Tysha || Qu'est-ce que tu m'veux, microbe ?

avatar
Chef de gang
Date d'inscription : 08/09/2015
Messages : 2115
Age (du personnage) : Twenty six years old.
Orientation sexuelle : Bisexuelle.
Etudes/Métier : Informaticien à temps partiel. ... Officiellement. En vérité, c'beaucoup plus compliqué, héhé.
Pounds : 10728
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Sep - 12:08


Tysha Reed
NOM : Reed
PRÉNOM : Tysha Kaylee Freyja
ÂGE : 17 ans
SEXE : Féminin
GENRE : Masculin
NATIONALITÉ : Islandaise et Finlandaise
ORIENTATION SEXUELLE: Ace.
SITUATION AMOUREUSE : Olen sinkku. ( je suis célibataire )
GROUPE : Lycéen.
ANNÉE : Deuxième année de lycée ( philosophie – physique-chimie - musique )
OPTION(S) : Russe & Histoire de l'Art.
AVATAR : Kurapika de Hunter X Hunter.
IN REAL LIFE
PSEUDO : Night, Cathy.
ÂGE : *fait un fuck avec un grand sourire angélique*'
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? En ouvrant ma barre de favoris.
PETIT MOT : word
CODE : Argumenté by myself

FYYSINEN
Heterochromia iridium ( marron clair/ambre – bleu ciel/bleu roi – vert amande/vert émeraude ) + synesthésie musicale. Cheveux blonds ( reflets platine ). Corpulence finement musclée, entraîné par les Arts Martiaux.


LUONNE
félin ( il mord, il griffe, il grogne, il feule et si vous entrez sur son territoire sans sa permission il vous saute à la gorge et cherchera à vous crever les yeux ) ( et si vous êtes pas foutus de capter que ses morsures ont des tons différents, des significations différentes, vous gagnez son mépris éternel ) × hautain ( quoi ? T'es nul, t'es nul, c'est tout ) ( apprends à assumer ta nullité au lieu de t'enfoncer dedans ) ( abruti ) × je-m'en-foutiste ( quoi, j't'ai bousculé ? J'm'en fous, t'avais qu'à te pousser ) ( quoi, t'es mon pote donc j'devrais t'écouter ? Bah c'que tu dis m'intéresse pas, j'vais pas m'forcer ) ( quoi j'suis habillé comme un sac ? Bah tu n'es pas dans mes vêtements qu'j'sache donc ferme ta gueule merci au revoir ) ( mais quoi encore ? Juste dégage, fais pas chier, j'm'en fous de toutes façons ) × À l'écoute ( parle, j't'écouterai toujours ) ( comptes pas sur moi pour faire plus que ça ) ( hein ? Si j'vais t'aider ? Non. Mais vas-y, parles, je t'écoute ) × Paresseux ( ... attends, on est samedi, il est à peine 15h47 et tu viens me réveiller parce que j'ai pas encore mangé ? MAIS CASSES-TOIIIIIIIIIIIIII ! JE DORS LÀ ! MERDE ! ) ( Quoi ? Aller au tableau ? C'trop loin, trouvez quelqu'un d'autre ) ( hein ? Passer par le Carrefour Express qui est sur le chemin pour faire les courses ? Trop fatigant, j'ai mieux à faire ) × Solitaire ( j'suis très bien seul dans mon coin, merci bien, et j'ai pas b'soin d'amis qui m'utilisent parce que « alleeeeeeez, dis à ton grand-frère de venir ! Ou tes parents ! Ou juste toi, aller ! S'teu plaîîît, que je passe pour quelqu'un de stylé quoi... » ) ( ouais bah si c'est ça des amis j'vais me lancer dans l'élevage de vers de terre ) ( et j'aime pas la foule non plus ) ( genre pas du tout ) × Vulgaire ( ouais j'suis vulgaire dans mes mots mais tu seras surpris de m'entendre vraiment injurier quel-... OH SALE PUSTULE NOYÉE TU POSES ÇA DE SUITE ET TU DÉGAGES DE MA CHAMBRE ! ) ( ... ouais bah... fais semblant de pas être surpris, à force c'est lassant de voir les gens dire « ... c'quoi ces injures de merde ? » ) ( j't'ai rien demandé, casse-toi ) × Antisocial ( et commences pas à me baratiner avec ta connaissance du vocabulaire, j'ai pas dit asocial mais antisocial ) ( aucune culture ces gens... ) ( quoi tu sais pas ? Tu vas chercher un dico et tu cherches « antisocial » dedans ) ( non, un antisocial n'a pas forcément un trouble de la personnalité antisociale ) ( faut que je refasse ton éducation ou tu t'sors les doigts du cul ? ) × Irascible ( ... non, j'ai pas dit colérique ) ( ... j'ai pas dit irritable non plus imbécile sans neurones ) ( ça veut juste dire que je m'agace très facilement, que mon irritation monte facilement, mais que je mets 36.000 ans à péter des câbles ) ( et crois-moi : tu n'as PAS envie que je te fasse une crise de nerfs ) × Violent ( j'suis brusque dans mes gestes, oui ) ( essaies d'me frapper si tu veux, je n'hésiterais pas à frapper avant. Hein ? Tu vas pleurer dans les bras du surveillant parce que t'as rien fait ? T'allais m'frapper, j't'en empêche. Dans l'jargon ça s'appelle du self-defense anticipé. Va t'refaire une éducation ) ( et y a pas que la violence physique ) ( la violence mentale je maîtrise aussi ) ( t'es prévenu ) × Possessif ( ... je.ne.suis.pas.jaloux ) ( Putain t'as plus d'quinze ans et tu ne sais toujours pas ce que c'est être possessif ? ) ( c'est indécent d'étaler sa connerie et sa stupidité comme ça 'tain... ) ( en plus je ne le suis pas avec des êtres humains, aucun intérêt, mais... ... oses t'approcher de MES peluches... juste oses envisager l'idée de poser tes sales doigts d'enfoiré sur MES peluches et j'te ravale la façace à coups de nagamaki ) ( ... et avises-toi de t'approcher de ma raquette de badminton... je te tue ) ( quoi une menace en l'air ? Non j'hésiterais pas ) ( quoi, j'suis plus territorial que possessif ? Bah bravo, il était temps d'prouver que t'es pas si nul que ça ) ( tu voulais que je t'amène un café dans une tasse en cristal, aussi ? Saleté de bourge ) × Honnête ( je dis que ce que je pense ) ( un pote a d'ailleurs coupé les ponts avec moi quand il m'a sorti « hey, on dirait que j't'ennuie aujourd'hui. Ça va pas, Kay ? » « j'ai juste pas envie d'te parler, c'tout. » ) ( je suis toujours honnête ) ( et direct ) ( peut-être que j'suis un peu trop franc mais hein... t'as fait de la linguistique ? T'es au courant que le langage n'est pas fait pour qu'on mente avec ? Non ? ... Faut vraiment que tu te refasses une éducation là, ça urge, tu peux pas rester aussi nul toute ta vie... ) × Âme d'artiste ( je ne dirais jamais que je suis un artiste mais j'aime tous les Arts ) ( tous ) ( je m'entraîne du mieux que je peux au dessin et à la peinture mais... c'est pas vraiment ça... ) ( ... pas du tout ça, pour être plus précis ) ( j'apprends l'art du cinéma avec mon père et celui de la danse avec d'anciens professeurs ) ( la danse de ballet c'est... divin. Juste. Divin. ) ( j'me suis mis à la photo aussi, avec tous les voyages des parents c'était même assez attendu ) ( sinon... la musique ) ( toujours la musique )

