CONTEXTE ► Obligatoire

avatar
Compte Fondateur
Date d'inscription : 28/07/2015
Messages : 339
Pounds : 1658
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 1 Sep - 16:46
CONTEXTE
Le Comte Thomas était un homme de grande envergure. Doué dans la politique, tout autant qu’il l’était en tant qu’avocat, cet homme décida, lors d’une altercation certaine avec son fils qu’il était temps de changer les choses. Avec tout l’argent qu’il avait –et croyez-moi, il en avait-, il créa une université en plein centre de Londres, près des monuments qui font sa renommée, et la nomma Millenium, nom qui peut parfois être donné à la vue du London Eye. Les travaux durèrent plusieurs années ; pour un bâtiment d’une telle envergure, rien de plus normal. Mais le jeu en vaut la chandelle, comme on dit. Une fois que les travaux furent terminés, le comte ne pouvait être plus fier de son université. Et pour cause, son université était unique, et ouvrait ses portes à tout le monde, quelle que soit la situation financière des étudiants, la nouvelle université londonienne était là, et elle comptait bien s’imposer. Ce qu’elle fit, non sans difficulté évidemment. Le premier vrai étudiant fut le fils même du comte. Ainsi, leurs problèmes familiaux étaient réglés, et le Comte aidait dans un même temps un nombre incalculable de jeunes étudiants qui n’avait plus à déménager, mais juste à s’inscrire dans la nouvelle université. Cela dura durant un temps… Jusqu’à que le Comte Thomas succombe à la fatigue engendrée par la politique, son travail d’avocat, et de désormais directeur de l’université. A cette époque, son fils était déjà devenu grand, et ce fut donc à lui de reprendre son rôle de directeur. L’université a vue défiler en son sein les fils de familles, jusqu’à ce qu’une fille reprenne le rôle laissé par son père.

Depuis l’époque du Comte Thomas, bien des choses avaient changés, particulièrement le droit des femmes qui s’était imposé, et la désormais égalité entre les deux sexes. Ainsi, la désormais directrice autorisa les femmes à intégrer l’université. S’en suivit un déferlement de jeunes étudiants, tous motivés autant les uns que les autres, qui ne firent que doré un peu plus le blason de l’université. Mais ce n’est pas tout, les nouveautés qu’elle mit en place en choqua plus d’un ; si par le siècle qui suivit sa création l’université gagna en renommée, elle devint l’une des plus difficiles universités à intégrer, de part son coût, mais également de part ses enseignements qui se voulaient dur, seuls la haute société pouvait désormais avoir droit au privilège d’y entrer.

La première directrice décida qu’il fallait changer cela. Après tout, si le Comte avait créé cette académie en premier lieu, c’était pour aider les jeunes, qu’ils soient riches ou non, bons élèves ou mauvais élèves. Alors la directrice fit ce qu’elle pensait le plus juste ; elle baissa au maximum les coûts de scolarité de l’université, et mit en place un système spécialisé pour les plus mauvais élèves, dans une aile spécialement dédié à ce genre d’individu. Mais ne vous détrompez-pas, tous les élèves, quel que soit leurs niveaux, sont mélangés durant les cours de la journée. La seule chose changeant vraiment étant les cours du soir donnés aux plus mauvais –et parfois bizarre- élèves, tandis que les plus doués ont tout simplement quartier libre de leurs occupations. D’après vous, comment forge-t-on de si bons élèves ? Avec les meilleurs professeurs, évidemment, mais également avec un enseignement rigoureux et un esprit motivé. Et ce qui en sort, et bien, ce sont des jeunes hommes et jeunes femmes prêts à affronter la vie, et qui deviennent l’élite de la société actuelle. D’où pensez-vous que viennent tous vos hommes et femmes politiques qui dirigent votre vie ? Et les auteurs, qu’ils soient de livres, ou de bande dessinés ? Les grands chefs de cuisine ? Les meilleurs traducteurs ? Les meilleurs avocats ? Les médecins à renommée mondiale ? Et oui, La plupart sont sortis de la Millenium University. Mais tout ça, personne ne le sait. Parce que l’université est censée être juste une université renommée parmi tant d’autres dans le monde, sans vraiment d’impact. Alors que la réalité est tout autre, bien évidemment. Et désormais, l’université est toujours la même. Elle se passe de mère en fille, garde toujours son petit secret de fabrication d’étudiant prêt à conquérir le monde, et s’amuse toujours autant à transformer les mauvais élèves en homme ou femme qui deviendra plus tard votre avocat qui ne perd jamais un combat. Et oui, c’est ça, la « Millenium Earl », comme l’appelle les élèves, en hommage à tous les directeurs et directrices.

« Millenium University… Cette université en plein centre de Londres est réputée pour être la seule à ne pas prendre part aux spécialités. Contrairement aux autres universités de la ville, cette dernière regroupe toutes sortes d’études ; pas de préférence pour les scientifiques ou les littéraires, les artistes et les économistes sont les bienvenus, ainsi que toute autre filière. Qui plus est, elle va jusqu’au doctorat. Pas besoin de changer d’université entre temps, la Millenium University cède à tous vos désirs et vous assure un avenir certain, non sans problème bien sûr, mais avec un diplôme prouvant votre intelligence et votre motivation à continuer dans la vie malgré les obstacles qui se trouveront devant vous. Car oui, même si la Millenium University est réputée, il est cependant difficile d’y entrer… Et d’y rester. Personne ne sait vraiment les pré-requis que demande cette fameuse université. Les bons élèves y sont admis, et des mauvais aussi, ce qui nous empêche de savoir avec certitude. Cependant, nous sommes sûrs d’une chose ; une motivation de fer est à démontrée durant toutes votre scolarité, en plus de votre intelligence. Et vous savez quoi ? En plus de tout cela, des activités extrascolaires vous y sont proposées, sous forme de club. Ainsi, il vous est possible d’intégrer un club de sport, ou de langue, ou de tout autre chose, à la condition, la seule et l’unique, que cela ne vous ralentisse pas dans vos études, et que vous vous investissiez autant dans votre club que dans ces dernières. Cependant, sachez que tout cela ne vous empêche nullement de profiter pleinement de votre vie étudiante, et de vous amusez comme il se doit ! Les études sont une chose, la vie étudiante en est une autre. Alors, profitez de cette chance unique que vous n’avez que dans une vie, et mordez-la à pleine dents ! »

Article sortant du The Times, Juillet 2015.
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Contexte [Lecture obligatoire]
» CONTEXTE ► Obligatoire
» recensement des primes [obligatoire]
» Blocage obligatoire
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Millenium :: Pour commencer :: Réglement & co.-