé à lui répondre. D'abord elle dit chercher encore elle-même, mais il savait bien que ça c'était une façade. Il attendit donc calmement la suite, où elle expliqua une certaine naïveté disait-elle, celle d'avoir espéré croiser une exception, un cas spécial, juste un type bien quoi. C'était certes un peu naïf, pas le genre de pensées qu'il aurait pu avoir, mais il ne la jugeait pas vraiment pour autant. Elle était visiblement encore jeune, assez pour se permettre encore quelques douces illusions et, qui sait, peut-être avait-elle raison au fond. Ça aurait pu arriver, non ? Coup de chance, forcément, mais ça aurait pu. Josiah ne se permettait pas de juger les optimistes, tant qu'ils ne cherchaient pas à lui faire bouffer la même chose il ne pouvait pas leur en vouloir d'être encore motivés et d'avoir encore de l'espoir. C'était mignon, quelque part, même aux yeux d'un cynique dépressif ; Il ne pouvait simplement plus partager ce genre de pensées.

« T'ais, y a pas de mal à un peu de naïveté. J'peux te dire que la vie est tout de suite plus belle quand on arrive à se convaincre qu'elle a quelque chose à nous offrir. »

Un haussement d'épaules, comme pour signifier que malgré ce fait, ça ne le concernait pas forcément. Devant la vie, Josiah avait été doté d'armes différentes. Il ne pouvait certes plus la voir sous un angle positif, il n'arrivait plus vraiment à espérer, à croire en une forme de "chance", mais d'un autre côté il était immunisé contre la déception et la désolation. Lorsqu'on n'attend rien de la vie, il est plus facile d'encaisser ses coups bas et on se réjouit aussi bien plus de ses cadeaux.

Elle lui renvoya donc enfin la question ; Il s'y attendait. Après tout, s'il se permettait d'être direct avec elle et honnête aussi, elle pouvait aussi très bien l'être en retour. Il ne se vexa donc pas, surtout que la question n'était pas bien personnelle, surtout dans son cas. Il n'avait rien à cacher, aucune honte, après tout il y était allé pour "la bonne cause" c'est à dire en accompagnateur. Y avait-il une autre motivation cachée ? Pas vraiment. Du moins, s'il y en avait une il n'en était lui-même pas conscient. Josiah n'était pas naïf et, surtout, il n'était pas en recherche. Rien de sentimental, rien de trop gros. Pas d'histoire d'amour, pas d'histoire tout court. C'était mieux ainsi.
Il allait répondre, mais les plats arrivèrent et il attendit donc que le - jeune et joli - serveur dépose les assiettes avant de pouvoir poursuivre. Son ventre grondait déjà - tout comme celui de la jeune femme d'ailleurs, car oui il avait remarqué - mais il voulait répondre avant de commencer à manger.

« Ah... Moi en vrai ma raison est beaucoup moins mignonne. J'faisais qu'accompagner une pote. Amber est comme une soeur pour moi, on s'est connu au lycée quand j'suis arrivé en Angleterre et après on s'est jamais lâché tu vois..? Du coup j'pouvait pas la laisser aller là toute seule. J'devais m'assurer qu'elle aille bien quoi. »

Il haussa alors vaguement les épaules, car au fond... il avait fini par l'abandonner au bar quand même. Enfin, elle avait l'air de clairement s'amuser - plus que lui du moins - et il avait fait sa part. Il avait tout de même l'air très gentil comme ça, avec l'explication du meilleur ami dévoué, toutes ces conneries. Il prit alors une bouchée de sa pizza aux trois viandes - pepperoni, bacon et saucisses - puis en entendant la remarque de Blair concernant son air agacé au bar il eut un petit sourire. Ok, pas la peine de mentir là dessus, il avala sa bouchée et eut un nouveau haussement d'épaules, l'air résigné.