Voilà. Là vous avez Kay/Tyty tel qu'il s'estime être. Ah, il a raison, il est comme ça ! Il a bien entendu oublié quelques petits détails.Ou plutôt, c'est un côté qu'il préserve comme un chaton blessé par... ben même moi je sais pas. Bref. Kay est quelqu'un de très émotif et ça c'est bien quelque chose qu'il n'assume généralement pas devant les autres. Être capable de pleurer parce que quelqu'un vous dit une vérité que vous ne savez pas mais qui est belle, très belle, et surtout dite à un timing parfait ? Ouais mais nan. Il assume pas j'vous dis. Tout comme le fait qu'il est spontané. Non, ça il assume. Quand ça l'arrange. Quelque chose qu'il assume mais qui le fait profondément chier ? Sa sensibilité. Il est sensible, il est même hypersensible, mais il déteste la pitié et la compassion. Quand il voit un SDF dans la rue ou un mendiant, il s'arrête toujours pour lui donner un ticket restau et taper la discut'. Sans les prendre en pitié ou compatir pour une douleur qu'il ne connaît pas. Idem avec les animaux errants ( d'ailleurs, il en a recueilli un il y a deux ans et c'est devenu son meilleur ami en l'espace de deux semaines ) ( oui, c'est bien Aquarius ). C'est pour ça qu'il aime pas les gens qui jugent. Les gens qui jugent ( généralement juste parce qu'ils ne comprennent pas ), il les porte en horreur. Sans doute parce qu'il est lui-même victime de ça. « Tu peux pas être un homme et avoir des règles » ce à quoi il répond « T'es dans mon chemin, dégage. ». Il se prend aussi des « les transgenres sont juste des gens mal dans leur peau, t'es née fille donc là tu deviens femme point » réponse immédiate « ... » ah... bah non, il est énervé donc il s'en va pour éviter de leur balancer le poing dans la gueule dans le doute ( nan nan, pas le doute que vous connaissez du style des menaces en l'air : il a vraiment le doute ). J'en passe des meilleures.

Quand quelqu'un entre dans son monde, entre vraiment dans son monde, Tysha devient très protecteur. Vous voulez un exemple ? À la maison, il a un chien ( Aquarius, un husky à la magnifique fourrure blanche et grisée ), deux chats ( Cyprien – surnommé Doudou par ses soins – et Caramel – surnommée Mimi par ses soins – ) et un chaton ( Drattak ). Un jour, Aquarius avait... juste une toux, en fait. Il est passé en mode urgence, il courait dans toute la baraque... il était en mode « AQUARIUS EST MALADE, VITE IL FAUT ÇA ET ÇA E-... MAIS NE METS PAS LA CLIM ESPÈCE DE VOLCAN IMMERGÉ À LA SULFATE D'ARSENIC, AQUA EST MALADE J'TE DIS ! ». Il avait Aquarius contre lui, il le réchauffait en le frictionnant affectueusement ( avait au passage fait l'école buissonnière pendant une journée de manière totalement inattendue ), pis quand la toux est tombée le lendemain, il a regardé son Aquarius ( oui, SON Aquarius ) ( pas touche ) ( nan dégage, casse-toi ) et lui a sorti « ... Ah c'tait juste une toux. T'aurais pu l'dire espèce d'ingrat. ». Et Aquarius lui lécha tout le visage alors que Tysha était affalé dans son lit – et avait dit à ses parents qu'il faisait ses devoirs pour avoir la paix – et a rigolé. « Moques-toi va, tête de cabochard, tu perds rien pour attendre ! ». En fait, Tysha est beaucoup plus attaché aux animaux qu'aux humains ( qui n'ont pas une once d'humanité selon lui donc c'est débile de s'appeler « être humain » quand on sait même pas ce que être ( le verbe ) humain signifie ) ( petit instant philosophie ) ( bref ). Il aurait réagi comme ça pour son Doudou, sa Mimi ou son Drattak. Quoi, ils ne sont pas humains ? Bah ils le sont plus que les homo sapiens donc hein... Peut-être parce qu'il est aussi câlin qu'eux, aussi affectueux qu'eux au fond. Peut-être parce que, en fait, Tysha préserve ce côté plein de vie par peur qu'il se fasse bouffer par la société actuelle. Il porte une haine viscérale à la société actuelle. Il l'aime pas. Vraiment vraiment pas. Et il ne lui laissera jamais le privilège d'avoir un quelconque droit sur lui. Quoi, les lois ne servent pas à rien ? Ah oui bien sûr, elles servent à foutre des criminels en taule qui récidivent quand ils en ressortent ou qui corrompent pour pas y aller. Les lois servent à rien, point final, fin de la discussion. La morale, c'est pareil. Tuer quelqu'un c'est mal, le soigner c'est bien ? Ben voyons. Trop simple comme discours et totalement dénué de réflexion propre. Hum ? Avec ce paragraphe, ça donne l'impression que Tysha est misanthrope ? Non, il ne l'est pas. ... Il en est pas loin, entre nous.

Tysha est quelqu'un d'assuré, aussi. Certes dans certains domaines il a pas du tout confiance en lui, certes dans d'autres il a trop confiance en lui, il n'en reste pas moins qu'il est globalement confiant ( et sa confiance en lui est la seule qu'il sache parfaitement bien doser à ce jour et c'est déjà énorme vu son âge ). Bien que la modestie n'est pas son fort ( et non il n'est pas vaniteux pour autant ), c'est quelqu'un d'une grande humilité. Même s'il voit plus facilement ses défauts que ses qualités ( non sans déc' ). Il est très exigeant envers lui-même, c'est d'ailleurs pour ça qu'il est aussi sportif. La danse de ballet est une passion, il a été champion de Badminton ( à l'International pour le Tournois des 10-15 ans ) même s'il a arrêté et ça fait un moment qu'il était dans les Arts Martiaux. Son exigence envers lui-même se voit aussi à travers les langues. Il s'oblige à des exercices réguliers pour garder sa maîtrise du finnois et de l'islandais aussi optimales qu'au premier jour, il sait baragouiner quelques trucs en suédois mais bon... c'du suédois, il demande régulièrement à son père de continuer de lui parler en espagnol pour pas qu'il perde cette langue et il révise solo le russe. L'anglais ? Il lui suffit de sortir de sa baraque ou de faire ses devoirs, maintenant, donc ça passe. Il a une collection de dictionnaires assez impressionnante, d'ailleurs. Programme chargé, hein ? Exigeant envers-lui même j'vous dis. ... Et perfectionniste, aussi. Très perfectionniste. Quoi, il recommence une dissertation de deux copies double ( dissert non finie ) pour rien ? Comment ça pour rien ?! SON POINT-VIRGULE DÉPASSE TROP EN BAS ! Il recommence j'vous dis. ... Perfectionniste à en crever. Parfois il a envie de se tuer d'être aussi perfectionniste, j'vous jure que c'est une partie de son caractère qu'il ne saque pas des masses.

Vous en voulez encore ? NAAAAAAAAAAAAAAAAAN. Bah juste une dernière chose. Il est émotif, sensible, oui c'est vrai. Il est aussi impitoyable. Cruel par moments. À un tel point qu'il peut passer pour quelqu'un d'insensible ( ce qu'il peut être dans... pas mal de cas en fait ). Si si... Ah et... en tant que finnois, Tysha est quelqu'un de plutôt discret ( dans certaines circonstances, mais la plupart du temps ça se traduit par de la réserve ) ( si si ) ( surpris hein... ? ) et surtout de très peu démonstratif. Qu'il vous aime ou non, à moins de lui poser la question – et encore – vous ne pourrez jamais deviner ce qu'il pense de vous et dans tous les cas il continuera de tracer son chemin, avec ou sans vous. Finland Attitude, dear...


Résumons ? Tyty est un enfoiré.
Toutes mes non-condoléances.

Si vous avez compris ça... vous êtes trop forts.


MENNEISYYS
Tysha regardait la psychologue scolaire devant lui, la tête penchée de côté, se demandant encore pourquoi il était là. Qu'est-ce qu'il avait fait au bon dieu pour mériter ça ?

- Tysha, pourquoi as-tu sauvagement mordu cet élève ?, demanda-t-elle pour briser le silence, avec un ton plein de reproches.
- Je ne l'ai pas mordu sauvagement, je l'ai mordu violemment. Dites, vous savez que si deux mots existent ça veut dire qu'ils ont un sens différent ?

La psychologue soupira.

- Pourquoi l'as-tu mordu violemment, alors ?

Et une psy agacée.
Une.

- Parce qu'il a insulté mon Doudou d'inutile, de bon à rien et de pacha.
- Ton... doudou ?
- Mon Doudou, oui. On insulte pas mon Doudou. Et d'abord on insulte pas quand on ne connaît pas. Et lui il a insulté Doudou alors qu'il ne le connaît pas. Ça m'a agacé. Et vu qu'en plus on insulte pas mon Doudou, j'l'ai mordu.

La psychologue se massa une tempe et le regarda. Tysha comprit les paroles que lui lançaient ses yeux. « On dirait un mioche de quatre ans... » Un grognement sourd monta du tréfond de sa poitrine. Un mioche ( ou un gamin, un bambin, bref un truc de similaire ) ? C'qui qui a un cerveau de mioche dans c'te salle ? Hein ? Saleté de psy.

- Tysha écoutes, tu es une femm-...
- Je suis un homme., répliqua-t-il d'une voix ferme, sans appel.

... ordure. Il faillit le dire mais il se retint. Et après on lui sort qu'il est pas poli et que c'est lui qui se fout de la gueule du monde. Bah elle est belle l'Angleterre.

- Tu es née femme, Tysha.

Tysha arqua un sourcil hautain accompagné d'une expiration nasale méprisante, puis il croisa ses bras sur son torse en levant le menton d'un geste qui montra tout le dédain que lui inspirait la psy.

*** ~ ***

La famille était une notion très forte pour eux. Même éparpillés aux quatre coins du monde, ils gardaient tous de très étroits contacts, certains plus privilégiés que d'autres évidemment, mais leur famille avait toujours été très liée. Du côté paternel, il y avait le côté péruvien et le côté anglais. Du côté maternel, il y avait le côté islandais et finlandais ( finnois pour être précis ). En sachant que certains avaient épousé des australiens, des japonais, des marocains, des français, ... Vaste famille éparpillée partout j'vous dis. Avec une telle famille, quand Skaði Ástvardóttir ( la mère ) avait annoncé qu'elle allait accoucher entre le 12 et le 16 février, toute la famille s'est mobilisée pour être là. Certains demandaient de l'argent à d'autres pour le voyage mais, en tous cas, tous étaient là et certains s'inquiétaient. En février ? Après sept mois de grossesse seulement ? Les naissances prématurées étaient souvent à risque. Imaginez leur tête quand ils ont dû aller de Helsinki au nord de la Finlande en train, puis faire un trajet en taxi jusqu'à une ville perdue entre les nombreux lacs, marécages, forêts et autres couches de neige du nord de la Finlande. Ils étaient morts d'inquiétude ( pour la plupart d'entre eux, du moins ).