« Ouais. En vrai l'histoire c'est qu'elle m'a forcé à la suivre. »

Il rit un peu, avouant enfin toute la vérité. Certes il l'avait accompagnée, tout ça tout ça, mais elle ne lui avait pas non plus vraiment laissé le choix. Des arguments pas forcément valides, des "et moi je le ferais pour toi" et toutes ces conneries. Il avait bien entendu accepté sans trop de mauvaise foi, après tout ils se connaissaient depuis si longtemps, c'était plus une blague qu'autre chose lorsqu'elle essayait de le convaincre il acceptait toujours. Mais... Dans tous les cas, il avait été forcé, même gentiment.

Pour couvrir son aveu, quoi que pas très honteux il avait prit une nouvelle bouchée de sa pizza avec appétit. Malgré sa petite taille - enfin, pour un homme de son âge il n'était pas des plus grands - il avait un appétit d'ogre, expliquant d'ailleurs son poids ingérable. Josiah, c'était ce type pouvant commander deux menus au mcdo et les descendre sans aucune pitié. Ce genre de mec qui vidait en une soirée un paquet de chips acheté le jour même. Gourmand, tout simplement.
Après quelques bouchées, il prit quelques gorgées de son soda pour faire un peu descendre le tout, puis poursuivit plus calmement. Son estomac était un peu calmé..

« Y avait des gens sympa au bar, mais... Comme j'avais pas forcément envie d'être là au départ c'était un peu moyen niveau motivation. » Il s'enfila une nouvelle bouchée, terminant de l'avaler avant de poursuivre calmement.. « J'vais pas t'mentir, à la base j'aurais préféré passer la soirée chez moi devant ma console.. »

Il portait une nouvelle bouchée à ses lèvres distraitement, son regard passant de son interlocutrice à toujours ce même serveur. Juste une seconde, un bref instant, assez pour lui faire hausser un sourcil et marmonner dans sa barbe..

« ... Ou encore dans son lit à lui p't'être bien. »

Un petit rire traversa ses lèvres, secouant la tête en semblant se traiter mentalement d'idiot. Il lâcha d'ailleurs un petit soupire, regardant la jeune femme avec un léger sourire, accompagné d'un nouveau haussement d'épaules. L'air de dire "tant pis on est comme on est" l'air de pas trop s'en faire avec ses propres conneries, riant doucement de lui-même. Ça en disait malgré tout plutôt long sur lui, si on portait attention. Pas le genre de mec qui a envie de croire en l'amour, pas le genre de mec qui se berce d'illusions, mais celui qui ne dirait pas non au lit d'un parfait inconnu par contre. C'était d'ailleurs précisément "ce genre de mec" qu'il était. Pas ce qu'il avait toujours été, certes, mais... Aujourd'hui il ne pouvait se le cacher.
Enfin, il ne se plaignait tout de même pas de sa soirée, car la jeune Blair, qu'importe l'âge qu'elle avait vraiment, lui faisait une bien agréable compagnie. D'ailleurs, il demanda, comme pour effacer un peu aussi sa connerie concernant le serveur...

« Enfin bref... Dis moi plutôt, qu'est-ce que tu fais dans la vie ? »

Question qu'il regretta aussitôt après l'avoir posée. Pas qu'il avait l'impression de la vexer avec celle-ci ni rien de cela, mais plutôt parce qu'il redoutait désormais le retour de ladite question. Il ne voulait pas y répondre. Enfin, il trouverait une porte de sortie, comme d'habitude. C'était son talent après tout, esquiver les questions, ne jamais vraiment répondre à celle avec de l'importance. Il se rassura ainsi et attendit avec impatience d'entendre ce que la jeune fille aurait à dire sur elle-même.
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un message d'amour pour la Saint Valentin...
» Bonne saint valentin
» Bonne Saint-Valentin à tous
» Hagiographie de Saint Valentin
» [FANFIC] Harry Potter et le Groupe de Saint-Valentin 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Millenium :: Zone de détente :: Archives :: Event Saint Valentin 2017-