L'accouchement s'est très bien passé, pas de mort à déplorer, un accouchement naturel vu que Skaði a farouchement décliné la péridurale et a demandé à son amour de se battre à sa place vu qu'elle était en train d'accoucher et qu'engueuler quelqu'un en accouchant était « quand même casse-gueule et brise-ovaires » ( selon ses mots ). Finalement, Piedro Reed ( le père ) réussit à retarder si bien l'échéance de la péridurale qu'il fût trop tard pour l'administrer à Skaði. Bref. Le bébé est né, braillait comme pas permis et serrait vigoureusement le poing jusqu'à être nettoyé et dans les bras de sa mère, où il se mit à gazouiller comme une adorable hirondelle. La question, le bébé est né homme... ou femme ? La réponse... les deux. Hermaphrodisme vrai. Après quelques diagnostics, le chirugien avertit les parents qu'il fallait procéder à une ablation des organes génitaux masculins et que leur enfant avait une chance très élevée d'être stérile. En catastrophe, le nouveau-né dut être transféré dans un hôpital plus spécialisé à Helsinki ( imaginez-vous les médecins, avec les parents qui ont averti la famille en moins de trente secondes top chrono, rentrer dans une ambulance puis dans un avion-clinique à la première grande ville et une famille de plus de cent personnes ( mioches compris ) qui se déplaçait à Helsinki le plus rapidement possible ) ( c'était comique ). Le bébé dut être placé dans une couveuse quelques temps, jusqu'à ce que les médecins déclarèrent que le bébé était en parfaite santé. Bébé nommé Tysha ( péruvien ) Kaylee ( anglais et finlandais ) Freyja ( islandais ).

Vu la condition de leur bébé ( et vu qu'ils - les parents - ne savaient pas tout ce qu'impliquait un hermaphrodisme vrai dans la croissance et sur le long-terme ), les parents laissèrent la maison familiale du nord de la Finlande à une soeur de Skaði, et ladite soeur de Skaði leur laissa sa maison à Helsinki. Juste de la paperasse à faire ( et quelques économies aussi, la vie à Helsinki était plus chère que dans leur campagne profonde ). Tout se passa bien pour le bébé en grandissant, si ce n'est qu'il apprit à marcher correctement comme un grand à seulement deux ans et demi. Son monde était entouré par l'islandais, le finnois et l'anglais. D'ailleurs, quand l'heure de l'école sonna, à trois ans, Tysha dut choisir quatre langues à apprendre et qui la suivraient tout au long de sa scolarité finnoise. Sans une seule hésitation, la petite fille choisit le finnois ( obligatoire ), l'islandais, l'anglais et le russe. Le tout en tapotant du pied jusqu'à ce que les professeurs qui accueillaient les nouveaux inscrits lui disent que c'était possible. Un « HOURRRAAAAAAAA ! » retentit et fit sourire les adultes. Tysha se mit à courir partout avec les bras en l'air et un sourire banane collé au visage. Bref, tout allait pour le mieux. La petite voyageait beaucoup pendant les vacances, pour aller voir chaque membre de sa famille et visiter là où ils habitaient. Certains week-end, ils montaient même à la maison familiale, pour aller voir Tatie Frigidaire ( oui, depuis qu'ils y étaient restés bloqués quatre jours à cause de la neige et que tata s'est très bien occupé d'eux avec la nourriture, l'eau et des anecdotes, Tysha l'a renommée Tatie Frigidaire ). Enfin bon, la petite bougeait beaucoup. Tout allait bien. Elle avait de bonnes notes dans beaucoup de matières ( le coloriage est très important ) ( et elle savait différencier une phrase interrogative et une phrase exclamative sans problèmes ) ( quoi ? Elle avait trois ans hein ).

L'école maternelle se fit sans encombres, puis la primaire aussi. Les noms en Finlande sont différents mais bon hein, détails. Tout allait bien. À ses sept ans, juste, ses parents l'ont amenée une année entière au Pérou ( où elle a été scolarisée une année ) et ont profité des week-ends et vacances pour lui faire découvrir le pays et ses coutumes ( et aller au Mexique pour la Fête des Morts ) ( une journée qui a marqué Tysha ) ( à.vie. ). À ses huit ans, ils sont rentrés à Helsinki une année, avant de changer d'habitat ( enfin... comme la première fois, ils sont allés chez l'oncle en Islande, à Höfn, et l'oncle a pris leur place à Helsinki ). De ses neuf à ses douze ans, elle était en Islande. Tysha aimait beaucoup ses professeurs, en particulier l'un d'entre eux qui l'avait encouragée dans pas mal de domaines. Elle aimait beaucoup l'éducation nordique, trouvant celle péruvienne trop étroite à côté. À douze ans, Tysha s'était campé devant ses parents, lors d'une réunion familiale ( qui avait lieu à Londres, chez ses grands-parents paternels ) et avait déclaré être un homme. Bon, vous imaginez la réaction des parents et de la famille, « Non, t'as un sexe féminin », tout ça ? Et bah nan. Raté. Il est né avec deux sexes j'vous rappelle. Donc, réaction ? « Pourquoi » ( formulé par la voix douce de sa mère ) ? Tysha avait naturellement répondu « parce que je me sens homme et que je me sens pas femme et que je préfère « il » au « elle » et que... ben... faut vraiment une raison ? J'me considère comme un homme donc je suis un homme, point. » La famille en a longuement discuté, il y avait des jugements bien sûr mais elle restait très compréhensive. Même en grandissant, son hermaphrodisme vrai l'avait rendue très androgyne. Il lui suffisait juste de couper ses cheveux pour passer pour un h-... ( eeeet... non, parce qu'il a des traits trop féminins pour être ceux d'un homme mais trop masculins pour être ceux d'une femme ) ... androgyne parfait avec une robe ou avec un survêtement. Le lendemain, pour marquer le coup, il décida de se couper les cheveux. Courts, jusqu'au bas de la nuque. Et quand il rentra chez ses grands-parents, nouvelle coiffure nouvelle vie, beaucoup hésitaient entre le « il » ou le « elle » et ça l'a fait plus rire ou sourire qu'autre chose.

Il était un homme. Et deux heures plus tard ? Les premières règles. Amen. Les parents contactèrent très vite son médecin en Islande puis le chirurgien à Helsinki qui avait pris soin de bébé Tysha lors de l'opération et en fait... Hermaphrodisme vrai, certes, mais Tysha comptait parmi les rares intersexuels à être fertiles. Et ça le fit plus grommeler qu'autre chose. La seule fois de sa vie que ça l'aurait arrangé d'être normal... bah nan. Et son grand-père paternel lui fila une grande claque amicale dans le dos. « Allez va ! Tu seras le premier homme à avoir ses règles, faut fêter ça ! Et avec le sourire, s'il te plaît ! » Ils ont fêté ça, ouais. Avec le sourire et beaucoup de rire, ouais. À 13 ans, Tysha rentra enfin à la prestigieuse Académie de Danse de Ballet Vaganova de Saint Pétersbourg et y resta un an entier, sans voyager. Ça l'a beaucoup déboussolé ( de pas voyager et de ne pas voir sa famille ) mais il a adoré son année. Il put se consacrer totalement à la danse de ballet avec d'excellents professeurs ( avec qui il garda un étroit contact d'ailleurs, encore maintenant ) tout en appelant et envoyant du courrier régulièrement à sa famille. À 14 ans, son père dut déménager au Japon pour un projet cinématographique et sa mère pour le tournage d'un film et il les y accompagna. Hein ? Il ne put certainement pas se scolariser au Japon, thanks god no, mais il avait des cours de son collège islandais ( de Höfn ) par correspondance. Et il visitait le Japon, partant des week-ends par-ci ou par-là avec Beau Tonton Japan... enfin bon. La famille avait assumé que Tysha est un homme et l'appelait Tyty ou Kay depuis son coming out. Sauf que bon... vu de l'extérieur et pour quelqu'un qui ne le connaissait pas... « euh... m'sieur-mademoiselle-m'sieur euh... vous êtes un homme ou une femme ? » ''Un homme, crétin(e) des îles. Tu veux pas que j'porte une pancarte aussi ? Imbécile.'' était sa pensée dans ce genre de cas. Vous me direz que sa voix fait la différence ? Que nenni. Il a certes une voix cristalline, assez enfantine, mais dont le timbre est trop grave pour la voix d'une fillette mais trop aigü pour celle d'un garçonnet. Une voix androgyne à souhait. Un androgyne parfait, j'vous ai dit. Plutôt enfantin ( l'androgynie ) mais parfait quand même.


*** ~ ***

La psy regarda Tysha et finit par arquer un sourcil, stylo en main.

- ... Pourquoi est-ce que tu me regardes comme ça ? Tu es née femme, Tysha, c'est marqué sur ton contrat de naissance et tu n'y changeras rien.
- Non, madame la psychologue. Quand on sait pas on ferme sa gueule et on ramène pas sa morale inutile sur un tapis qui n'existe même pas.

Pour accompagner son propos ( dit d'une voix méprisante à souhait, au passage ), Tysha ouvrit son sac, en sortit une chemise où il gardait toute une paperasse administrative pour ce genre d'occasions ( que des photocopies il est pas fou à ce point ) et lui montra son contrat de naissance en tapotant un endroit particulier.

- Et si vous savez pas lire retournez au CP ou tuez-vous.

Froncement de sourcils, la psy se pencha pour voir – et le document spécifiait bien que Tysha est né avec les deux sexes, donc hermaphrodisme vrai – et elle fixa intensément Tysha.

- ... mais qu'est-ce que ça t'apporte d'être genré homme, au juste ?
- Qu'est-ce que vous apporte d'être genrée femme, madame je-sais-tout-parce-que-je-suis-une-psychologue ?

Nouvelle expiration nasale méprisante, regard hautain. Ah que non, Tysha n'aimait pas du tout cette femme. Bornée comme pas permis, aucune notion d'ouverture d'esprit.

- Au moins on me regarde pas de travers quand je danse...

*** ~ ***

Ses parents lui ont toujours fait écouter de la musique. Soit ils en jouaient eux-mêmes, soit ils mettaient la radio, soit un CD, soit des films qui ont une bande-son magnifique... Petite, Tysha adorait regarder sa mère jouer l'hymne islandais au piano tout en le chantant, pleurant volontiers quelques fois tant l'émotion la submergeait, et la petite regardait sa mère chanter, jouer et pleurer en même temps. La petite dansait pour accompagner sa mère, souvent, d'une danse traditionnelle – islandaise oui –. C'était magnifique. Revenons en arrière, à ses quatre ans. Elle avait vu un petit personnage en porcelaine avec une harpe dans les mains dans une boutique d'artisan. Elle s'est arrêtée, a tiré la manche de son père et lui a dit « dis, c'est quoi ça ? » « une harpe, mon trésor. » « dis papa, j'veux une harpe ! ». Son père a rigolé et sa mère a souri, s'était penchée, et a demandé avec douceur « d'une manière plus adéquate, ça donne quoi ? ». La petite fille s'était grattée le sommet du crâne, avait dodeliné de la tête en signe de réflexion, puis leva le bras en même temps qu'un sourire émergeait sur ses lèvres quand elle estima avoir la solution. « Dites dites, s'il vous plaît, j'peux avoir une harpe et vous pourrez m'apprendre à y jouer aussi ? Enfin si... si c'est possible. Euh... s'il vous plaît. » Ses parents ont hoché la tête. Sourires lumineux. C'était le début de la passion pour la musique de la petite.

Elle se trimballait déjà partout avec un petit appareil photo jetable et mitraillait tout ce qu'elle voyait. Sa manière de prendre des photos s'est affinée au fil de ses expériences, ses voyages, des conseils qu'on lui donnait, des nouveaux appareils qu'elle recevait, des livres qu'elle lisait aussi... La photographie a très vite pris une importante part de sa vie. Sa chambre actuelle, techniquement il s'agit de deux pièces dont le mur de séparation a été abattu, est littéralement recouverte de photos. Même le plafond, oui. Enfin bon... Il prend souvent son dernier appareil photo que Tonton Fighteur lui a offert comme cadeau d'anniversaire quand il se promène dans Londres. Revenons à la musique. Après avoir commencé la harpe, Tysha a voulu apprendre à dessiner. Ça a été un fiasco monumental ( elle avait six ans, certes, mais même pour un enfant de six ans c'était le fiasco ). Elle a haussé les épaules et s'est remise à la harpe, en apprenant le violon et le piano à côté. Sa mère lui donnait des cours de solfège. Puis, Tysha s'est prise de passion pour la danse de ballet et le badminton à ses huit ans. Alors elle s'est donnée corps et âme là-dedans. Elle jouait des instruments parfois, quand l'envie lui prenait ( assez souvent en fait ), mais de manière moins systématique et, surtout, moins... réglée. Son Tonton Fighteur lui enseignait le kung-fu à la traditionnelle, pas à pas, philosophie après philosophie, pensée après pensée. Et le taichi, aussi. Enfin, quand il était avec la petite... lors des nombreux voyages de Tysha en somme ( il voyageait toujours avec eux ). Quand il n'était pas là, Tysha s'entraînait seule et l'appelait régulièrement.

À ses onze ans, elle remporta un Championat de Badminton et, quand elle vit qu'elle faisait la une des journaux sportifs pour un smatch en dégagé opéré après un grand-écart ( sinon elle aurait pas pu rattraper le volant ), que certains disaient qu'elle marchait sur les pas de Susi Susanti ( une grande badiste indonésienne des années 80-90, qui a eu énormément de trophées et de médailles d'ailleurs ), elle arrêta le badminton et se consacra à la danse de ballet et au Taichi et au Kung-fu ( même si elle faisait toujours du badminton de temps à autres, juste plus de sport de haut niveau ) ( enfin, de haut niveau... de compétition, en tous cas ). Elle a essayé de rentrer à l'Académie de Danse de Ballet Vaganova à dix ans et a échoué aux auditions. L'Académie avait une énorme réputation internationale, pas étonnant qu'ils mettent la barre si haute. À onze ans, elle a auditionné et a encore échoué. À douze ans aussi. Et à treize ans, il a réussi. Il y est resté une année, où il a appris énormément de choses. D'ailleurs, il connaît le nom de toutes les figures de danse de ballet... en français. Et ouais. Ce sont les termes français qui sont utilisés. Avec son accent finlandais ( et sa tendance espagnole à rouler les « r » français ), c'est assez comique de l'entendre dire « le grand jeté ». Bref, une année, après quoi il est parti ( quoi ? Une année au Japon ça ne se refuse pas hey ) et s'est entièrement consacré aux Arts Martiaux. Et pendant sept mois, il a aussi fait des Arts Martiaux à un plutôt haut niveau et ne pensait qu'à ça d'ailleurs, hormis à la danse de ballet, ses cours par correspondance et sa harpe.

À quinze ans, le manager des parents de Tysha lui proposa de participer à un shooting. Pour le fun. Et Tysha en a fait un, puis un autre, puis encore d'autres, parce que faut dire que sa vie à Londres n'avait rien à voir avec sa vie d'avant ( ouaip, ils voyageaient beaucoup moins ). Tonton Fighteur l'avait amené en Chine pour toutes les vacances d'été 2016, dans un entraînement intensif ( ouais, ouais, marrez-vous ) ( quand vous vous entraînerez sur la grande muraille de Chine on en reparlera ). À son retour, pour les cours surtout, il se plongea dans le Kung-fu et le Taichi.

Tysha n'a pas lâché la musique. D'ailleurs il a rencontré quelqu'un, longs cheveux blancs, synesthèse aussi. Par hasard, alors qu'il jouait de la harpe avec la fenêtre ouverte et que le type aux longs cheveux blancs s'est arrêté pour l'écouter jouer avant de déclarer « jolies couleurs » et de repartir. C'est devenu une sorte de rendez-vous et le type aux cheveux blancs a été son mentor pendant deux ans. Tysha l'aimait beaucoup. Il avait une façon de penser qui était certes dure, assez amère, mais extraordinairement réaliste et juste. En 2017, le 17 septembre, il a disparu de la circulation, annonçant seulement à Tysha « je veille sur toi. ». Il a plus eu de nouvelles depuis et il n'en cherche pas. Jane n'était pas le genre de personne à donner des nouvelles s'il n'en avait pas envie, comme Tysha d'ailleurs, aussi il n'en dit rien. Même s'il ressent un grand vide depuis ça.


*** ~ ***

Tysha se releva d'un coup, mains à plat sur le bureau, chaise qui tomba dossier le premier par terre, buste penché vers la psychologue, main agrippant sa cravate et l'obligeant à se redresser un peu. Il avait dit quoi ? Aucune notion d'ouverture d'esprit ? C'était fou ça, il devenait devin.

- Au moins je ne me permets pas de laisser des préjugés et des stéréotypes obscurcir un jugement auquel je ne donne pas une connotation sacrée. Vous savez ce que c'est le travail d'un psy ? C'est de comprendre. COM-PREN-DRE ! Y a quoi que vous pigez pas dans ce mot ?! C'est un gamin de 17 ans qui doit refaire votre éducation ou, à défaut d'être une psychologue, vous savez au moins être adulte ?

Il la relâcha d'un mouvement sec ( la jeta contre le dossier de son fauteuil aurait été plus adéquat ) et, en feulant comme un chat – oui oui, comme un chat –, il se retourna et se dirigea vers la porte d'une démarche clairement agacée.

- Où vas-tu ? Nous n'avons pas fini. Et je te signale que parler comme ça à un membre du pers-...
- Vous faites un métier magnifique, qui nécessite une humanité tout aussi magnifique, et vous n'êtes même pas foutue d'être humaine. Je refuse de rester avec quelqu'un qui ne sait pas travailler !

Tysha ouvrit la porte et la claqua derrière lui avec une telle violence qu'il fit sursauter un surveillant qui fronça les sourcils.

To be continued...


avatar
Étudiant en informatique
Date d'inscription : 05/09/2015
Messages : 84
Age (du personnage) : 24 ans.
Orientation sexuelle : Pansexuel.
Etudes/Métier : 1ère année de master informatique.
Pounds : 981
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Sep - 12:44
Haaaaanw je crois que je surkiffe ton vava. ** En tout cas bienvenue et bon courage pour l'histoire de ta fiche ! ♡


avatar
Chef de gang
Date d'inscription : 08/09/2015
Messages : 2115
Age (du personnage) : Twenty six years old.
Orientation sexuelle : Bisexuelle.
Etudes/Métier : Informaticien à temps partiel. ... Officiellement. En vérité, c'beaucoup plus compliqué, héhé.
Pounds : 10728
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Sep - 13:13
Hahaha, j'ai galéré pour grapher un truc potable, si tu savais xD
Merci beaucoup, my love ♥



Thanks le vioque. ~

Event de Pâques 2016:
 

Event Noël 2016:
 
Invité
Invité
Mar 8 Sep - 13:31
Re-bienvenue ici toi :excited2: Quel doux petit enfoiré que ce cher Catherina qui m'intrigue. 8D Bon courage pour l'histoire et si jamais tu as des questions, on est sur la CB ou même par MP !
Invité
Invité
Mar 8 Sep - 13:55
J'aime la façon dont tu décris la synésthésie musicale *3*
Bienvenue, très chouette perso ♥
Invité
Invité
Mar 8 Sep - 13:58
Encore bienvenuuuuuuue. ♥ Woodkid is love I say, Woodkid is life.

J'ai hâte de lire ton histoire. Tout à l'heure, ce soir, un jour. TU AS TROIS RP A FAIRE! Ouioui, j'écoute quand on parle. /pan
avatar
Surveillant à mi-temps
Date d'inscription : 28/07/2015
Messages : 521
Age (du personnage) : 22 ans
Orientation sexuelle : Homosexuel
Etudes/Métier : Lettres Classiques - Surveillant à mi-temps
Pounds : 29942
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Sep - 13:59
J'l'ai déjà dit mais bienvenue ! J'attends que t'ai terminé ta fiche pour lire mais j'ai hâte de te découvrir (hinhin)


avatar
Étudiant en art
Date d'inscription : 09/08/2015
Messages : 1462
Age (du personnage) : 19 y.o
Orientation sexuelle : Bisexuel.
Etudes/Métier : Art ; design graphique.
Pounds : 24302
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Sep - 14:43
Hey & bienvenue !

Bonne chance pour ta fiche mon petit ! J'ai hâte de lire la suite. **


avatar
Chef de gang
Date d'inscription : 08/09/2015
Messages : 2115
Age (du personnage) : Twenty six years old.
Orientation sexuelle : Bisexuelle.
Etudes/Métier : Informaticien à temps partiel. ... Officiellement. En vérité, c'beaucoup plus compliqué, héhé.
Pounds : 10728
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Sep - 14:53
@ Saint-José : Doux... Catherina, doux... Attends de voir l'histoire XD D'ailleurs, j'aurais besoin de vous pour savoir si l'histoire une fois postée devrait écoper d'un avertissement de violence ( parce que ça va être violent, je vais essayer de limiter ça pour ne pas dépasser le -16, mais je ne promets rien ). Mais vous verrez ça après, nieh.

@ Phyphyr ( Loulou, riri et phyphy, i'd say... *tousse violemment* ) : La synésthésie musicale... J'ai simplifié ça au maximum, parce que c'est complexe ce bidule... Mais bon, si tu aimes, that's good.
Merci à toi, très chouette margino ( ouais, juste pour la rime, fuck l'orthographe. Fuh. )

@ Johan ( aime les haches toi, aimes-les... *hypnose* ) : Woodkid is the Universe's Life, dear. I agree.
Oh, mais tu m'as écouté... ! Erhm, je me sens épié, d'un coup... Ça risque de venir avant mes RPs, j'ai de l'inspiration now autant en profiter, kufufufu ~

@ Éthanol ( parce que nonol => éthanol. Aimes mon cerveau, je t'en prie. ) : J'te l'ai déjà dit, mais merci ! Haha, tu fais bien, la version actuelle risque de changer. J'espère ne pas être à la hauteur de tes attentes, j'préfère être sous l'eau. J'aime la pression moi monsieur. Okay, je pars très loin là...
Merci Nonol o/

@ Géronde ( j'ai envie et j'fais ce que je veux, nieh ) : Hey & merci !

Merci mon petit, moi aussi j'ai hâte de la relire et de m'étrangler devant mes fautes, si tu savais... ** ( bouh, c'est beau l'humour noir... )



Thanks le vioque. ~

Event de Pâques 2016:
 

Event Noël 2016:
 
avatar
Chef de gang
Date d'inscription : 08/09/2015
Messages : 2115
Age (du personnage) : Twenty six years old.
Orientation sexuelle : Bisexuelle.
Etudes/Métier : Informaticien à temps partiel. ... Officiellement. En vérité, c'beaucoup plus compliqué, héhé.
Pounds : 10728
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 9 Sep - 8:42
Okay, dears, ma fiche est enfin finie. Il était temps d'ailleurs, j'ai un peu torturé l'histoire à supprimer, ajouter, supprimer, modifier je-ne-sais-combien de passages. Mais bon. It's finished. Bonne chance pour lire les 6367 mots de l'histoire...

Ah aussi ; non, je n'ai pas fait de fautes d'accents, je n'ai pas compris pourquoi certains n'apparaissaient pas alors que je les ai écrits ( ce qui m'a potentiellement agacé je vous l'avoue ), mais c'est peut-être dû au gras ( les accents qui sautent sont ceux des dialogues, que j'ai toujours mis en gras ). Je n'en sais strictement rien...

Pour l'histoire, niveau sang & violence, dites-moi si ça passe ou si je dois alléger des passages, j'ai essayer de me limiter mais peut-être que mes limites se sont un peu relâchées... |D

P.S. : Pardon du double-post, mes amours.
Ce sera le dernier, I promise.



Thanks le vioque. ~

Event de Pâques 2016:
 

Event Noël 2016:
 
Invité
Invité
Mer 9 Sep - 15:34

Analyse
Hellooooo. ~
Avant toute chose, ton style d'écriture, c'est vraiment quelque chose. Pour ne parler que de moi et de mon impression en lisant ton histoire, j'ai beaucoup aimé être lâchée au beau milieu de nulle part, sans vraiment s'y faire introduire et voir petit à petit le récit prendre tout son sens. On est également ravies de voir que tu maîtrises ton sujet, pour ce qui est des maladies. C'est très agréable de voir que tu maîtrises tout.
Dani, pour la reprendre, parle d'une impression de lire un roman, un genre de Stephen King dont il manquerait la fin. /pan

Donc, pour te valider, on ne va pas te demander de changer grand-chose, mais plus de préciser deux trois aspects :

En général, on entre à l'université entre 17 et 18 ans. Tu dis que Cath étudie à Mille depuis (si ma mémoire me fait pas défaut), même avant ses 16 ans, ce qui correspond plus au lycée. Le lycée est adjacent à Millenium, mais n'en fait pas du tout partis. Je crois que c'est le seul aspect qu'il faudrait véritablement changer.

Hormis ça, on se posait la question vis-à-vis de l'agression de sa mère. On a conscience que puisque tu en parle à la première personne, Cath n'est pas forcément au courant de la raison de l'agression de sa mère. Si il a pu l'être de part la police ou son père, rajoute le dans ton histoire et sinon... Dis-moi juste parce que ça a vraiment piqué ma curiosité. /PAN (Surtout puisqu'il lui demande d'arrêter de vivre dangereusement)

Enfin, pour la maladie mentale, c'est celle dont tu faisais allusion sur la CB et que tu développeras in-rp? Si oui, pas de problème, sinon précise la un peu plus également. :3

Voilà! Pas grand-chose en soit, juste quelques précisions ou réponses à nous apporter parce qu'on est curieuses et que ton histoire nous plait. poerkpzlepozkfoperl
Cœur sur toi et courage pour les petites modifs. ♥
©Riva
avatar
Chef de gang
Date d'inscription : 08/09/2015
Messages : 2115
Age (du personnage) : Twenty six years old.
Orientation sexuelle : Bisexuelle.
Etudes/Métier : Informaticien à temps partiel. ... Officiellement. En vérité, c'beaucoup plus compliqué, héhé.
Pounds : 10728
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 10 Sep - 21:54
Bon. Déjà.
Pardon.

Internet ne marchait plus chez moi today, et hier j'étais ( un peu, juste à peine ) aux inscriptions de ma fac, le truc qui te fait poireauter deux heures minimum si tu es chanceux comme moi. Héhé. Peace.

Ensuite... Je vais répondre aux demandes de modif's, en sachant que sur les trois, je n'en ai faite qu'une seule. En fait, j'avais bien compris que le lycée ne faisait pas parti du complexe Millenium ( une université est un complexe éducatif et étudiant, tout à fait ) mais dans mon idée, Cath' amalgamait volontairement les deux. J'avais cru mettre les raisons d'une telle décision, mais comme je suis con, je n'ai fait que croire sans l'écrire. Donc... Je l'ai écrit. Ce que je peux être gentil, quand même... //paf

Catherina J. Mary a écrit:
L'apocalypse n'est survenue qu'une fois un an de bonheur paradisiaque écoulé, lorsque je rentrais à la maison après mes cours au lycée qui était à côté de la Millenium Academy ( c'est plus classe la Millenium Academy, genre ça ressemble tous les niveaux de scolarité jusqu'au doctorat mais en fait non, alors que la Millenium tout court ça fait old-fashioned ) ( qu'est-ce que j'ai un humour pourri, quand même... ).

&

Catherina J. Mary a écrit:
Et avec tout ça, the Millenium High School ( que je surnommais ainsi vu que pas mal de mes potes du lycée comptaient poursuivre leurs études à la Millenium University ) pouvait toujours aller paître en Enfer.

Et Cath est rentré à la Millenium à ses 18 ans ( ouais, j'ai complètement élidé une année entre 17 et 18 ans, au passage, j'assume ), je confirme. Moi et mes tournures de phrases bizarres... Et mes croyances, aussi, c'est important de croire faire quelque chose sans le faire, ça te donne l'impression d'être overbooked. Ceci est la première leçon du livre Comment être un bon flemmard, écrit par Catherina J. Mary

Pour l'agression de sa mère... Cath n'est pas au courant, mais il a compris plus tard. Et malheureusement, vu que c'est la partie que je compte garder la plus sombre pour le moment, de une parce que je suis un gros salopard qui cultive le suspens comme l'enfoiré qu'il est et le revendique, de deux parce que... je suis un gros salopard qui cultive le torturage de neurones de ses lecteurs ( mais en fait, c'est surtout pour la raison 1 ; j'en parlerais quand je l'estimerai nécessaire à l'évolution de mon perso, pour l'instant ça n'aurait pas d'incidence. ... Même si la raison 2 joue pas mal aussi, je l'avoue :evil: ).

Pour la maladie mentale, yes it is darling. C'est bien de celle que j'introduirais inRP, parce que c'est plus classe et que les gens ne savent pas à quoi s'attendre. C'est marrant. //bam

Pour le reste... Waah, thank you so much. On ne m'a jamais autant complimenté sur mon style d'écriture, thanks god i'm going to cry. :sad: C'est souvent de cette façon que j'écris mes histoires, du moins quand j'ai énormément de choses à cacher sur mes personnages et que je veux faire mon gros enfoiré qui fait un pavé sur l'histoire, et que du coup ceux qui lisent se disent " Waaaaaaaaah, il a donné un max d'infos ! " alors qu'en fait... Pas tellement, non. ( "si toi aussi tu écris comme ça, tapes dans tes mains. Si tu es aussi un enf-..." "Sid, la prochaine fois je vais te tuer." )

Merci, vraiment. I'm emoved by your words, dear. Quant aux maladies ou aux particularités que j'emploie, elles sont souvent redondantes dans mes persos, mais je préfère utiliser ce que je maîtrise, par souci de réalisme de perfectionnisme pointilleux de l'extrême en fait mais chut faut pas le dire.

Haha, la réflexion de Dani m'a fait rire ( même s'il manquerait une partie du début et une bonne partie du... milieu /crève/ péripéties, pardon. ), mais ça fait plaisir. Thank you San José.

Bref. Modifications faites, my loves.
Et la curiosité est un vilain défaut, mes petites. ♥

Coeur sur vous, mes amours. o/



Thanks le vioque. ~

Event de Pâques 2016:
 

Event Noël 2016:
 
Invité
Invité
Jeu 10 Sep - 22:08

Validation
FAIR ENOUGH! Ça me va, ça nous va, plus rien en me retiens maintenant et je t'annonce que tu es...

Donc tu es validé ! Maintenant que tu as ta couleur et ton rang, tu vas pouvoir t'acquitter de tâches administratives ! (Youhou, Ô joie !)

♙ Aller recenser ton avatar ;
♙ Créer ta fiche de relations ;
♙ Demander un rp ;
♙ Demander un logement ;
♙ Créer ton téléphone et ton Twitter si tu le souhaites ;
♙ Rejoindre un club si tu es lycéen ou étudiant.

Bon jeu à toi et surtout : HAVE FUN !
©Riva
avatar
Chef de gang
Date d'inscription : 08/09/2015
Messages : 2115
Age (du personnage) : Twenty six years old.
Orientation sexuelle : Bisexuelle.
Etudes/Métier : Informaticien à temps partiel. ... Officiellement. En vérité, c'beaucoup plus compliqué, héhé.
Pounds : 10728
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 2 Aoû - 16:31
MàJ en cours. :face:

Il faudrait juste changer mon pseudo en "Tysha K. Reed" please. °A°



Thanks le vioque. ~

Event de Pâques 2016:
 

Event Noël 2016:
 
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» j' ai déjà la rolex, je veux le gronavionkivanavex
» "Je veux qu'on rie...Je veux qu'on danse...Je veux qu'on s'amuse comme des fous !" [Julia]
» Tu veux ma photo ? ( Pv : Junior )
» Veux tu de moi ? [Crystal Noir & Pépite d'Or]
» Abstracly, tu es celle avec qui je veux partager ma vie..[ Abstracly]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Millenium :: Pour commencer :: Présentation :: Fiches-